Article du

MotoGP à Motegi - Marc Marquez level 7 !

Texte de Rédaction / Photo(s) de MotoGP.com
Imprimer cet article

Marc Márquez remporte le Grand Prix Motul du Japon, course marquée par la chute de son adversaire Andrea Dovizioso à deux tours du but.

Marc Márquez (Repsol Honda Team) arrivait sur les terres de Honda avec une première balle de match. Ne pas concéder plus de deux points à Andrea Dovizioso (Ducati Team) et pas plus de 24 à Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) : telle était l’équation à résoudre pour le Champion du Monde pour empocher un septième titre mondial dès ce week-end. Mais Andrea Dovizioso entendait bien lui faire barrage et ce dernier avait annoncé la couleur en conférence de presse.

Au premier freinage, l’Italien conservait d’ailleurs les commandes devant un Jack Miller (Alma Pramac Racing), presque parti au contact avec Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3) à l’extinction des feux. Marc Márquez se positionnait quant à lui en embuscade, suivi de près par Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol). Les deux représentants Honda n’allaient toutefois pas tarder à se défaire de Jack Miller, de telle sorte à ne pas laisser filer le leader.

Voyant le groupe de tête prendre très légèrement le large, Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) passait aussitôt à l’action en débordant Jack Miller, qui finira par tomber quelques tours plus tard à hauteur du virage 9. Mais le représentant du team Movistar Yamaha peinera tout compte fait à effectuer la jonction. Pire encore : Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar) et Álex Rins (Team Suzuki Ecstar), qui étaient également venus à bout de Jack Miller, le repoussait au sixième rang.

Aux avant-postes, il faudra attendre le 14e passage pour assister au premier changement de leader avec cette manœuvre de Marc Márquez. L’Espagnol allait toutefois virer large à la sortie de la courbe 10, au point même de rouler dans l’herbe. Une erreur qui n’échappait pas à Andrea Dovizioso. Le transalpin récupérait immédiatement les commandes en ligne droite, le tout sous les yeux de Cal Crutchlow.

Mais ce début de combat profitait aussi aux Suzuki, qui étaient quasiment revenues au contact du trio de tête. Le Grand Prix d’Andrea Iannone allait néanmoins s’achever prématurément en raison d’une chute survenu dans le virage 10.

Cal Crutchlow se faisait ensuite progressivement décroché. On se dirigeait alors vers un nouveau duel Marc Márquez vs Andrea Dovizioso. À quatre boucles du drapeau à damier, Marc Márquez portait une attaque sur son adversaire et puis coup de théâtre !

Andrea Dovizioso, qui était dans son sillage, partait au tapis dans l’épingle 10. Les dés étaient jetés. Le représentant du team Repsol Honda pouvait filer tranquillement vers la victoire, la 69e de sa carrière. Un succès qui lui permet de compter 102 points d’avance, alors que 75 restent encore à attribuer. En d’autres termes, le Catalan ne peut désormais plus être rejoint. Grâce à cette septième couronne mondiale, Marc Márquez rentre un peu plus dans l’histoire puisqu’il se hisse au niveau de John Surtees et de Phil Read.

Cal Crutchlow et Álex Rins héritent ainsi des deuxième et troisième places à l’arrivée. Valentino Rossi échouait pour sa part au pied du podium, avec à ses trousses un étonnant Álvaro Bautista (Ángel Nieto Team), auteur d’une magnifique remontée en fin de course.

Johann Zarco devait pour sa part se contenter d’une septième position. Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP) et Dani Pedrosa (Repsol Honda Team), relativement discret durant cette épreuve, se classaient respectivement septième et huitième. Danilo Petrucci (Alma Pramac Racing) et Hafizh Syahrin (Monster Yamaha Tech3), premier rookie du jour, complétent le Top 10.

La première RC16, celle de Bradley Smith (Red Bull KTM Factory Racing), finissait 12ème. Dans le clan Aprilia, Scott Redding (Aprilia Racing Team Gresini) ne faisait en revanche pas mieux que 19ème, tandis que son coéquipier Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini) était contraint à l’abandon. Le Belge Xavier Siméon (Reale Avintia Racing) terminait 16ème de la course. Sylvain Guintoli (Team Suzuki Ecstar) fermait la marche derrière Thomas Lüthi 20ème.

Tous les résultats ici.

Source :  www.motoGP.com

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

Fédération Moto Suisse - Découvrez les règlements 2019 pour le championnat de courses sur route
Le championnat Suisse de courses sur route va subir des modifications pour 2019.
Moto2 à Valencia - Miguel Oliveira triomphe pour sa dernière course en Moto2
Miguel Oliveira profite d’une chute d’Álex Márquez en tête de l’épreuve, pour décrocher son deuxième succès consécutif à Valence.
Tests WSBK à Aragon – Jonathan Rea colle 1,5 secondes au reste du plateau
Deux jours de tests viennent de se tenir sur le tracé d'Aragon, et bien que la pluie soit venue gâcher la seconde journée, le quadruple Champion du Monde en titre a mis tout le monde d'accord.

Recherche

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.

Liens Partenaires