Essai publié le

Essai Triumph Street Triple Rx - La petite balle classée X [page 2]

Texte de Jimmy Gurtner / Photo(s) de Patrick Schneuwly

Pages

La preuve par X

Les étriers radiaux Nissin à quatre pistons semblent pouvoir stopper un immeuble en chute libre et se chargent de coller les parties sensibles de votre anatomie au réservoir, très fin au demeurant. Le feeling au levier frise la perfection et l’on dose facilement la puissance, pendant que l’ABS déconnectable veille au grain. Les suspensions entièrement réglables assurent une stabilité ahurissante dans les phases de freinage et n’auront nécessité aucun tour de clé durant l’essai.

Mais ce serait quand-même nettement moins drôle de devoir prendre ses virages droit comme un « i » avec un tel châssis. C’est pourquoi le feeling parfait du train avant et l’agilité de la Triumph permettent la plupart du temps de conserver une vitesse stratosphérique en virage. La moto plonge littéralement dans les courbes et profite d’une garde au sol insondable pour conserver son élan. On ouvre en grand pour s’extraire de ladite courbe comme on y est entré, en profitant de l’excellente motricité de la machine. Sur simple demande, la roue avant va même titiller le ciel avant le prochain virage.

Les Pirelli Diablo Rosso Corsa encaissent sans broncher tout ce qu’on leur inflige et la Street’Rx aussi. Un véritable effet Axxe : plus on en met, plus on en a ! Seules les températures encore fraîches ont permis à l’ABS de parfois se manifester au freinage. La machine semble pouvoir changer d’angle toujours plus facilement, accélérer toujours plus tôt et aller toujours plus vite. Il faudra aller chercher une quelconque limite sur circuit, où certaines sportives pourraient en prendre pour leur grade…

Le plus dur sera de s’arrêter de s’amuser au guidon de ce méchant jouet. Le confort dû à la position relativement droite invite à prolonger les sorties alors que le séant se voit plutôt bien loti sur long trajet. Seuls les genoux, bien pliés, pourront demander grâce. L’éventuel passager sera sans doute parti en courant à la vue du ridicule strapontin qui lui est dévolu. Heureusement, un joli dosseret de selle est livré d’origine et les cale-pieds arrière se démontent en un rien de temps. Une vraie machine d’égoïste !

Définitivement classée X

La Triumph Street Triple Rx pousse encore plus loin ses orientations sportives. D’un comportement à la fois sans faille et terriblement fun, elle est un vrai outil pour tailler la route, au sens géométrique du terme. Plus orientées trajectoires et arsouille saignante que métro-boulot-dodo, elle s’avère pourtant exploitable au quotidien et (presque) adaptée aux novices.

Triumph signe avec cette édition spéciale une machine vraiment aboutie et désirable (on l'achèterait rien que pour sa nouvelle coque arrière). Une certaine quadrature du cercle, avec un penchant résolument sportif. Très, très sportif. On vous laisse, les pneus refroidissent… 

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Le look, avec cette nouvelle coque arrière
+
Le moteur, toujours aussi dingue
+
Le châssis, aussi dingue que le moteur
On a moins aimé :
-
... ?
-
Heu...
-
Le reste de la gamme Street Triple, qui n'aura pas cette jolie coque arrière

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Triumph
Modèle :
Street Triple Rx
Année :
2016
Catégorie :
Roadster
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
3 cylindres en ligne, 4 temps, 4 soupapes par cylindre et double ACT
Cylindrée :
675 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique séquentielle multipoint avec injection d'air secondaire
Performances
Puissance max. :
106 ch à 11'850 tr/min
Couple max. :
68 Nm à 9'750 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multirisque à bain d'huile
Partie Cycle
Châssis :
Cadre en aluminium
Suspension AV :
Fourche inversée KYB ø 41mm réglable en détente, compression et précharge
Course AV :
115 mm
Suspension AR :
Amortisseur KYB à réservoir séparé réglable en détente, compression et précharge
Débattement AR :
135 mm
Pneu AV :
120 / 70 ZR 17/ 70 ZR 17
Pneu AR :
180 / 55 ZR 17 / 55 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Double disque flottant ø 310mm avec étriers radiaux 4 pistons Nissin
Frein AR :
Simple disque flottant ø 220mm avec étrier simple piston Brembo
Dimensions
Longueur :
2'055 mm
Empattement :
1'410 mm
Largeur :
743 mm
Hauteur de selle :
820 mm
Poids à sec :
168 kg
Réservoir :
17,4 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Jet Black / Diablo Red
 
Matt Aluminium Silver / Diablo Red
Catalogue
Prix de vente :
CHF 11'900.-
hors frais de transport (160.- CHF), TVA 8% incluse
En ligne :
Garage :

Plus d'articles Moto

Essai Triumph Speed Twin - Quand néo se la joue rétro
Chez Triumph, on soigne sa clientèle, on fait dans le détail et on diversifie son offre. La marque anglaise a levé le voile sur sa nouvelle nouvelle Speed Twin, le modèle manquant dans la famille Bonneville.
Chez Ducati l'avenir est électrique
"L'avenir est électrique, nous ne sommes pas loin de commencer la production de la série". C'est avec cette phrase que Claudio Domenicali a annoncé le futur de Ducati.
KTM 2020 - Une mise à jour de la Super Adventure dans les cartons
L'année 2019 n'est vieille que de 16 jours que les autrichiens s'affairent déjà à la mise à jour d'un modèle qui a reçu de nouvelles couleurs en novembre dernier. Voyons ce qu'on apprend des photos volées du prototype...
Nouveau pneu Dunlop Sportsmart MK3
Le nouveau Dunlop hypersport SportSmart Mk3 met la barre encore plus haut dans tous les domaines. Selon le fabricant, votre façon de piloter en sera changée.
Une KTM RC 790 en approche ?
L'information publiée par nos collègues français de Moto Station se base sur un photomontage réalisé par le site Indian Autos Blog, or ce dernier a fait réagir un ponte de chez KTM.
Essai Yamaha R3 2019 à Valencia - Un R de famille
Après avoir essayé la R125 2019, Yamaha a également mis à notre disposition la R3 2019. Que vaut ce nouveau millésime ? Embarquez pour l'essai !

Recherche

Hot news !

Le concept Aprilia RS 660 roule déjà !
Le concept Aprilia RS 660 ne restera apparemment pas longtemps au stade du concept, ce dernier ayant déjà été vu sur le circuit de Vallelunga lors d'un test privé.
Essai Benelli TRK 502 - Tribulations d'une Italienne de Chine
Mine de rien, la production chinoise de développe sur nos routes. La preuve avec Benelli, ressuscitée grâce à l'investissement asiatique, qui nous a mis dans les pattes le petit trail TRK 502. Une machine simple et robuste, pas parfaite mais plus que capable.
Yamaha R3 bLU cRU Cup / Switzerland - Découvrir la course en "all inclusive"
Amener de jeunes pilotes dans le championnat suisse, grâce à une formule "tout compris" accessible. C'est le pari du groupe Hostettler / Yamaha Suisse avec la R3 bLU cRU Cup / Switzerland. Une formule d'accès à la compétition qui donne faim!
La BMW S1000RR 2019 surprise lors d’un roulage en Espagne
On y est, la saison des photos volées est ouvertes !! Cette fois c’est la BMW S1000RR 2019 dont nous vous parlions pas plus tard qu’hier qui a été surprise lors de tests de roulage en Espagne.
Intermot 2018 - Triumph Street Scrambler 2019 - En route pour l’Aventure
Aujourd’hui, pour la plupart ce n’est plus le cheval ultime ni la dernière technologie embarquée qui excite notre cervelet de motard, mais bien l’Aventure avec un grand A. Triumph l’a très bien compris avec ce modèle Street Scrambler 900 2019 prêt à vous emmener au bout du monde.
Ténéré 700 – Le teasing continue en Argentine avec cette fois Adrien Van Beveren
Après Rodney Faggotter et Stéphane Peterhansel, c'est cette fois au pilote français Adrien Van Beveren, pilote du Yamaha Official Rally Team de prendre le guidon de la future Ténéré 700.

Liens Partenaires