Essai publié le 20 avril 2015

Essai de l'Aprilia RSV4 RR - Une Superbike à portée de tous [page 3]

Texte de Charles Donzé / Photo(s) de Aprilia

Pages

Quand les lignes droites se profilent, je fais confiance à l'électronique et j'essore la poignée tout en me positionnant dans le prolongement de la bulle. Seuls mes doigts subissent la pression de l'air à haute vitesse. La roue avant lève jusqu'en fond de deux. Le paysage défile à vitesse grand V et le cap des 200km/h est atteint en une fraction de seconde. L'accélération est violente et sans cassure. Sans s'essouffler, le V4 tracte sur tous les rapports jusqu'à la zone rouge. Les 201 purs-sangs italiens sont fougueux. Nul doute que la RSV4 saura chasser sur les plates-bandes des concurrentes japonaises, la Ninja ZX-10R et la R1 en ligne de mire.

Dans toutes les situations, la RSV4 RR s'est montrée très agile pour une 1000. Mais en aucun cas cette agilité a compromis sa stabilité. Ultra-précise, ce fut un plaisir de la placer à l'approche de chacun des virages, tout comme la balancer d'un angle à l'autre dans les chicanes.

La RSV4 RR serait une moto-école à grand potentiel ? Oui, elle est abordable et n'est pas autrement exigeante si l'on fait fi de l'effort fourni par le pilote au  moment des freinages de trappeur et des tonitruantes accélérations. Et pour celui qui (la) maîtrise, la RSV4 RR mènera son pilote sur les podiums !

Conclusion

On reconnaît en la RSV4 RR "Race pack", ou RF (ce n'est que les coloris qui changent!), une machine aboutie capable d'un très haut niveau de performances, grâce à l'électronique embarquée gérant savamment le moteur associée à l'excellent châssis et à la redoutable partie-cycle Öhlins. Quand bien même on lui reprochera de ne pas être équipée d'un système de suspension semi-active pour des raisons de marketing essentiellement, on remarque que l'excellent ensemble Öhlins - une fois correctement réglé - suffit à une utilisation intensive sur piste.

Outre ses performances, la RSV4  RR est habitée par un moteur au caractère hors normes, plus noble qu'un bicylindre, plus velu qu'un trois-cylindres et sans point de comparaison avec un "vulgaire" quatre-cylindres. Et si l'on devait lui trouver un concurrent, on pointerait du doigt le quatre-cylindres crossplane de la Yamaha R1...

Et avant même de prendre son guidon, c'est son coup de crayon qui nous fait craquer. Et vous, qu'en pensez-vous ?

Nous avons eu la preuve qu'il ne fallait pas s'attarder sur la fiche technique et qu'un essai sur piste de cette Aprilia s'imposait pour se rendre compte de ses qualités. A ce propos, nous vous convions à une course d'essai (sur route) dans le cadre des Acid'Days les 9 et 10 mai prochains. Ou, si vous êtes impatients, consultez un concessionnaire Aprilia ou notre partenaire 100% 2-Roues (GE) !

En bonus, voici la vidéo de promotion de l'Aprilia RSV4 RR :

Carlito

Au final...

On a aimé :
+
Caractère moteur
+
Coup de crayon
+
Agilité
+
Télémétrie embarquée
+
Superbike en vente libre
On a moins aimé :
-
Suspension électronique semi-active (contre-argument marketing)
-
Pousse-au-crime, même sur circuit !
AcidTracks 2019 - Organisation de sorties pistes

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Caractère moteur
+
Coup de crayon
+
Agilité
+
Télémétrie embarquée
+
Superbike en vente libre
On a moins aimé :
-
Suspension électronique semi-active (contre-argument marketing)
-
Pousse-au-crime, même sur circuit !

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Aprilia
Modèle :
RSV4 RR
Année :
2015
Catégorie :
Supersport
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
4 cylindres en V à 65° longitudinal, 4 temps, double arbre à cames en tête (DOHC), 4 soupapes par cylindre
Cylindrée :
999 cm3
Refroidissement :
Refroidissement liquide
Alimentation :
Air box avec prises d'air dynamiques frontales. Canaux d'admission de hauteur variable contrôlée par la gestion moteur. 4 boîtiers papillons Weber-Marelli de 48 mm avec 8 injecteurs
Performances
Puissance max. :
201 ch à 13'000 tr/min
Couple max. :
115 Nm à 10'500 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne, rapport de transmission : 41/16
Boîte :
6 rapports avec quickshifter
Embrayage :
Multidisque à bain d'huile avec système à friction mécanique
Partie cycle
Châssis :
Cadre réglable à double travée en aluminium, avec éléments coulés et emboutis en tôle
Suspension AV :
Fourche Sachs ∅ 43 mm; [Öhlins Racing avec traitement de surface TIN]
Course AV :
120 mm
Suspension AR :
Mono-amortisseur Sachs ajustable en: amortissement hydraulique en compression et détente, précontrainte du ressort, distance entre axes, longueur de l’empattement [Öhlins Racing avec «piggy-back», entièrement ajustable]
Débattement AR :
130 mm
Pneu AV :
120/70 ZR17
Pneu AR :
200/55 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque flottant de ∅ 320 mm en acier inox, flanche en aluminium à 6 points de fixation. Etriers Brembo M430 monobloc à montage radial et 4 pistons opposés horizontalement de ∅ 30 mm.
Frein AR :
Disque de ∅ 220 mm; étrier Brembo à deux pistons séparés de ∅ 32 mm
Dimensions
Longueur :
2'055 mm
Largeur :
735 mm
Hauteur de selle :
825 mm
Poids à sec :
180 kg
Réservoir :
18.5 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Black
 
Grey
 
Replica (version RF)
Catalogue
Prix de vente :
CHF 18'990.-
CHF 20'990.- (version Race pack), CHF 22'450.- (version RF)
En ligne :
Garages :
 

Plus d'articles Moto

La 10ème Rétro Moto Internationale de Saint-Cergue aura lieu le samedi 15 juin 2019
Le samedi 15 juin, la commune de St-Cergue (VD) accueillera sa 10ème rétrospective moto internationale.
Ducati Streetfighter V4 – Elle roule !
Cette fois c'est bon, on l'a vue rouler ! Cette fameuse Ducati Streetfighter V4 qui fait couler tant d'encre et qui est attendue comme le roadster ultime made in Bologne.
La Baby Panigale va évoluer – Une nouvelle 959 surprise en plein roulage
Le constructeur de Bologne va faire évoluer la Panigale 959, et selon les clichés du modèle surpris en plein roulage, elle restera fidèle au V-twin.
MV Agusta F3XX – Lorsque le département course se lâche
Chez MV on aime les séries spéciales et celle-ci ne déroge pas à la règle avec cette Supersport de 800cc poussée à 160 chevaux !
Indian Bobber Appaloosa by Workhorse Speedshop – Avec du vrai Randy Mamola dessus
Les States sont le vrai pays du Custom avec un grand "C". Cette réalisation nommée Appaloosa réalisés conjointement par Indian Motorcycle et Workhorse Speedshop et pilotée par Randy Mamola en est la parfaite illustration.

Hot news !

Essai Indian FTR 1200 S - Casseuse de codes
Essayée sur les route de Californie, l'Indian FTR 1200 S s'avère une machine inédite, mêlant le meilleur de plusieurs mondes et refusant de se laisser enfermer dans une case. Accrochez-vous, ça déménage!
Reportage - Reprogrammation Woolich Racing chez GBK Motos à Gland
On branche l’ordinateur, quelques clics et hop! le moteur sort plein de chevaux en plus. Non, c’est bien plus compliqué que ça. Il a fallu une longue journée de travail pour un résultat satisfaisant. Reportage.
La Ducati V4 Penta d'Officine GP Design, une moto à CHF 114’000.-
Le 30 janvier dernier, nous étions chez Ducati Lausanne pour le lever de voile sur la déjà-célèbre Penta du fameux Officine GP Design.
Une Triumph Daytona 765 surprise lors d'un essai – The Daytona is back
Nos confrères anglais de MCN, ont débusqués une Daytona utilisant le moteur 765 qui faisait des essais routiers. Est-ce que cela annonce le retour futur d'une Supersportive en provenance d'Hinckley ? On se prend à rêver.
Le concept Aprilia RS 660 roule déjà !
Le concept Aprilia RS 660 ne restera apparemment pas longtemps au stade du concept, ce dernier ayant déjà été vu sur le circuit de Vallelunga lors d'un test privé.
Essai Benelli TRK 502 - Tribulations d'une Italienne de Chine
Mine de rien, la production chinoise de développe sur nos routes. La preuve avec Benelli, ressuscitée grâce à l'investissement asiatique, qui nous a mis dans les pattes le petit trail TRK 502. Une machine simple et robuste, pas parfaite mais plus que capable.