Essai publié le

Essai Ducati Multistrada 950 – Sport et polyvalence devenus accessibles [page 2]

Texte de Patrick / Photo(s) de Milagro Agency

Pages

Quelques grandes courbes se dressent devant nous, sans freiner je tombe 2 rapports pour me jeter dessus comme un mort de faim. La réputation de bouffeuse de virages n'est pas usurpée avec la 950. Elle se place avec beaucoup de facilité en entrée de courbe et une fois à la corde un bon essorage de poignée fera hurler le bicylindre pour vous extraire mélodieusement du virage.

À 5000 tours, le Testastretta commence à donner de la voix et il se met véritablement à chanter vers 7000 tours. Ses 113 chevaux pour 937 cm3 suffisent gentiment à se faire plaisir sur ces parties roulantes où la limite de vitesse peut largement être dépassée.
Le réglage de base des suspensions est typé confort, mais en deux coups de tournevis comme indiqué dans le manuel vous aurez une fourche au comportement plus sport qui gagne en précision pour attaquer. Ce qu'elle fait magistralement bien.

Dans les hauteurs, les virages commencent à se rapprocher les uns des autres. Pour rester avec le groupe, il faut soigner sa trajectoire, balancer rapidement la moto d'un côté à l'autre et surtout accélérer fort. Pourtant équipée des valises assorties en plastique, la Multistrada reste bien équilibrée et facile à coucher sur l'angle. Une fois débarrassée des valises, elle devient encore plus agile, un outil de précision pour tailler les trajectoires.

Sur cette moto qui approche du sans faute, je dois reprocher à son frein avant un manque significatif de mordant. D'abord, la course du levier semble très longue avant de réellement freiner. Ensuite, le freinage lui même ne donne pas cette impression de se stopper net. Après réglage de la course, le ressenti semble meilleur. Le frein arrière est plus convaincant, avec un étrier à deux pistons et un disque qui semble énorme. Celui-ci sera plus sollicité pour un usage quotidien ou mieux, en offroad.

La Multistrada 950 peut bien s'aventurer dans la terre, mais pour ça, prévoyez des pneus Scorpion Rallye et éventuellement les jantes à rayons de la version Enduro qui sont justement compatibles avec le bras oscillant. La map Enduro de l'ODB diminue le contrôle de traction et l'ABS laisse la liberté à la roue arrière de se bloquer, un atout pour la polyvalence de cette moto. Cependant, la conduite offroad n'est pas à recommander à un débutant avec une moto de 230 kg en ordre de marche.

Au sujet du poids justement, je ne l'ai pas trouvé handicapant, mais simplement en soulevant la moto de sa béquille latérale il y a un certain effort à fournir. Même constat sur la béquille centrale du pack touring, tant qu'elle ne roule pas la Multistrada n'est pas légère.

Multistrada au rabais? Même pas!

Affichée moins de CHF 15'000.-, le petite routière de Ducati se place très bien sur un segment qui a le vent en poupe en Suisse. La comparaison avec une Honda Africa Twin ne va pas tarder et là, l'Italienne pourra jouer la carte de l'émotion ainsi que faire jouer sa plastique aguicheuse. Mais attention à la MV Agusta Turismo Veloce qui use des mêmes arguments.

Avec les 4 packs d'équipements du catalogue Ducati, il y aura bien une Multistrada à votre image. Tous complémentaires, vous pourez ajouter autant de touring que d'enduro à votre 950. Le modèle sur les photos était d'ailleurs équipé pour l'occasion de la protection de radiateur en alu.

Un chassis au top, un moteur qui en a dans le ventre et un look qui me plaît depuis le début. C'est tout ce que la Multistrada 950 a de son côté. Seul le freinage que je qualifierais de perfectible dessert cette très bonne moto.

Commentaires

Suivez AcidMoto.ch !

Pétition AcidMoto.ch

Au final...

On a aimé :
+
Les vocalises Testastretta passé 7000 tr/min
+
Le comportement très incisif du châssis en élevant le rythme
+
Beaucoup d'esprit Ducati à prix plus accessible
On a moins aimé :
-
Frein avant manque de mordant
-
Fonctions intéressantes réservées à la grande soeur

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Ducati
Modèle :
Multistrada 950
Année :
2017
Catégorie :
Routière
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Testastretta, Bicylindre en L, distribution Desmodromique, 4 soupapes par cylindre, simple allumage
Cylindrée :
937 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique Bosch, corps papillonnés et système Ride-by-Wire, 53 mm de diamètre
Performances
Puissance max. :
113 ch à 9'000 tr/min
Couple max. :
96.2 Nm à 7'750 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaine
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multidisque à bain d'huile avec commande mécanique, antidribble
Partie Cycle
Châssis :
Treillis tubulaire en acier
Suspension AV :
Fourche inversée KYB de 48 mm entièrement réglable
Course AV :
170 mm
Suspension AR :
Amortisseur Sachs entièrement réglable. Double bras oscillant en aluminium
Débattement AR :
170 mm
Pneu AV :
120/70 R19
Pneu AR :
170/60 R17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
2 disques semi-flottants de 320 mm, étriers Brembo Monobloc à fixation radiale, 4 pistons
Frein AR :
Disque de 265 mm, étrier flottant
Dimensions
Empattement :
1'594 mm
Hauteur de selle :
840 mm
Selle optionnelle à 820 et 860 mm
Poids à sec :
204 kg
Poids total :
227 kg
Réservoir :
20 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Ducati Red
 
Star White Silk
Catalogue
Prix de vente :
CHF 14'490.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Go North Cape [épisode 4] - Nos aventuriers touchent enfin le Cap
Nos deux aventuriers vaudois arrivent au bout de leurs péripéties et touchent enfin ce Cap Nort tant espéré et son fameux soleil de minuit.
5ème journée des motards organisée par la Police Neuchâteloise - Dimanche 11 juin 2017
Le 11 juin prochain, la Police cantonale neuchâteloise organise la cinquième journée de prévention sur le circuit du TCS Lignières (NE).
Moto Tour 2017 - La course "trophée relais" par équipe arrive pour cette édition
Nouvelle façon de découvrir le Moto Tour, le Trophée relais est destiné à celles et ceux qui n’envisagent pas d’avaler les 3 000 km du parcours. Il permet à deux pilotes (ou plus) de prendre le guidon successivement sur l’épreuve.
Go North Cape [épisode 3] - Le cercle polaire est franchi
On retrouve Adrien et Mathieu encore plus au nord, avec cette fois pour ces nouvelles journées de roulage, le franchissement d'un cap mythique : le cercle polaire.
Acid'Days 2017 - Toutes les photos sont en ligne
Vous les attendiez impatiemment. Qui ? Les photos de vous lors des Acid'Days 2017.
La Husqvarna 701 Svartpilen en approche
On se souvient que lors de l’EICMA 2015 Husqvarna avait dévoilé deux concepts, les Vitpilen et Svartpilen. Ces deux concepts devraient arriver sous peu.

Recherche

Hot news !

Essai BMW R1200 GS Rallye style - Pas besoin d’être parfaite
La GS c’est l’indétrônable, celle qui se vend toujours bien, année après année. Les concurrentes ne manquent pas, mais l’allemande garde ce je ne sais quoi d’avance sur les autres pour rester au sommet. Avec l’édition Rallye style, on touche volontairement à une moto moins parfaite mais à l’utilisation plus ciblée. Récit d’un essai où j’aurai tout vu.
Vidéo - Quand la moto devient un médicament
Pierre-Alain Uldry s'est intéressé au côté guérisseur de nos chères montures. Par le témoignage de deux motards confrontés à des problèmes de santé importants et leurs répercussions, il met en avant les vertus salvatrices de notre passion.
BMW F850GS – Des photos volées en attendant Milan
Le constructeur bavarois va vraisemblablement effectuer une sérieuse mise à jour sur sa F800 afin de proposer une machine plus concurrentielle face aux Africa Twin et autre Multistrada 950.
Essai Harley-Davidson Street Rod - Dynamique et agile, c’est possible
Avec la Street Rod, Harley-Davidson a revu sa copie : le look est soigné, l’équipement est revu et la moto dans son ensemble est bien une Harley-Davidson.
Essai Aprilia Tuono V4 1100 RR et Factory - Roadster superlatif? C'est ce qu’on verra!
Même si on aimerait plus d’audace de leur part d'Aprilia, le gros V4, ils savent faire et ils continuent de mettre à jour leur sportive et leur roadster avec ce que leur enseigne le MotoGP et le Superbike. Avec des options clairement dédiées à la piste, la Tuono pourrait être le roadster le plus fou de la production actuelle.
Essai Yamaha XSR900 Abarth - Piquée par le Scorpion
Née en MotoGP en 2007, la symbiose entre Yamaha et la marque italienne de voitures sportives Abarth donne pour la première fois naissance à une vraie collaboration. Pour l’occasion, le roadster vintage de Yamaha s’offre une peinture exclusive et quelques accessoires pour seulement 695 exemplaires de celle qui s’appelle la XSR900 Abarth.

Liens Partenaires