Essai publié le

Essai Honda CRF450R et CRF450RX – Opération Holeshot [page 2]

Texte de Hervé Gantner / Photo(s) de Honda

Pages

CRF450R

Après 3 bonnes sessions d’enduro et la pause de midi, nous entamons nos runs sur la piste de motocross. Le choix du terrain est excellent. La terre est belle, le grip est bon et la piste ne contient pas de sauts dangereux, principalement des tables ou des doubles faciles. Le seul jump intimidant est la table d’arrivée qui fait un bon 25 mètres de longs, mais bon, c’est là que sont les spectateurs alors il faut bien la sauter en entier ! Et puis, c’est aussi là que les ambulanciers attendent alors je me lance, au pire ils seront pas loin ! La seule difficulté de cette piste se situe sur quelques sauts sur lesquels on arrive à l’aveugle et qui tourne légèrement. Cette furtive sensation d’être en l’air et de ne pas savoir si je vais retomber sur la piste ou à côté ne m’avait pas manqué.

Quelques ornières bien solides, quelques gros trous, des montées et des descentes, tout ce qu’il faut pour tester une moto ! De temps à autres, Alessandro Lupino, pilote de MXGP et double champion d’Italie MX1 vient nous montrer à quelle vitesse les virages se passent. C’est aux mains de ce genre de gars qu’on voit vraiment que les limites d’une CRF450R d’origine sont très, très loin de nous.

Les japonais n’ont pas menti, ils ont travaillé sur une moto faite pour la victoire. La puissance est au rendez-vous mais elle est gérable facilement. Là encore, les 3 cartographies programmables ne seront pas inutile selon le terrain ou la fatigue du pilote. Même avec la configuration la plus agressive, la courbe de puissance reste très large et on peut se permettre de ressortir d’une courbe relativement bas dans les tours et la puissance arrive naturellement. Ce moteur a tout pour lui, de la facilité en bas et de la puissance en haut des tours, que demander de mieux ?

Pour parvenir à ce résultat, tout a été repensé. Les ingénieurs n’ont pas simplement fait évoluer leur ancien moteur : arrivée d’air, soupapes, distribution, piston, vilebrequin, système de lubrification, échappement, tout a été revu et le résultat est là. Le piston parcourt 25 mètres par seconde, c’est tout simplement le moteur de série le plus rapide de toute l’histoire du premier constructeur mondial.

Côté châssis, on a gagné en tout 500 grammes, ajoutés aux 500 autres économisés grâce au nouveau réservoir en titane, cela compense le poids que la bête a repris en réadoptant une fourche traditionnelle en remplacement de la fourche à air. De plus, le centre de gravité a encore été abaissé, ce qui rend la maniabilité encore meilleure. Le châssis a été modifié de sorte que la rigidité latérale ne change pas. La résistance à la torsion a quant à elle été abaissée, ce qui permet un très bon feeling sur le train avant.

Au final, on obtient une moto précise et facile à emmener. La fourche Showa de 49mm de diamètre travaille bien et le moindre réglage sur l’hydraulique se fait ressentir en dynamique. La hauteur de fixation de l’amortisseur a été rabaissée de 39mm ce qui aide à réduire encore le centre de gravité et donne un peu plus de charge sur le pneu arrière.

Dans le coin des nouveautés, on peut aussi noter que la CRF450R sera disponible également avec un démarreur et que le switch pour changer la cartographie est désormais côté gauche non loin du coupe-contact.

En conclusion, on peut affirmer que la CRF450R totalement repensée est un succès, elle a déjà d’ailleurs gagné en compétition au Japon et aux Etats-Unis, sans pour autant devenir une moto incontrôlable pour un amateur. Honda réussit un très beau mélange de performance et d’utilisabilité. Quand à la 450RX, on peut simplement regretter encore une fois que Honda ne sorte pas une moto d’enduro pour « Monsieur tout le monde ».

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
moteur rageur
+
puissance disponible en permanence
+
traction quasi infinie
On a moins aimé :
-
moto physique pour un amateur
-
impossible de changer de map en roulant

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Honda
Modèle :
CRF 450 R
Année :
2017
Catégorie :
Cross
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Monocylindre 4 temps, simple ACT
Cylindrée :
449.7 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique PGM­-FI
Transmission
Finale :
Par chaine
Boîte :
5 rapports
Embrayage :
Multidisque
Partie Cycle
Châssis :
Cadre Double poutre et simple berceau dédoublé en aluminium
Suspension AV :
Fourche inversée à ressorts Showa ø 49mm, réglable en compression et détente
Course AV :
305 mm
Suspension AR :
Type Pro­Link avec monoamortisseur Showa réglable en précontrainte, compression et détente
Débattement AR :
314 mm
Pneu AV :
80/100-­21
Pneu AR :
120/80­-19
Freinage
ABS :
Non
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Simple disque ø 260 mm avec étrier double piston et plaquettes frittées
Frein AR :
Simple disque ø 240 mm avec étrier simple piston et plaquettes frittées
Dimensions
Longueur :
2'185 mm
Empattement :
1'482 mm
Largeur :
827 mm
Hauteur de selle :
960 mm
Poids total :
110.6 kg
Réservoir :
4.4 litres
Catalogue
Prix de vente :
CHF 9'110.-
R dès décembre 2016. RX dès 10'480 CHF en janvier 2017

Plus d'articles Moto

Ducati Multistrada 1260 Enduro 2019 - Au-delà des frontières
Après le teasing lâché hier par la firme de Bologne, voici celle qui est concernée : la Multistrada 1260 Enduro qui selon le constructeur est la routère la plus aboutie jamais commercialisée par Ducati.
Sortie AcidTracks 2018 à Vaison Piste - Les photos sont là !!
La dernière sortie de la saison 2018 des Acidtracks s'est déroulée sur le tracé tortueux et physique de Vaison Piste les 6 et 7 octobre dernier.
Kawasaki Ninja ZX-6R 2019 - Ne soyez pas déçus !
La Kawasaki Ninja ZX-6R revient en 2019, avec quelques nouveautés pour augmenter ses facultés à affronter la route.
Une nouvelle Ducati arrive demain !
On sait la marque italienne douée en matière de teasing. Cette fois-ci, peu d’infos, si ce n’est une photo…
Triumph Daytona 765 par Kardesign - Et pourquoi pas ?
A ce jour, Triumph dément encore l'arrivée prochaine ou le soupçon d'une idée de pouvoir concevoir une Daytona sur la base du châssis de l'excellente Street Triple 765. 
La BMW S1000RR 2019 surprise lors d’un roulage en Espagne
On y est, la saison des photos volées est ouvertes !! Cette fois c’est la BMW S1000RR 2019 dont nous vous parlions pas plus tard qu’hier qui a été surprise lors de tests de roulage en Espagne.

Recherche

Hot news !

Intermot 2018 - Triumph Street Scrambler 2019 - En route pour l’Aventure
Aujourd’hui, pour la plupart ce n’est plus le cheval ultime ni la dernière technologie embarquée qui excite notre cervelet de motard, mais bien l’Aventure avec un grand A. Triumph l’a très bien compris avec ce modèle Street Scrambler 900 2019 prêt à vous emmener au bout du monde.
Ténéré 700 – Le teasing continue en Argentine avec cette fois Adrien Van Beveren
Après Rodney Faggotter et Stéphane Peterhansel, c'est cette fois au pilote français Adrien Van Beveren, pilote du Yamaha Official Rally Team de prendre le guidon de la future Ténéré 700.
Essai Dunlop Sportsmart TT - Compromis radical
Pour combler son offre su rue créneau des pneus sportif, Dunlop a pris tout le meilleur de son D213 GP Pro pour le placer dans un pneu vraiment polyvalent.
Des nouvelles sportives chez BMW en 2019 - S1000RR, S675RR et G310RR ?
Il semblerait que pas moins de 9 nouveaux modèles soient au programme chez BMW pour 2019.
Essai Husqvarna Svartpilen 401 - Petite machine, grandes aventures
Surprenante et attachante, la Svartpilen propose la vision d'une moto de route selon Husqvarna dans une version accessible à tous. Récit d'aventures pas communes sur une machine à fort potentiel.
Yamaha Ténéré 700 World Raid épisode II - Stéphane Peterhansel à l'assaut des dunes du Maroc
L'épisode I du Yamaha Ténéré 700 World Raid nous avait laissé sur les pistes australiennes. L'épisode II met lui en scène une figure emblématique du Dakar pour Yamaha : Stéphane Peterhansel.

Liens Partenaires