Essai publié le

Essai Triumph Tiger Sport - Une évolution de caractère [page 2]

Texte de Charles Donzé / Photo(s) de Flavio Venturini

Pages

Et s'il y a bien un domaine dans lequel la Tiger Sport évolue avec brio, c'est dans l’arsouille. Mine de rien, sous ses airs de trail routier paré au voyage, la Tiger Sport a des arguments à faire valoir. Dès que les courbes se resserrent, c’est naturellement qu’on tombe quelques rapports pour profiter de toute la quintessence du trois-cylindres... et, ne le cachons pas, de sa mélodie si flatteuse à l’approche de la zone rouge. Campé haut sur ses pattes, on pourrait s’attendre à des louvoiements et autres imperfections en conduite dynamique ; en réalité, il n’en est rien, le tarage des suspensions confère un comportement routier précis sans altérer le confort général offert par la Tiger Sport. Ainsi, attaquer les virolets est un jeu d’enfant. Complété par le guidon large, les changements d’angle se font avec aisance ; ce n’est finalement que dans cet exercice que l’on ressent dans une moindre mesure le poids de l’Anglaise (ndlr : 218kg à sec, soit 26kg de plus que la Speed Triple). Quant à la hauteur de la machine, elle permet de prendre de l'angle, et même beaucoup avant que les cale-pieds frottent l'asphalte.

Tout en continuant sans se lasser sur ce même rythme, on apprécie la vigueur du moteur qui reprend dès les plus bas régimes dans les petites épingles pour catapulter la moto et son équipage à des vitesses inavouables. Il ne manque qu’un quickshifter pour que le plaisir soit à son comble. Ceci dit, la passagère aura vite fait de vous taper l’occiput pour vous remettre les idées en place. Dans tous les cas, pour freiner vos ardeurs, vous pourrez compter sur les puissants étriers Nissin à fixation radiale qui enserrent les deux disques de frein de 320mm. A deux doigts, voire même un seul si l’envie vous prend, la Tiger Sport freine très efficacement.

A ce jeu, on y prend goût. La moto en redemande autant que nous aimons la bousculer dans ses derniers retranchements. On aurait souhaité un mode supermotard qui déconnecte l’ABS sur le frein arrière, tant la Tiger Sport se la joue hypermotard (façon Ducati) quand on la taquine.

Et si l’on revient à un rythme politiquement correct, on se délecte des attributs touring de la Tiger Sport et on enroule en toute quiétude sur le couple toujours présent du trois-cylindres. Mais il est vrai qu’il suffit de peu pour que la tentation d’enrouler du câble revienne au galop.

Le Triumph's spirit habite bel et bien la Tiger Sport. Esthétiquement un peu trop discrète, c'est à son guidon qu'il faut siéger pour qu'elle se révèle et éveille les sens. Elle est une moto vivante qui procure des instants d'intense plaisir virage après virage et à chaque accélération. Très polyvalente, on l'a appréciée dans de nombreuses situations : trajets quotidiens, balades en duo, voyages, arsouilles entre potes, ...

La Tiger Sport s'apparente alors à une sorte de couteau suisse, bonne à tout faire. Elle combine les avantages d'un roadster et ceux d'une moto voyageuse.

Suivez AcidMoto.ch !

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Triumph
Modèle :
Tiger Sport
Année :
2016
Catégorie :
Routière
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
3 cylindres en ligne, 12 soupapes, double arbre à cames en tête
Cylindrée :
1050 cm3
Refroidissement :
Refroidissement liquide
Alimentation :
Injection électronique séquentielle multipoint avec injection d’air secondaire
Performances
Puissance max. :
126 ch à 9'475 tr/min
Couple max. :
106 Nm à 7'000 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne à joints en X
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multi-disques à bain d’huile
Partie Cycle
Châssis :
Chassis en aluminium
Suspension AV :
Fourche inversée Showa de 43 mm, avec précharge, détente et compression réglables
Course AV :
140 mm
Suspension AR :
Amortisseur Showa avec précharge et détente réglables
Débattement AR :
150 mm
Pneu AV :
120/70 ZR17
Pneu AR :
180/55 ZR17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque flottant de 320 mm avec étriers Nissin radiaux à 4 pistons
Frein AR :
Simple disque de 255 mm avec étriers Nissin à 2 pistons
Dimensions
Empattement :
1'540 mm
Largeur :
855 mm
Hauteur de selle :
830 mm
Poids à sec :
218 kg
Réservoir :
20 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Aluminium Silver
 
Matt Black
Catalogue
Prix de vente :
CHF 13'700.-
Hors frais de transport (CHF 160.-)
En ligne :

Plus d'articles Moto

MotoGP à Motegi – Jorge Lorenzo jette à nouveau l'éponge
Il avait promis d'essayer, mais malheureusement sa blessure au poignet ne lui a pas permis de boucler plus qu'un seul tour du tracé de Motegi, Jorge Lorenzo se voit à nouveau contraint de déclarer forfait pour la course.
Essai KTM 1290 SuperDuke R - La Bête, appellation non usurpée
La référence parmi les streetfighters explosifs, de même que la plus extravagante en termes de design, l’Autrichienne marie les extrêmes sans ménagement.
A Genève plusieurs associations se mobilisent pour la mobilité des deux-roues motorisés
La semane passée, plusieurs associations, dont votre canard en ligne en tant que rapporteur, se sont mobilisées pour discuter du futur de la mobilité des deux-roues motorisés à Genève.
Essai Yamaha R3 "bLU cRU Cup" - Petite machine à rêves
Pour étayer la présentation de son projet de coupe de marque, Yamaha Suisse nous a lâchés sur les R3 préparées de ce futur championnat, sur le rapide tracé du Motorland Aragon. On ne s'est pas fait prier... et on a adoré!
Yamaha R3 bLU cRU Cup / Switzerland - Découvrir la course en "all inclusive"
Amener de jeunes pilotes dans le championnat suisse, grâce à une formule "tout compris" accessible. C'est le pari du groupe Hostettler / Yamaha Suisse avec la R3 bLU cRU Cup / Switzerland. Une formule d'accès à la compétition qui donne faim!
Circuit de Bresse – L’homologation du circuit Vitesse renouvelée pour 4 ans !
On ne le sait que malheureusement trop bien, le circuit de Bresse fait l’objet d’attaques incessantes de diverses associations. Mais une fois n’est pas coutume, c’est cette fois-ci une bonne nouvelle que nous vous transmettons : l’homologation du tracé vitesse a été renouvelée pour une durée de 4 ans, et ce pour tous les véhicules à l’exception des F1.

Recherche

Hot news !

La BMW S1000RR 2019 surprise lors d’un roulage en Espagne
On y est, la saison des photos volées est ouvertes !! Cette fois c’est la BMW S1000RR 2019 dont nous vous parlions pas plus tard qu’hier qui a été surprise lors de tests de roulage en Espagne.
Intermot 2018 - Triumph Street Scrambler 2019 - En route pour l’Aventure
Aujourd’hui, pour la plupart ce n’est plus le cheval ultime ni la dernière technologie embarquée qui excite notre cervelet de motard, mais bien l’Aventure avec un grand A. Triumph l’a très bien compris avec ce modèle Street Scrambler 900 2019 prêt à vous emmener au bout du monde.
Ténéré 700 – Le teasing continue en Argentine avec cette fois Adrien Van Beveren
Après Rodney Faggotter et Stéphane Peterhansel, c'est cette fois au pilote français Adrien Van Beveren, pilote du Yamaha Official Rally Team de prendre le guidon de la future Ténéré 700.
Essai Dunlop Sportsmart TT - Compromis radical
Pour combler son offre su rue créneau des pneus sportif, Dunlop a pris tout le meilleur de son D213 GP Pro pour le placer dans un pneu vraiment polyvalent.
Des nouvelles sportives chez BMW en 2019 - S1000RR, S675RR et G310RR ?
Il semblerait que pas moins de 9 nouveaux modèles soient au programme chez BMW pour 2019.
Essai Husqvarna Svartpilen 401 - Petite machine, grandes aventures
Surprenante et attachante, la Svartpilen propose la vision d'une moto de route selon Husqvarna dans une version accessible à tous. Récit d'aventures pas communes sur une machine à fort potentiel.

Liens Partenaires