Essai publié le

Essai Ducati Monster 797 – Le refroidissement à air existe encore [page 2]

Texte de Patrick Schneuwly / Photo(s) de Milagro agency

Pages

Se faire la main

Pour moi qui ai découvert la Monster 821 il y a bientôt 3 ans, la différence de position sur la 797 m'a sauté aux yeux. La grande soeur est taillée pour une conduite plus dynamique, avec les mains plus en avant, mais surtout les pieds hauts et presque sous la selle. La nouvelle "Monsterino" se veut plus facile à prendre en main, plus reposante pour le conducteur.

En manœuvrant la moto à basse vitesse, je me rends immédiatement compte du rayon de braquage plutôt limité. Passer le permis avec demandera un peu plus de pratique. Ensuite il y a la course morte de la poignée de gaz, au premier démarrage je mesure qu’il y a un sixième de rotation de poignée qui ne sert à rien. Je conçois qu’une réponse immédiate pourrait paraître brutale pour un débutant, mais tout de même.

Pour mettre la Monster en mouvement, les 803 cm3 sont bien suffisants. Le couple disponible au ralenti n’est pas foudroyant mais correspond à ce qu’on peut attendre d’un bicylindre destiné aux jeunes conducteurs. La 797 devient d’ailleurs vite amusante à emmener dans les virages. Une fois habitué à ne pas ramener les gaz en position zéro on peut lui imposer un rythme respectable.

Si possible, il faut garder le régime moteur entre 5000 et 6000 tr/min, en dessous il n’a pas de reprise et c’est juste au dessus qu’il s’énerve et tire un rien sur les bras. Ce qui est plaisant, c’est d’avoir un freinage correspondant aux standards d’à peu près tout gros cube. On cède vite à la tentation de freiner tard et fort, car justement... on peut. Ducati n'a volontairement pas mis des plaquettes qui vous envoient la face dans le guidon, mais les étriers M4.32 sont prêts pour en accueillir d’autres. Le frein arrière est bien plus discret, pressez fort si vous en avez besoin, ou n'y prêtez pas attention.

La suspension est réglée d’usine pour un conducteur et son passager,  mais je dois avouer que ça correspond bien à un pilote d’un peu moins de 80kg. L’avant a un peu tendance à plonger au freinage, seulement l’excellent feeling pourrait se détériorer si elle était plus rigide.

Bon compromis pour nouveau motard

La Monster 797 est volontairement une moto très simple. Le tableau de bord est un peu chiche, l’absence de jauge d’essence me fait tiquer, mais simple ne veut pas pour autant dire mal équipée. Avec deux disques de frein de 320mm on ne se fout pas de vous. Pareil pour la monte pneumatique, des Pirelli Rosso 2, en 180 à l'arrière. J’aime cette philosophie, faire une moto accessible orientée jeune permis mais qui est fondamentalement construite comme une grande.

La conduite est aussi une bonne surprise. D’abord la position est plus sage que sur les autres Monster, ensuite le comportement dynamique de la 797 procure rapidement du plaisir. Bien lancée, elle encaisse les ordres du conducteur sans broncher. Le moteur a un peu de peine dans la première moitié de compte tour, mais ce 803 cm3 n’est pas aidé par les exigences légales. Dernier point qui me laisse perplexe: l’angle de braquage maximum est très vite atteint. Rien qu’en voulant me garer je me suis dis “Quoi ? Déjà ?”.

Celle qui aimerait être la première Ducati des jeunes motards a su se placer judicieusement sur le marché. La concurrence japonaise reste plus avantageuse, mais la prestation est un peu en retrait et Ducati régate pour un segment premium, avec les tarifs qui correspondent. Comptez CHF 9’990.- pour une Monster 797 rouge, ajoutez-y à choix 300.- pour l’avoir en noir ou blanc ainsi que 400.- pour une version 797+ (bulle saute vent et capot de selle assorti à la couleur de la moto).

Disponible dans les jours qui viennent dans les garages Ducati de Suisse, elle sera bien en vue pour la saison des journées portes-ouvertes qui commence.

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
les même freins qu'une grosse moto
+
Position judicieusement adaptée
+
Procure vite du plaisir
On a moins aimé :
-
Son du 803 cm3 devenu quelconque
-
Manque de patate avant 5’000 tr/min
-
Tableau de bord avare en informations (pas de jauge d’essence, ni de rapport engagé)

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Ducati
Modèle :
Monster 797
Année :
2017
Catégorie :
Roadster
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Bicylindre en L Desmodue, 2 valves par cylindre, distribution desmodromique
Cylindrée :
803 cm3
Refroidissement :
à air
Alimentation :
Injection électronique, corps d'admission ø50mm
Performances
Puissance max. :
75 ch à 8'250 tr/min
Couple max. :
68.9 Nm à 5'750 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaine
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multidisque en bain d'huile, commande mécanique, antidrible
Partie Cycle
Châssis :
Treillis tubulaire en acier
Suspension AV :
Fourche inversée Kayaba ø 43mm
Course AV :
130 mm
Suspension AR :
Monoamortisseur Sachs, réglable en précharge et en rebond
Débattement AR :
150 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
180/55 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque ø320mm, 2 étriers radiaux Brembo, 4 pistons
Frein AR :
Monodisque ø 245 mm, étrier 1 piston
Dimensions
Poids total :
193 kg
Réservoir :
16.5 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Ducati Red
 
Star White Silk
 
Dark Stealth Black
Catalogue
Prix de vente :
CHF 9'990.-
+ 300.- blanc ou noir, + 400.- 797+ (saute vent et capot de selle)
En ligne :

Plus d'articles Moto

Ducati Multistrada 1260 Enduro 2019 - Au-delà des frontières
Après le teasing lâché hier par la firme de Bologne, voici celle qui est concernée : la Multistrada 1260 Enduro qui selon le constructeur est la routère la plus aboutie jamais commercialisée par Ducati.
Sortie AcidTracks 2018 à Vaison Piste - Les photos sont là !!
La dernière sortie de la saison 2018 des Acidtracks s'est déroulée sur le tracé tortueux et physique de Vaison Piste les 6 et 7 octobre dernier.
Kawasaki Ninja ZX-6R 2019 - Ne soyez pas déçus !
La Kawasaki Ninja ZX-6R revient en 2019, avec quelques nouveautés pour augmenter ses facultés à affronter la route.
Une nouvelle Ducati arrive demain !
On sait la marque italienne douée en matière de teasing. Cette fois-ci, peu d’infos, si ce n’est une photo…
Triumph Daytona 765 par Kardesign - Et pourquoi pas ?
A ce jour, Triumph dément encore l'arrivée prochaine ou le soupçon d'une idée de pouvoir concevoir une Daytona sur la base du châssis de l'excellente Street Triple 765. 
La BMW S1000RR 2019 surprise lors d’un roulage en Espagne
On y est, la saison des photos volées est ouvertes !! Cette fois c’est la BMW S1000RR 2019 dont nous vous parlions pas plus tard qu’hier qui a été surprise lors de tests de roulage en Espagne.

Recherche

Hot news !

Intermot 2018 - Triumph Street Scrambler 2019 - En route pour l’Aventure
Aujourd’hui, pour la plupart ce n’est plus le cheval ultime ni la dernière technologie embarquée qui excite notre cervelet de motard, mais bien l’Aventure avec un grand A. Triumph l’a très bien compris avec ce modèle Street Scrambler 900 2019 prêt à vous emmener au bout du monde.
Ténéré 700 – Le teasing continue en Argentine avec cette fois Adrien Van Beveren
Après Rodney Faggotter et Stéphane Peterhansel, c'est cette fois au pilote français Adrien Van Beveren, pilote du Yamaha Official Rally Team de prendre le guidon de la future Ténéré 700.
Essai Dunlop Sportsmart TT - Compromis radical
Pour combler son offre su rue créneau des pneus sportif, Dunlop a pris tout le meilleur de son D213 GP Pro pour le placer dans un pneu vraiment polyvalent.
Des nouvelles sportives chez BMW en 2019 - S1000RR, S675RR et G310RR ?
Il semblerait que pas moins de 9 nouveaux modèles soient au programme chez BMW pour 2019.
Essai Husqvarna Svartpilen 401 - Petite machine, grandes aventures
Surprenante et attachante, la Svartpilen propose la vision d'une moto de route selon Husqvarna dans une version accessible à tous. Récit d'aventures pas communes sur une machine à fort potentiel.
Yamaha Ténéré 700 World Raid épisode II - Stéphane Peterhansel à l'assaut des dunes du Maroc
L'épisode I du Yamaha Ténéré 700 World Raid nous avait laissé sur les pistes australiennes. L'épisode II met lui en scène une figure emblématique du Dakar pour Yamaha : Stéphane Peterhansel.

Liens Partenaires