Reportage publié le

Prépa': "PROJET-X" sur Integra 700 par Motorush

Texte de Jimmy Gurtner / Photo(s) de Jimmy Gurtner
Imprimer cet article

Pour promouvoir le savoir-faire genevois, la concession Motorush a voulu réaliser une préparation poussée. Très poussée. L'équipe s'est donc retroussé les manches et s'est jetée sur un Honda Integra 700, dans l'idée d'en faire un modèle aussi unique qu'excitant. Après des mois de travail, l'équipe a rempli sa mission et dévoilé le "Projet X" ! Qui devrait recevoir le label AOC !

"On souhaite laisser une trace de nous dans le monde moto, résume Nicolas Sieczko, le patron de la concession Honda Motorush. Une trace labellisée  made in Geneva, made by Rush". La concession genevoise, pour promouvoir son savoir-faire et faire parler de Genève dans le monde motard, a donc réalisé une préparation maison sur la base, plutôt sage, de l'Integra 700. Et quelle transformation ! En entrant dans la boutique, on le remarque immédiatement, le "Projet X". Si la finition impeccable et les pièces nobles séduisent, la réalisation se savoure spécialement dans le détail.

A commencer par le travail réalisé sur la partie avant, simplement renversant ! La fourche Öhlins, développée pour la CBR 1000 RR, saute aux yeux, équipée d'un système de freinage complet signé Beringer : étriers radiaux, disques, raccords rapides de durits (comme en endurance) et maîtres-cylindre anodisés. Le tout relié aux leviers par des durits aviation au parcours soigneusement étudié. On bave carrément, au point de pouvoir passer à côté de la pièce maîtresse de la réalisation : les tés de fourches taillés dans la masse. Comme on s'en aperçoit vite, le guidon n'a plus rien à voir avec celui de l'Integra de base. Et pour cause : l'équipe de Motorush a pensé et conçu ses propres tés de fourche !

Pensés et conçus de A à Z

"Il y a peu de personnes qui peuvent réaliser ça, se félicite Nicolas. En tout, ces tés de fourche représentent deux mois et demi de travail ! On a démonté l'Integra, pris les mesures nécessaires et on est passé à la modélisation". En consultant les plans réalisés par l'équipe, on se rend bien compte de l'ampleur du travail, dont la réalisation a été confiée à Tim Coutherez. Le résultat : deux tés de fourche et des pontets de guidon taillés dans la masse, avec un eloxage rouge pour la finition ! Résumé en un seul paragraphe et monté sur le scooter, ça paraît facile. Toutefois le travail titanesque abattu par l'équipe ne doit pas être sous-estimé. "En partant de rien, tu prends des risques, explique Nicolas. On a croisé les doigts en recevant les tés, parce qu'on n'avait pas le droit de s'être planté dans nos mesures..." Le résultat, heureusement, est parfait.

Dans le même souci du détail, on note le nouvel emplacement du neimann, dans le carénage avant. Bien dissimulé, il libère ainsi l'avant pour ne laisser que le bloc compteur, le guidon et la plaque "Limited Edition 1 of 5".

La partie arrière de l'Integra a elle aussi été l'objet de toutes les attentions. On note par exemple le fabuleux amortisseur arrière Öhlins TT-X36, dont la bonbonne flanque le côté gauche de l'Integra. Le collier de fixation de ladite bonbonne est une pièce maison. Tout comme les biellettes  de renvoi dudit amortisseur. Même refrain pour le bras oscillant, passablement modifié et dont le "lissage" a nécessité cinq jours de travail. La durit de frein est remplacée et passe à l'intérieur du bras, avant de rejoindre l'étrier Beringer, fixé sur une patte également réalisée par Motorush. Le passage de roue est modifié et l'équipe a adapté un feu arrière de CBR 1000, qui souligne l'aspect sportif l'ensemble. Un travail long et minutieux pour alléger et affiner la poupe du scooter, qui n'a plus rien à voir avec celle d'origine.

Si l'on peut admirer le beau travail sur l'arrière, c'est aussi grâce à la suppression de l'échappement d'origine, bienvenue tant du point de vue esthétique qu'auditif. "On ne voulait pas d'un scooter qui fasse juste du bruit, explique Nicolas. Le but était de trouver une belle sonorité, quelque chose de plutôt noble. On n'a pas cessé de modifier les courbes de la ligne pour trouver le son qui convenait". Et le boss de démarrer l'engin, au milieu de la boutique, pour souligner son propos. Woah ! Dès le ralenti, on oublie carrément qu'il s'agit d'un petit twin 700cm3 ! En montant un peu les tours, on en prend plein les oreilles et on monterait bien en selle pour faire gronder la bête !

Et ce n'est pas fini !

Pas de doute, l'engin doit être jouissif à rouler ! Mais ce n'est pas pour tout de suite, car l'équipe de Motorush a encore du pain sur la planche, comme l'explique Nicolas : "Je crois qu'on a soudé plus de soixante fils, pendant une journée entière. Il y a beaucoup de modifications électroniques. On n'a plus de module ABS, par exemple... on est donc en train de préparer et monter un boîtier pour que le double embrayage (DCT) reçoive les données nécessaires pour fonctionner. Il est notamment relié à l'ABS... On est en train de se casser la tête !"

Après quatre mois de travail non-stop, il reste donc quelques détails à peaufiner avant d'achever tout à fait le Projet X. Les cinq exemplaires prévus seront bien mis en vente, à un tarif qui aura refroidi plus d'un intéressé, selon l'équipe. "La marge bénéficiaire est ridicule, confie Nicolas. Je n'ai même pas compté la perte d'exploitation de l'employé dévolu chaque jour à la préparation. Mais ça amène une autre ambiance dans l'atelier et le magasin. Les gens en parlent, viennent voir le prototype. C'est très positif."

Le travail de Motorush sera visible au Swiss-Moto de Zürich, la semaine prochaine. En attendant, vous pouvez venir l'admirer chez eux sans hésiter !

Commentaires

Suivez AcidMoto.ch !

Pétition AcidMoto.ch

Plus d'articles Moto

Honda CBR250RR – Va y avoir du sport chez les p'tites cylindrées
On ne cesse de vous répéter que les marché des petites sportives à le vent en poupe, pour preuve, le premier constructeur mondial vient de dévoiler au salon d'Osaka sa nouvelle petite bombe : la CBR250RR qui se double d'une version course développée par le HRC.
Que se passe-t-il dans un moteur à 4'000 images par seconde ?
Lorsqu'on pratique notre passion nous avons tous un moteur entre les jambes, et peu importe le nombre de cylindres, on peut se demander ce qu'il s'y passe exactement ? La réponse en 4'000 images par seconde.
Vyrus 986 M2 – Elle est enfin disponible
Vous aimez les pièces rares ou les motos peu conventionnelles ? La Vyrus 986 M2 est faites pour vous ! Cadre minimaliste taillé dans la masse, train avant triangulé de Bimota Tesi, cette bête de technologie débarque en version homologuée.
Moins de tués et de blessés graves sur les routes en 2016 - Amélioration de la situation pour les motocyclistes
En 2016, 216 personnes ont perdu la vie sur les routes suisses, soit 37 de moins qu’en 2015. Le nombre de blessés graves a quant à lui fléchi de 1 % pour s’établir à 3785. Par ailleurs, les motocyclistes et les piétons ont eu moins d’accidents. S’agissant des cyclistes et des conducteurs de vélos électriques, les chiffres demeurent à un niveau élevé. Tel est le bilan du registre des accidents de l’Office fédéral des routes (OFROU).
Essai Suzuki GSX-S750 2017 - Le roadster sept et demi gagne en sportivité et en maturité
En marge de notre essai de la GSX-R1000A, nous avons également pu prendre le guidon de la nouvelle GSX-S750 qui vient se mêler à la lutte des roadsters de moyenne cylindrée, catégorie qui a le vent en poupe ces dernière années.
La GSX-R1000 à l'essai dès demain chez MM Ride à Genève
Vous l'aurez attendue longtemps, mais il vous sera possible de poser votre fessier sur la nouvelle Gex pour un essai dès demain chez le dynamique concessionnaire MM Ride à Thônex (GE).

Recherche

Hot news !

Essai Yamaha MT-10 Tourer Edition et SP - Pack grand tourisme et roadster high-tech
Pour un fana de technologie, la R1M est le saint Graal. Pratiquement tout est réglable du contrôle de traction au rebond de l’amortisseur. Pour la route, c’est difficilement exploitable, mais maintenant avec la MT-10 SP vous aurez une arme sur route et sur piste. Plus envie de voyage? Le pack Tourer vous attend !
Essai Yamaha T-Max, SX, DX - Rafale de maxi-scooters
Le leader incontesté du segment maxi-scooter se renouvelle pour garder la mainmise sur ses 50% de part de marchés. Décliné en 3 versions : standard, SX et DX, à vous de savoir s’il vous faut que l’essentiel ou un exemplaire équipé comme une routière grand tourisme.
Essai Honda X-ADV - Un savant mélange des genres
On connaissait les SUV dans le milieu automobile, ces véhicules capables de tracer le ruban autoroutier, de s’aventurer hors des sentiers battus comme d’arpenter la jungle urbaine… et voici que Honda déboule à l’automne dernier avec son X-ADV, un véritable SUV à deux-roues !
Essai KTM 1290 Super Adventure S - Pas le temps pour le paysage
Déjà connue sur la planète moto, la 1290 Super Adventure était jusqu’alors une routière long courrier à l’embonpoint handicapant qui essaye de donner le change à une allemande du même gabarit.
KTM Duke 790 – Prête à débarquer sur nos routes
Vous vous souvenez de la vidéo de présentation de la future Duke 790 ? Une bête toujours en travers avec le pneu qui fume ? C'est elle ! Et la version quasi définitive vient d'etre surprise lors d'un roulage.
Essai KTM 1090 Adventure - Puristes dans le viseur
Souvent citée en exemple de polyvalence, une certaine GS attire les convoitises de nombreux constructeurs. Dans son domaine elle fait la loi, les seules places restantes autour d’elle sont réservées à un segment inférieur ou des modèles plus spécialisés. La 1090 Adventure se place un peu en retrait point de vue technologique mais se concentre à procurer le maximum en regroupant l’essentiel.

Liens Partenaires