Essai publié le

Essai Klim Badlands - Fringué pour aller jusqu’au bout du monde

Texte de David Zimmermann / Photo(s) de David Zimmermann & Klim
Imprimer cet article

Encore méconnue du grand public il y a peu, la marque américaine spécialisée à la base dans les équipements pour motoneige s’est tournée vers le marché du deux-roues avec succès.

Plus de photos dans la galerie en fin d'article.

Klim est devenue en l’espace de quelques années une marque incontournable dans le domaine de l’aventure à moto. Les stars du moment comme l’Anglais Lyndon Poskitt (Races to Places ) ou le Turc Tolga Basol (Ride must go on) en sont de parfaits ambassadeurs et sont suivis par des dizaines de milliers d’internautes. Alors, coup de génie marketing ou produits vraiment supérieurs à la concurrence ? Chez AcidMoto.ch on a voulu en avoir le cœur net et on a donc testé l’ensemble Badlands pendant la saison 2016.

Conditions de test :

Depuis 2014, je passe tous mes étés à explorer la Russie, qui, avouons-le, ne jouit pas toujours d’une météo aussi chaleureuse que ses habitants. C’est par contre un terrain de jeu idéal pour soumettre le matériel moto à rude épreuve. L’ensemble Klim Badlands n’échappera pas à la règle et m’accompagnera sur la Route des Os tout au long de ces quatre semaines, ainsi que sur les évènements auxquels j’ai participé durant la saison 2016 comme le Paris-Dunkerque, la Vercingétorix et le Hard Alpi Tour, soit plus de 10’000 kilomètres au total.

En complément à la combinaison Badlands, Klim m’a équipé avec l’Agressor Shirt 1.0, un sous-vêtement synthétique à longues manches permettant d’évacuer rapidement la transpiration tout en gardant le corps au sec ainsi que l’Inferno Jacket, une jaquette thermique multi-usages légère qui a été mon vêtement de tous les jours, même quand je ne roulais pas durant tout le voyage. J’ai choisi les gants Dakar Pro, non étanches, car je voulais des gants souples qui me permettent d’utiliser mon appareil photo sans devoir les enlever.

Qualité premium... prix premium.

Si je vous annonce comme ça, à froid, qu’il y en a pour CHF 2’000.- pour la veste et le pantalon, ça vous refroidit ? Et si je vous dis que la moto la plus vendue en Suisse depuis des années, la BMW R1200 GS, atteint facilement l’ardoise de CHF 20'000.- avec les accessoires... Je pense qu'on peut se permettre de relativiser un peu, non ?

Dans le haut de gamme des habits moto, les concurrents de Klim ne sont pas nombreux. Rukka, Stadler et Touratech, pour ne pas les citer, affichent des tarifs similaires.

Ces marques ont toutes un point en commun. Elles utilisent du GoreTex laminé dans leurs vestes haut de gamme. Le procédé de fabrication est complexe, ce qui explique le prix.

Sur la Badlands, Klim n’a pas fait la moindre économie. Uniquement les meilleurs matériaux disponibles sur le marché ont été utilisés : le GoreTex Pro, l’Armacor et encore le Superfabric aux endroits exposés comme les coudes, les épaules et les genoux. La qualité des fermetures éclair et des protections est excellente. Encore un détail et non des moindres : La veste et le pantalon ont une garantie à vie d’étanchéité ! Oui, vous avez bien lu !

Membrane GoreTex étanche et respirante

A mes yeux, l’argument de vente le plus fort de la Klim Badlands est l’étanchéité. Il n’y a rien de plus détestable que d’être trempé pendant des heures. Franchement, si la technologie actuelle le permet, autant se passer de vêtements de pluie ou de doublures internes archaïques qu’on n'a de toute façon jamais le temps d’enfiler en cas d’orage et qui, le cas échéant, vous laisse avec une tenue complètement détrempée et lourde.

Le textile utilisé sur l’ensemble Badlands s’appelle Armacor. C’est un assemblage de différentes couches laminées entre elles, dont du Cordura 700D avec des fibres de Kevlar pour la résistance à l’abrasion et du GoreTex Pro (trois couches, plus respirant et plus résistant à l’usure que le GoreTex).

Afin de profiter pleinement du principe d’évacuation d’humidité du GoreTex, il est nécessaire de porter des habits adéquats sous votre Badlands. Des sous-vêtements de sport synthétiques plutôt que du coton. Je n’ai pu profiter que pendant une courte durée de l’Agressort Shirt de Klim, l’ayant oublié dans un garage où je l’avais mis à sécher au début de mon périple.

Lors de ma toute première sortie avec mon équipement Badlands flambant neuf, alors que je partais pour le Paris-Dunkerque, je me suis farci 560 kilomètres sous la pluie, à mon grand malheur... Une fois arrivé à Paname, je constate que je suis sec sous mes habits, sauf au niveau des poignets, car je n’avais pas de gants de pluie qui obstruaient l’ouverture des manches.

L’immense avantage d’avoir cette couche de GoreTex laminée dans le tissu de la veste et du pantalon, est que celui-ci ne se détrempe pas comme sur une veste classique et, du coup, il sèche beaucoup plus rapidement.

Le second gros test d’étanchéité a lieu quelques mois plus tard dans la région de Tynda en Russie lors d'un trajet d’environ 6 heures sous la pluie, dont près de 4 heures sous un déluge biblique.

Une fois à l’abri dans un hôtel minable, complètement frigorifié, je constate en enlevant ma tenue que je suis sec sous la veste. Par contre, mauvaise surprise, mon appareil photo que je logeais dans une des poches extérieures a pris l’humidité et ne fonctionne plus. Au niveau du pantalon, j’étais légèrement humide au niveau du calebar, mais rien de dramatique.

Au retour de mon voyage, j’ai immédiatement fait part à Klim de ces observations. On m’a rendu attentif sur le fait que Klim ne certifie aucune poche comme étant étanche... Dommage, j’aurais dû lire correctement la notice, mon Sony RX100 est bon pour la poubelle.

GoreTex donnant une garantie à vie sur l’étanchéité de leur matériau, mon pantalon a été renvoyé chez eux pour un contrôle. Il s’est avéré que deux coutures n’étaient plus étanches. Impossible à dire toutefois si c’est un défaut de fabrication ou une conséquence de mon utilisation. Il a été réparé et m’a été retourné par la poste.

Les ventilations

La veste Badlands est pourvue de quatre fermetures éclair sur les bras, deux sur le dos et quatre sur la face avant. Autant vous dire, quand on roule totalement décapoté, ça ventile sévère ! Une mention spéciale pour les deux ventilations situées sur les biceps qui possède un convecteur favorisant la pénétration d’un maximum d’air dans votre veste.

Un des grands avantages des fermetures éclair de la Badlands, spécialement celles du torse, est qu’on arrive à les manipuler en roulant.

Le pantalon possède deux grandes fermetures éclair à l’avant et deux à l’arrière. Celles-ci sont également facilement manipulables en roulant. C’est en conduite debout qu’elles offrent leur réelle efficacité. L’air pénètre dans le pantalon au niveau des cuisses et ressort derrière, vous faisant une sorte de ventilation de caleçon efficace et agréable qui vous permettra de garder vos œufs au frais même en pleine canicule.

Les protections

Les protections sont en D3O, le nouveau standard utilisé par toutes les grandes marques. Dorsale, épaules, coudes et moins courant, poitrine sur la veste. Genoux, hanches et coccyx pour le pantalon.

La protection du coccyx est en Poron, un matériel aux propriétés d’absorption exceptionnelles. Jugez plutôt en regardant cette vidéo !
Pour ceux qui roulent avec des bécanes équipées de selle de bois comme celle de ma KTM, ce petit morceau de Poron sous le coccyx est du pur bonheur. Après une longue journée en selle, je ne suis désormais plus obligé de dormir sur le ventre... Merci Klim !

Sur la veste, les épaules et les coudes sont renforcés avec du SuperFabric. Pour les pantalons, c’est les hanches et les genoux qui ont droit à ce traitement. La partie en contact avec votre moto au niveau des genoux est en cuir sur les pantalons.

Le confort

La veste Badlands est relativement lourde (3.5kg avec toutes les protections) et pas très souple à cause de l’utilisation de l’Armacor, qui, de part ses propriétés est assez rigide. Elle taille assez grand. Les manches sont longues, afin de ne pas découvrir vos poignets même lorsque vous conduisez debout. Elle a une coupe plutôt large et m’arrive en-dessous des fesses. Mention spéciale pour la ceinture abdominale très pratique intégrée dans la veste.

Le pantalon, tout comme la veste, taille assez large. La ceinture réglable s’adapte à vos variations de tour de taille. On peut sans problème porter des bottes de motocross sous le pantalon Badlands, il est assez large au niveau des chevilles et les grosses fermetures éclair rendent l’opération aisée.
Il est vraiment très confortable et je me répète, mais ce morceau de Poron sous votre coccyx, c’est vraiment une idée géniale.

En résumé

Avec un prix flirtant avec les CHF 2'000.-, l’ensemble Badlands est un investissement conséquent. Destiné aux aventuriers qui passent des semaines ou des mois sur les routes de cette belle planète tout aussi bien qu’à ceux qui roulent tous les jours, la Badlands est une solution toutes saisons, toutes conditions climatiques.

Pour mon utilisation intensive en voyage, l’ensemble Badlands a tenu ses promesses et représente ma nouvelle référence dans l’appréciation d’un ensemble moto de voyage. Son poids conséquent et sa coupe pas très flatteuse sont anecdotiques par rapport aux avantages apportés par son étanchéité, ses excellentes ventilations et le côté sécurisant qu’elle apporte avec toutes ces protections et ces matériaux à la pointe de la technologie.
D’ailleurs pour ceux qui trouvent l’ensemble Badlands trop lourd et encombrant, sachez que Klim vient tout juste de sortir l’ensemble Carlsbad. Plus léger et souple, c’est la version "light" de la Badlands.

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Etanchéité exceptionnelle
+
Confort
+
Ventilations efficaces, spécialement sur les biceps
+
Nombreuses poches
+
Sécurisantes avec ses nombreuses protections
+
Ceinture abdominale intégrée dans la veste
+
4 saisons
+
Renfort en Poron sur le coccyx
+
Garantie d’étanchéité à vie
On a moins aimé :
-
Cher (CHF 1'155.- la veste et CHF 825.- le pantalon)
-
Poches extérieure pas étanches
-
Coupe de la veste pas très "sexy"
-
Rigidité du tissu et poids de l’ensemble
-
Problème étanchéité pantalon (pris sous garantie)

Fiche technique

Modèle
Marque :
Klim
Modèle :
Badlands (veste et pantalon)
Spécificités
Veste Badlands :
Matières : :
Cordura haut de gamme 840 deniers pour une résistance optimale à l'abrasion et aux déchirures
 
Renforts en Superfabric sur les épaules, coudes et avant bras
 
Renforts Armacor sur tout le dos, la poitrine et les fesses
 
Gore-Tex Pro laminé 3 couches : réduction du poids tout en maintenant une durabilité extrême de la veste dans le temps
 
Etanchéité et grande respiration garantie avec le Gore-Tex Pro, le niveau le plus élevé des membranes Gore-Tex
 
Chaleur conservée dans la veste grâce au Gore-Tex Pro, barrière coupe vent ultra efficace
 
Veste hyper ventilée en été grâce à ses 10 points d’entrée : 2 sur les avant bras, 2 sur les bras, 2 sur le torse, 2 sur les biceps, ainsi que 2 grands extracteurs d'air dans le dos
Protections : :
Bouclier de protections full D3O homologuées CE pour assurer confort et légèreté
 
Protections épaules et coudes PRO XT
 
Dorsale D3O VIPER PRO BACK (homologuée niveau 2)
 
Protection poitrine en D3O meshé
 
Nombreuses zones en réflecto 3M de qualité supérieure
 
Coutures renforcées
 
Coloris noir/jaune fluo pour ceux qui veulent assurer leur visibilité sur la route en toutes situations
Confort et Aspects pratiques : :
Manches préformées anatomiques avec serrage en métal sur les bras et au niveau des biceps
 
Panneaux en stretch Gore-Tex dans le dos et sur les épaules pour offrir une grande liberté de mouvement
 
Col confort ajustable (cordon de serrage)
 
Possibilité de fixer le col sur la veste par forte chaleur
 
Fermeture col par bouton pression
 
Poches extérieures 100% étanches (placez cependant toujours vos effets personnels dans les poches intérieures)
 
Ceinture de maintien ajustable (cordon de serrage) et amovible : empêche l'air d'entrer
 
Serrage poignets par zips + Velcro
 
Zips YKK gros maille pour une grande durabilité dans le temps
 
7 poches extérieures (2 poitrine / 2 grandes poches cargo à la taille / petite poche poitrine / grande poche de rangement dans le dos / petite poche sécurité sur l'avant bras pour mettre votre carte de groupe sanguin ou pièce d'identité)
 
4 poches intérieures
 
Zip de connexion monté sur un panneau en stretch pour raccorder à tout pantalon nouvelle ou ancienne génération (zip standardisé)
 
Veste moto garantie à vie
Pantalon Badlands :
Matières : :
Gore-Tex® Pro laminé 3 couches : réduction du poids tout en maintenant une durabilité extrême du pantalon dans le temps
 
Cordura® 840 deniers sur les jambes
 
Renforts en Superfabric® sur les genoux, matériau hautement résistant à l'abrasion
 
Renforts Armacor® Kevlar sur le fessier
 
Etanchéité et grande respiration garantie avec le Gore-Tex® Pro, le niveau le plus élevé des membranes Gore-Tex®
 
Doublure en mesh
 
Ventilation efficace grâce aux 2 entrées d'air sur le devant et les 2 extracteurs d'air à l'arrière
Protections : :
Protections genoux en D3O® homologuées CE
 
Protections hanches D3O® T5 EVO PRO XT
 
Fessier renforcé en Poron® XRD®
 
Renforts en cuir italien pleine fleur sur l'intérieur des genoux et l'extérieur de la jambe
 
Nombreuses zones en réflecto 3M® de qualité supérieure
Confort et Aspects pratiques : :
2 poches extérieures
 
Ajustement par strap sur les côtés
 
Zip bas de jambe avec soufflet d'aisance pour pouvoir passer vos bottes sous le pantalon
 
Zips étanches YKK® VG10 VISLON®
 
Ajustements par velcro et ceinture élastique à la taille
 
Fermeture taille par boutons pression
 
Raccord 1/2 zip pour raccorder à votre pantalon Klim BADLANDS
Catalogue
Prix de vente :
CHF 1'155.- / CHF 825.-
En ligne :

Plus d'articles Equipement

Acid'Days 2018, les 5 et 6 mai - Devenir exposant ?
Si vous êtes un professionnel du monde de la moto, AcidMoto.ch vous ouvre les portes de sa manifestation qui se déroulera les 5 et 6 mai 2018 au centre TCS de Cossonay.
Test du sac à dos Kriega R30
Le spécialiste anglais de la bagagerie souple propose également une série de sac à dos spécialement conçus pour les motards.Outre une gamme d’excellentes sacoches souples destinées à la moto de route et tout-terrain, Kriega propose une série de sacs à dos. Le R30, conçu sur le même principe que les sacoches souples de la marque est 100% étanche. Qui dit mieux ?
Casque Airoh ST 501 - Le nouveau Sport/Touring de la firme italienne
Avec ses lignes modernes, le Airoh ST 501 compte bien conquérir le coeur des possesseurs de roadsters ou de routières qui cherchent à la fois un casque pratique, avec sa visière solaire intégrée et un look plutôt orienté sport.
O’Neal présente sa collection 2018 en vidéo
Pour une marque, il y a plusieurs manières de promouvoir ses nouveaux produits. Et pour la collection 2018, O’Neal a mis le paquet avec une vidéo qui déchire.
Dunlop continuera de fournir les Moto2 et Moto3 jusqu’en 2020
Depuis la création de ces deux catégories, le lien entre les machines et le bitume est assuré par Dunlop. Et ce lien continuera de perdurer pour les trois années à venir, jusqu’en 2020 inclus.
Scott MX 550, le premier vrai casque de la marque suisse
C'est en quelque sorte une petite révolution chez Scott. Jusqu'alors, la marque suisse ne proposait que des casques dont elle n'était pas la génitrice.

Recherche

Hot news !

Essai Scott Summer VTD DP - Sauve ta peau quand il fait chaud
Chacun est libre de rouler habillé comme il veut, mais ça me fait toujours bizarre de voir des bras et des jambes nues sur la route. Scott a poussé l'aération de sa Summer VTD DP tellement loin que vous pourriez l'adopter et ne plus rouler sans.
Airbag moto - Le combat d'Alpinestars pour la place de leader
Le marché de l'airbag est hétéroclite. Des géants du secteur des équipements y côtoient des petit fabricants qui ne font que ça. Le nom est peut-être identique, mais les produits sont loin d'être comparables !
Essai gants Five RFX1 - Laissez faire un spécialiste
Trouver les bons gants c'est important, c'est ce qui nous relie aux commandes de la moto. La marque Five s'y consacre exclusivement, à la recherche du meilleur gant possible. Avec le RFX-1 je suis comblé, il faudra trouver encore plus convaincant pour m'en faire changer.
Essai casque Bell Bullitt - De 1971, il ne garde que le look
Avec la mode des Café Racer et autres Scrambler qui reviennent en force, les équipements ont pris le même virage vers le vintage. Les intégraux étaient rares à l'époque, le Bell Star de 1971 en était un et il est de retour sous le nom de Bullitt.
Essai du casque Arai RX-7V - Nouveau jalon des casques intégraux haut de gamme
Après sept ans de service, Arai remplace son RX-7GP. La marque misant tout sur la sécurité plutôt que sur le look s'est imposée de nouveaux standards, atteints avec le nouveau RX-7V.
Voici pourquoi il faut changer un casque après une chute !
On se demande parfois après une chute s’il est vraiment nécessaire de changer son heaume. On a beau nous expliquer que l’intérieur du casque se déforme et qu’il n’absorbe plus les chocs... tout ça reste relativement abstrait.

Liens Partenaires