Article du

Moto3 à Catalunya – Mir à domicile dans un dernier tour magnifique !

Texte de Gonzo
Imprimer cet article

Comme d’habitude, la course des Moto3 s’annonçait palpitante. Et pour immédiatement donner le ton, l’ordre des pilotes en course était chamboulé grâce à certains départs canons, et à l’opposé, le départ raté de Martin, auteur de la pôle.

Aussi, rapidement, on retrouvait en tête un groupe de pilotes prêts à en découdre. Canet, Fenati, Martin, Di Giannantonio et Mir se disputaient le leadership de la course tout en creusant peu à peu un léger écart sur leurs poursuivants.

Alors que Martin augmentait le rythme pour s’échapper, allant jusqu'à battre le nouveau record du circuit en 1’53.861, il devait se résoudre à se rendre compte que l’effort n’était pas suffisant puisque le groupe de tête restait dans sa roue et le passait même au tour d’après.

A 15 tours de la fin, alors que le spectacle était à son comble au bout de la ligne droite des stands, Bastianini rejoignait le groupe de tête et se permettait même le luxe de s’intercaler à la quatrième position. Dans le même temps, le jeune Rodrigo partait à la faute et sortait sur la civière du staff médical, conscient.

Plus tard, c’est Ramirez qui recollait le groupe de tête, ce qui faisait un groupe de 7 pilotes prêts à en découdre pour les 25 points de la victoire. Alors que les positions des pilotes évoluent d’un virage à l’autre, il est impossible de pronostiquer la victoire de tel ou tel  pilote.

A dix tours du drapeau à damiers, et pour le bonheur des spectateurs, c’était maintenant 8 pilotes qui composaient le groupe de tête, avec la jonction du pilote Suzuki. A plus d’une seconde huit derrière, c’est Bulega qui occupait la neuvième position sans avoir de possibilité de revenir au contact.

A 5 tours de la fin, Bulega revenait gentiment sur le groupe de tête, emmenant avec lui quelques pilotes. Mais devant, le rythme de fin de course commençait à s’accélérer. La preuve avec un Fenati qui prenait un peu d’avance (près d’une demi-seconde) sur Mir et Martin, avant d’être devancé par ces deux mêmes pilotes à trois tours du terme de la course.
Si rien n’était sûr, on imaginait mal ces trois hommes finir hors du podium… Mais à sur quelle marche ?

Il reste deux tours et le rythme se modifiait clairement et se transformait en début de baston qui présageait une fin de course disputée.

A l’entame du dernier tour, Martin sortait de la ligne droite des stands devant Fenati et Mir.
Ce même Joan Mir qui passait un à un Fenati puis Matin dans les derniers virages pour passer la ligne en tête, suivi de Fenati et donc Martin.

Une preuve d’intelligence de la part du pilote Léopard qui a su prendre la tête de la course au moment idéal. Cette nouvelle victoire du pilote espagnol qui lui permet de conforter sa première place au général avec 133 points devant l’italien Fenati et ses 88 points. A part une huitième position, talentueux pilote espagnol a pour l’instant toujours terminé sur le podium, ce qui laisse présager une bonne place à la fin de la saison, et pourquoi pas, pour sa dernière saison en Moto3, un couronne…
 

Suivez AcidMoto.ch !

Plus d'articles Sport

WSBK 2018 – Le team Red Bull Honda WSBK se sépare de Bradl au profit de Jake Gagne
Après une année seulement, le pilote allemand Stefan Bradl et le team officiel Honda divorcent, laissant place à la venue de Jake Gagne pour compléter le team aux côtés de Leon Camier.
Des nouvelles de Thomas Lüthi
On se rappelle que sur le circuit de Sepang, en Malaisie, Thomas Lüthi s’était fracturé l’astragale, mettant ainsi fin à sa saison et à ses espoirs de titre. Mais ou en est-il aujourd’hui ?
Moto GP – Le mercato pour 2019 va commencer très vite!
Si pour 2018 tous les pilotes savent déjà pour quel team ils rouleront, la quasi-totalité des contrats seront en jeu pour la saison 2019.
WSBK 2018 – Les nouveautés du règlement
Comme pour le MotoGP, la Commission Superbike s'est réunie le 29.11.2018 à Mies pour délibérer au sujet de quelques points jugés importants du WSBK. Voici les points qui en sont ressortis.
Moto2 - Dominique Aegerter roulera sur KTM, chez Kiefer, en 2018
Le pilote bernois roulera en KTM l'an prochain, au sein du team Kiefer Racing. Domi a mis toutes les chances de son côté pour garantir sa participation à la saison 2018, avec un plan de financement alternatif, qui n'aura pas lieu d'être.
Dakar 2018 - Une moto de 300'000 € du Team Honda Monster Energy volée au Havre
Une moto d'une valeur de 300 000 euros du Dakar 2018 de l'équipe Monster Energy Honda a été volée au Havre (Seine-Maritime), dans la nuit du 22 au 23 novembre 2017. Détails.

Recherche

Hot news !

OFFICIEL - Robin Mulhauser en Supersport chez CIA Landlord Insurance Honda
Le sympathique Fribourgeois de la Swiss Mafia du Moto2 a trouvé un guidon pour 2017. Robin Mulhauser courra en effet le Championnat du Monde Supersport dans le team PTR Honda la saison prochaine.
Moto2 – Après l'annonce de la signature avec Leopard pour 2017, Aegerter expulsé du team de Fred Corminboeuf
Selon nos confrères très bien informés du Blick, Dominique Aegerter ne fera pas partie de la tournée outre-Atlantique pour le team carXpert Interwetten.
Aprilia FaceTheRace - Les clients en visite au RedBull Ring
Début Mars, pour l'achat d'une Aprilia V4 vous receviez en cadeau un accès VIP à la course MotoGP du RedBull Ring en Autriche. Retour sur ce voyage.
MXGP of Switzerland - La fête fut grandiose à Frauenfeld (TG)
Faites un événement de sport motorisé en Suisse et les gens se déplacent en masse, la 15e manche du championnat du monde MXGP l'a une fois de plus prouvé.
Enduro Fun Park - L'histoire d'un débutant sur terrain glissant
Dans l'équipe, je suis le pilote le moins expérimenté. C'est pourquoi on m'a mis au défi d'aller rouler dans la terre pour ne plus avoir peur de glisser. Rendez-vous à l'Enduro Fun Park en Argovie pour avoir une KTM électrique et une piste pour débutant à disposition.
Reportage - Au coeur de la course avec Sébastien Fraga #80 en Trophée Pirelli 600
Notre reporter-cameraman Pierre-Alain s'en est allé, caméra au poing, à la rencontre du pilote genevois Sébastien Fraga lors de son dernier week-end de courses en Trophée Pirelli 600, sur le circuit de Magny-Cours.

Liens Partenaires