Essai publié le

Essai Yamaha SCR 950 - La Bolt se mue en Scrambler [page 2]

Texte de Patrick Schneuwly / Photo(s) de Henny Berno Stern et Jonathan Godin

Pages

Lutte pour l'anticonformisme

Avec une moto comme la SCR950, on cible une clientèle qui cherche à se démarquer. Ils recherchent une image que les autres ne proposent pas mais aussi une grande liberté. Ainsi, ce Scrambler accepte volontiers de s’aventurer hors des routes,  équipé de pneus mixtes, on est très sérieusement allé essayer ça !

L’asphalte tout juste quitté, il faut commencer par traverser une rivière. Une formalité, debout sur les cales pieds et le regard vers l’horizon l’obstacle est franchi en un rien de temps. Là, commence un bon tronçon mêlant graviers, cailloux plus gros et terre légèrement compactée. Alors que les jours précédents c'était la poussière qui rendait la conduite plus délicate, pour nous ce sont des pluies anglo-saxonnes qui se sont invitées.

Le guide a l’air plus qu’à l’aise, mes collègues bien moins. À la première opportunité je passe en seconde position pour suivre la trace slalomant entre les trous remplis d’eau et notre ouvreur. Pour une moto de 250 kg, je suis très surpris de me déplacer aussi facilement dans ces conditions. Sur un filet de gaz en 3ème, il y a déjà tout le couple nécessaire mais aussi le frein moteur.

La garde au sol n’est pas optimale, la SCR950 est dérivée d’un cruiser et non d’une enduro comme la XT500 de 1975. La suspension demande grâce à son tour, les 135 et 110 mm de course ne suffisent tout simplement pas. Cependant j’ai vraiment pris un plaisir fou à mettre de la boue partout durant la matinée. Je me sentais surtout en confiance de le faire depuis mon initiation au tout-terrain.

Sur la route

Pour aller faire le zouave dans la terre, je prendrais plutôt une WRF si vous me demandez, là n’est pas le sujet. Le reste de l’essai s’est déroulé sur route, en partie détrempée mais aussi pratiquement sèche. Les pneus Bridgestone ont alors pu montrer leur polyvalence. Sur le sec, ils atteignent une première limite dans les changements rapide de direction. Dans ce cas là ils commencent à chercher l’adhérence à la remise des gaz.

Sur le tracé sinueux, les cale-pieds ont fait les frais de leur position ne permettant pas une grande prise d’angle. Limés, poncés, voir même absents à la fin de la journée sur certaines motos… A essayer de tenir le rythme, j’ai plusieurs fois pesté contre ces mêmes cale-pieds qui m’ont semblé extrêment glissant. Plus tard, j’ai réalisé que le freinage était un peu léger en terme d’équipement. En effet j’avais fais la remarque sur le Bobber, un simple disque à l’avant fait petit bras. D’autant plus que l’anglaise est plus légère et ne peut pas accueillir de passager. Reste qu’hors des sentiers battus j’étais content de ne pas avoir un maître cylindre en mode freinage de trappeur.

Tout le long de l’essai, la sonorité caverneuse du V-twin nous accompagnait joyeusement. Inutile de chercher les hauts régime, le son s’étouffe aussi vite qu’il n’y a plus de couple. Même si la boîte n’a que 5 vitesses, l’allonge est suffisante pour un raccourci autoroutier. Au terme de l’itinéraire, aucune douleur à signaler : poignets à mi-hauteur, selle confortable, repose pied bien placés. Reste la prise au vent, bien qu’elle s’inscrive dans la norme de tout roadster.

Encore un Scrambler ?

C’est le mot qui revient le plus souvent à la sortie d’un modèle de nos jours. Parfois c’est un adjectif, parfois une déclinaison d’un modèle, voir carrément le nom du modèle. Avec les lettres SCR Yamaha ne peut pas nier s’en approcher, en pratique c’est même exactement ça : une moto de route adaptée pour offrir la plus grande polyvalence et dont le look s’inspire de ce qui se faisait dans les années soixantes.

Cette SCR950 a de nombreux atouts, comme le moteur V-twin gavé de couple, la position de conduite adaptée et son magnifique réservoir très bien fini. Ayant eu la chance d’essayer, elle se débrouille aussi bien sur des routes de terre malgré ses 250 kg. Son poids n’est d’ailleurs pas non plus un handicape sur la route, une fois lancée elle est assez agile. C’est pour la manoeuvrer à l’arrêt que le bas blesse.

Mais est-ce vraiment un défaut ? Non, un scrambler n’est jamais une moto parfaite, c’est plutôt celle qui aura su séduire son propriétaire pour devenir la base de son projet de personnalisation. Et pour ça, cette Yamaha a de l’avenir.

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Très fun en tout chemin
+
Agile malgré son poids
+
Sonorité flatteuse
On a moins aimé :
-
Prise d’angle vite limitée
-
Repose pied glissants
-
Freinage presque sous dimensionné

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Yamaha
Modèle :
SCR950
Année :
2017
Catégorie :
Roadster
Moteur
Type :
4 temps, 4 soupapes, SACT, Bicylindre en V
Cylindrée :
942 cm3
Refroidissement :
à air
Alimentation :
Injection électronique
Performances
Puissance max. :
54.3 ch à 5'500 tr/min
Couple max. :
79.5 Nm à 3'000 tr/min
Transmission
Finale :
Par courroie
Boîte :
5 rapports
Embrayage :
Multi disques à bain d'huile
Partie Cycle
Châssis :
Cadre double berceau tubulaire en acier
Suspension AV :
Fourche télescopique, Ø 41 mm
Course AV :
135 mm
Suspension AR :
Bras oscillant, double amortisseur
Débattement AR :
110 mm
Pneu AV :
100/90 R19
Pneu AR :
140/80 R17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Simple disque à commande hydraulique, Ø 298 mm
Frein AR :
Simple disque à commande hydraulique, Ø 298 mm
Dimensions
Longueur :
2'255 mm
Empattement :
1'575 mm
Largeur :
895 mm
Hauteur de selle :
830 mm
Poids total :
252 kg
Réservoir :
13.2 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Racing Red
 
Black
Catalogue
Prix de vente :
CHF 10'890.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Ducati Multistrada 1260 Enduro 2019 - Au-delà des frontières
Après le teasing lâché hier par la firme de Bologne, voici celle qui est concernée : la Multistrada 1260 Enduro qui selon le constructeur est la routère la plus aboutie jamais commercialisée par Ducati.
Sortie AcidTracks 2018 à Vaison Piste - Les photos sont là !!
La dernière sortie de la saison 2018 des Acidtracks s'est déroulée sur le tracé tortueux et physique de Vaison Piste les 6 et 7 octobre dernier.
Kawasaki Ninja ZX-6R 2019 - Ne soyez pas déçus !
La Kawasaki Ninja ZX-6R revient en 2019, avec quelques nouveautés pour augmenter ses facultés à affronter la route.
Une nouvelle Ducati arrive demain !
On sait la marque italienne douée en matière de teasing. Cette fois-ci, peu d’infos, si ce n’est une photo…
Triumph Daytona 765 par Kardesign - Et pourquoi pas ?
A ce jour, Triumph dément encore l'arrivée prochaine ou le soupçon d'une idée de pouvoir concevoir une Daytona sur la base du châssis de l'excellente Street Triple 765. 
La BMW S1000RR 2019 surprise lors d’un roulage en Espagne
On y est, la saison des photos volées est ouvertes !! Cette fois c’est la BMW S1000RR 2019 dont nous vous parlions pas plus tard qu’hier qui a été surprise lors de tests de roulage en Espagne.

Recherche

Hot news !

Intermot 2018 - Triumph Street Scrambler 2019 - En route pour l’Aventure
Aujourd’hui, pour la plupart ce n’est plus le cheval ultime ni la dernière technologie embarquée qui excite notre cervelet de motard, mais bien l’Aventure avec un grand A. Triumph l’a très bien compris avec ce modèle Street Scrambler 900 2019 prêt à vous emmener au bout du monde.
Ténéré 700 – Le teasing continue en Argentine avec cette fois Adrien Van Beveren
Après Rodney Faggotter et Stéphane Peterhansel, c'est cette fois au pilote français Adrien Van Beveren, pilote du Yamaha Official Rally Team de prendre le guidon de la future Ténéré 700.
Essai Dunlop Sportsmart TT - Compromis radical
Pour combler son offre su rue créneau des pneus sportif, Dunlop a pris tout le meilleur de son D213 GP Pro pour le placer dans un pneu vraiment polyvalent.
Des nouvelles sportives chez BMW en 2019 - S1000RR, S675RR et G310RR ?
Il semblerait que pas moins de 9 nouveaux modèles soient au programme chez BMW pour 2019.
Essai Husqvarna Svartpilen 401 - Petite machine, grandes aventures
Surprenante et attachante, la Svartpilen propose la vision d'une moto de route selon Husqvarna dans une version accessible à tous. Récit d'aventures pas communes sur une machine à fort potentiel.
Yamaha Ténéré 700 World Raid épisode II - Stéphane Peterhansel à l'assaut des dunes du Maroc
L'épisode I du Yamaha Ténéré 700 World Raid nous avait laissé sur les pistes australiennes. L'épisode II met lui en scène une figure emblématique du Dakar pour Yamaha : Stéphane Peterhansel.

Liens Partenaires