Essai publié le

Essai KTM 1090 Adventure - Puristes dans le viseur [page 2]

Texte de Patrick Schneuwly / Photo(s) de Marco Campelli & Sebas Romero

Pages

Bien que aboutie, cette Adventure reste l’entrée de gamme de la famille, non sans raison. D’abord la fourche, non réglable à la place des composants semi-actif, fonctionne parfaitement, mais le réglage d’origine est un compromis de toutes les utilisations possibles, du pilote seul au conducteur + passager et bagages. Ainsi, j’ai trouvé le réglage déjà trop souple alors que je roulais seul. A l’attaque, la fourche avait la tendance à plonger alors que l’amortisseur commençait à pomper sur chaussée irrégulière. En réglant la précontrainte de ce dernier le résultat pourrait être plus satisfaisant.

Par rapport à ces grandes soeurs, la 1090 ne dispose que d’un ABS Bosch de 9e génération qui n’est pas sensible à l’angle de la moto. Le nombre de capteurs à ajouter étant important c’est une économie non négligeable. Cette absence ne devient un défaut que si on sais ce que la version évoluée peut faire, mais autrement celui qui est installé fonctionne parfaitement. Le freinage est largement dimensionné, je serais très exigeant à réclamer plus de mordant à la prise des freins.

La fin de la route ne signifie pas la fin du voyage

Vous l’avez deviné, cette phrase n’est pas de moi mais de l’équipe marketing de KTM. En effet, la longue course de la suspension, la roue de 19” et le pack offroad optionnel promettent de s’aventurer dans le terrain. Même passé 200 kg on croit les autrichiens sur parole qu’ils ont largement testé la chose avant de nous en parler.

Pour voyager, la 1090 Adventure est dotée de série du système d’attache pour les valises latérales ainsi que du plateau pour accueillir un top-case. Le pare-brise est lui réglable en hauteur en déverrouillant 2 vis quart de tour, opération faisable en roulant mais demandant un peu de temps. La moto est aussi équipée de pare-mains, avec tout ça la protection au vent est optimale.

Face à la concurrence

Sur le marché, la 1090 Adventure arrive en terme de prix mais aussi d’équipement ou de performance au niveau d’une 1200GS, d’une 1200 Explorer, d’une Multistrada 950 ou encore de l’Africa Twin. Pour se démarquer, la KTM pourra compter sur sa personnalité forte qui demande de l’attention pour être efficace. Son ergonomie bien adaptée à un grand pilote ou son moteur qui semble donner plus encore que ce qu’il promet sont deux atouts de plus pour l’autrichienne.

Vendue CHF 14’690.-, il faudrait idéalement encore y ajouter l’option offroad et poignées chauffantes ainsi que l’échappement et les protections chassis Powerparts, faisant grimper la facture. Cette moto délicate à piloter n’en est pas moins très stable et agile quand il ne s’agit que de la conduire. Peut-elle remplacer la 990 SMT chez les puristes gardant jalousement leur exemplaire ? Je ne le jurerais pas, mais la 1090 Adventure en est capable.

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
simplicité
+
impression de puissance pour “que” 125 ch.
+
ergonomie étudiée pour voyager
On a moins aimé :
-
absence de MSC
-
latence dans le ride by wire même en sport
-
pilotage délicat à la limite

Fiche technique

Véhicule
Marque :
KTM
Modèle :
1090 Adventure
Année :
2017
Catégorie :
Routière
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
2 cylindres, 4 temps, V 75°
Cylindrée :
1'050 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
EMS Keihin avec RBW, double allumage
Performances
Puissance max. :
125 ch à 8'500 tr/min
Couple max. :
109 Nm à 6'500 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaine
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
PASC anti-dribble à commande hydraulique
Partie Cycle
Châssis :
Treillis en Chromium-Molybdenum-Acier, poudré
Suspension AV :
Fourche inversée WP ø 43mm
Course AV :
185 mm
Suspension AR :
Monoamortisseur WP
Débattement AR :
190 mm
Pneu AV :
110/80 R 19
Pneu AR :
150/70 R 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque ø320mm, 2 étriers radiaux Brembo, 4 pistons
Frein AR :
Monodisque ø 267 mm, étrier Brembo, 2 pistons
Dimensions
Empattement :
1'560 mm
Hauteur de selle :
850 mm
Poids à sec :
205 kg
Poids total :
228 kg
Réservoir :
23 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Orange-noir
Catalogue
Prix de vente :
CHF 14'690.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Suzuki serait en train de travailler sur une GSX-R300
Les petites sportives ont le vent en poupe, notamment grâce au championnat Supersport 300 où les R3, Ninja 400 et autres RC 390 R se taillent la part du lion. Or, Suzuki entent apparemment revoir sa petite GSX-R.
Triumph Thruxton R "Martini Racing" by Hess Motorrad AG
Chez Hess Motorrad à Ostermundigen (BE), on sait magnifier les motos pourtant déjà très belles d'origine pour certaines. Nous pensons notamment à la Triumph Thruxton R.
Un chauffard trahi par sa vidéo postée il y a un an sur Facebook
Un motard allemand résidant à Zürich a été trahi pas sa vidéo postée il y a un an sur le groupe Swiss Race-Community sur Facebook le montrant rouler à près de 300km/h sur route ouverte.
MV Agusta de retour en Moto2 avec Forward Racing
Après bientôt 42 ans d'absence, MV Agusta fera son retour l'an prochain en Grand Prix, en collaboration avec l'équipe Forward Racing pour 4 saisons de Moto2.
Yamaha dépose un brevet pour une V-Max à trois roues
On se doute bien que la nouvelle Yamaha Nikken dont les réservations viennent d'ouvrir ne restera pas sans suite. Voici un premier indice avec le dépôt d'un brevet pour une V-Max dotée de trois roues.
Le système de réservation en ligne de la Yamaha NIKEN est désormais disponible
Le système de réservation en ligne de la NIKEN 2018 est désormais disponible

Recherche

Hot news !

La Yamaha T7 surprise lors d'un roulage à Milan
La très attendue Yamaha T7 vient d'être surprise lors d'un roulage dans les rues de Milan dans ce qui devrait être sa robe définitive preuve que sa présentation officielle devrait se faire à la fin de l'année.
Un châssis de S1000RR en impression 3D
Après la HP 4 Race et son châssis entièrement réalisé en carbone, le constructeur à l'hélice démontre encore aujourd'hui son savoir-faire et sa technologie avec ce châssis de S1000RR réalisé en impression 3D.
Essai Husqvarna Vitpilen 701 – Une vraie surprise
De retour sur les routes, Husqvarna explore de nouveaux horizons et propose, avec sa Vitpilen 701, un modèle ébouriffant, abouti et vraiment très très fun à rouler. On a testé la bête à Barcelone et on a aimé.
Essai Ducati Panigale V4 S - Nouvelle ère, nouvelle reine
Après 30 ans de bons et loyaux services, le bicylindre à 90° des Superbike Ducati est remplacé par un V4 ultra-technologique et sensationnel. La marque italienne prend un virage à... 90° dans son histoire avec sa Panigale V4.
KTM 690 Enduro et SMC R – Elles reviennent !
On les aimait mais la norme Euro4 les a bannies. Rassurez-vous, les Katoches 690 Enduro et SMC R reviennent ! Merci à MCN pour ces clichés.
Honda RVF 1000 V4 – Young Machine est certain qu'une sportive V4 arrivera
Nos confrères japonais de Young Machine sont certains qu'elle finira par arriver, mais de qui parle-t-on ? De la Honda sportive dotée d'un V4 qui doit prendre la suite des mythiques RC30 et RC45.

Liens Partenaires