Essai publié le

Essai Honda CB500F et CBR 500R - A2, c'est mieux

Texte de Jimmy Gurtner
Imprimer cet article

C’est dans la charmante ville de Carmona, près de Séville, que Honda nous a conviés à la présentation de ses deux « nouvelles » CB500F et CBR500R. Avec une refonte esthétique et quelques améliorations mécaniques, les deux petites machines ailées ont de quoi séduire les futurs détenteurs du permis A2, mais aussi les motards plus expérimentés cherchant une machine sympa mais facile. 

Et pour cela, Honda a eu en tête deux mots-clés en revisitant ses 500 : « agressivité » et « maturation ». Le premier concerne essentiellement le design des machines, qui prend un sérieux coup de fun. Le second a permis à Honda d’améliorer encore les qualités de ses deux modèles pour augmenter la facilité et le plaisir de conduite. L’objectif du constructeur : proposer le package le plus complet du segment des 500cm3 « A2 ».

Pour ce qui est de l’esthétique, on est agréablement surpris par le look vraiment plus… agressif. Bam ! Un mot-clé ! Les deux frangines en jettent carrément face à leurs aînées, plus consensuelles : lignes tendues, phares pointus, jolis c***. Oui lecteur, j’utilise des mots vulgaires et je l’avoue sans honte : elles sont sexy, ces Honda. Sur la CBR, l’avant se fait plus acéré, comme une pointe de lance. On apprend que c’est en s’inspirant du naginata (une petite lance utilisée dans le Japon féodal) que les designers ont transformé la face avant. De l’autre côté, un retrouve une coque arrière qui n’est pas sans rappeler la CBR 1000 RR de 2005, avec deux prises d’air au look sportif. Les deux motos se partagent ce joli derrière, fini par un feu, aussi à LED, très réussi.

Le roadster CB s’inspire quant à lui du design des machines off-road, dessinées par son géniteur, Kei Fukuyama, le project leader du design. Fukuyama-san, soit-dit en passant grand passionné de chats Maine-Coon, a donc ajouté le moins d’éléments supplémentaires possible au cadre et au moteur. Le but étant de conserver une ligne dynamique et légère, en mettant en valeur le moteur et le cadre. Le résultat est vraiment, vraiment cool : la CB a l’air de peser 20 kilos de moins que son aînée !

Evolution dans le détail

Avec un réservoir retravaillé, qui gagne 1 litre de contenance  et un dessin plus dynamique, nos soeurettes visent les 490km d’autonomie avec un plein. Sous ces nouveaux atours se cachent également quelques améliorations bienvenues. L’échappement est redessiné et intègre deux chambres de détente. Plus compact, plus léger, il est surtout censé offrir une sonorité plus « excitante » à ces 500. Et oui, cher lecteur, si elle ne donne pas la chair de poule, la sonorité du bicylindre est vraiment sympa à entendre.

Le bicylindre, justement, a vu ses pistons, sa chaîne de distribution et ses parois retravaillés. Le but de Honda était de limiter les frictions, ainsi que le « bruit » de la chaîne de distribution à hauts-régimes. Le moteur tourne mieux et son alimentation en air est également revue sur les deux modèles. Plus fiable et plus efficace, le bloc affiche toujours ses 35kW (46,9ch) et son couple de 43Nm. 

Côté châssis, le setting des suspensions a été revu pour plus de progressivité. La fourche et l’amortisseur sont désormais réglables en précharge pour un comportement réglé au poil, selon son style de conduite ou sa morphologie. Les étriers de freins sont redessinés pour plus de sportivité et Honda a bien sûr conservé l’ABS sur ses deux machines.

La marque a également travaillé sur  le tambour de sélection, pour un passage de rapports facilité. On note aussi que la clé de contact est désormais « à empreinte » et que le bouchon de réservoir est (enfin) monté sur charnière. Le levier de frein est désormais réglable en écartement sur 5 positions. 

Pages de l'article :

Pages

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
le look vraiment réussi des deux modèles
+
la neutralité et la stabilité du châssis
+
les coloris enfin audacieux
+
ce petit "quelque chose", infime, qui donne un vrai caractère à ces motos
On a moins aimé :
-
la garde au sol, limite à l'attaque
-
le feeling du frein avant, un peu spongieux
-
perdre aux fléchettes face au staff anglais de l'événement
-
la pluie, qui a coupé court au test de la CB 500 F

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Honda
Modèle :
CB 500 F
Année :
2016
Catégorie :
Roadster
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Bicylindre en ligne, 4 temps, double ACT et 8 soupapes
Cylindrée :
471 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique PGM-FI
Performances
Puissance max. :
46 ch à 8'500 tr/min
Couple max. :
43 Nm à 7'000 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne à joints toriques
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multirisque en bain d'huile
Partie Cycle
Châssis :
Type diamant en acier
Suspension AV :
Fourche télescopique ø 41mm réglable en précharge
Course AV :
120 mm
Suspension AR :
Monoamortisseur Pro-Link réglable en précharge (9 positions)
Débattement AR :
115 mm
Pneu AV :
120 / 70 ZR17
Pneu AR :
120 / 60 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Simple disque hydraulique ø 320mm avec étrier double piston
Frein AR :
Simple disque hydraulique ø 240mm avec étrier simple piston
Dimensions
Longueur :
2'080 mm
Empattement :
1'410 mm
Largeur :
790 mm
Hauteur de selle :
785 mm
Poids total :
190 kg
Réservoir :
16,7 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Matt Gunpowder Black Metallic
 
Millennium Red
 
Candy Energy Orange
 
Pearl Metalloid White
Catalogue
Prix de vente :
CHF 6'680.-
avec Swiss Bonus de CHF 490 ( CHF 7'170 sans bonus)
En ligne :

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Honda
Modèle :
CBR 500 R
Année :
2016
Catégorie :
Supersport
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Bicylindre en ligne, 4 temps, double ACT et 8 soupapes
Cylindrée :
471 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique PGM-FI
Performances
Puissance max. :
46,9 ch à 8'500 tr/min
Couple max. :
43 Nm à 7'000 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne à joints toriques
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multirisque à bain d'huile
Partie Cycle
Châssis :
Cadre type diamant en acier
Suspension AV :
Fourche télescopique ø 41mm réglable en précharge
Course AV :
150 mm
Suspension AR :
Monoamortisseur Pro-Link réglable en précharge (9 positions)
Pneu AV :
120 / 70 ZR 17
Pneu AR :
160 / 60 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Simple disque hydraulique ø 320mm avec étrier double piston
Frein AR :
Simple disque hydraulique ø 240mm avec étrier simple piston
Dimensions
Longueur :
2'080 mm
Empattement :
1'410 mm
Largeur :
750 mm
Hauteur de selle :
785 mm
Poids total :
194 kg
Réservoir :
16,7 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Matt Gunpowder Black Metallic
 
Pearl Himalayas White (tricolore)
 
Millenium Red
 
Graphite Black / Candy Energy Orange
Catalogue
Prix de vente :
CHF 7'280.-
avec Swiss-Bonus de CHF 410.- (7'690 CHF sans Swiss-Bonus)
En ligne :

Plus d'articles Moto

Encore un accident de moto à St-Cergue ! La Police lance un appel à témoin
La route de Saint-Cergue n'en finit plus de faire parler d'elle. Au départ, cette superbe route de montagne composée de superbes courbes, pourrait ressembler à un paradis pour les utilisateurs de deux roues motorisés mais à l'arrivée c'est bien différent...
Essai du pneu Bridgestone R11 - Pneu 100% Racing mais homologué route
Il y a 15 jours, j’ai été convié par Bridgestone pour tester leur nouveau pneu Racing, le R11. Le test s’est déroulé sur le circuit de Monteblanco au sud de l’Espagne.
Verbois 2017 – Une nouvelle grande édition de la course de côte internationale - Toutes les photos
La 61ème édition de la mythique course de côte internationale de Verbois s'est à nouveau soldée par un bilan des plus flatteurs, que ce soit au niveau de la météo, des pilotes ou encore du spectacle.
KTM dévoile sa nouvelle Freeride E-XC et annonce ses intentions
Le constructeur autrichien fait évoluer sa Freeride E-XC après 4 ans de bons et loyaux service, au menu évolution du moteur, de la batterie et de la partie-cycle.
Alaska - Ushuaïa [partie 7] - De Kenai Fjords vers le grand Nord
Marc Scheiwiller poursuit son périple à travers l'Amérique du Nord et nous fait part de ses merveilleuses expériences.
Yamaha SR500 by Dirty Seven – L'essence du bobber
Dirty Seven est une enseigne présente à Toulouse tenue par Gaël, Johan, Didier, Olivier et Kent. Leur trend est la préparation de café racer, ils nous livrent ici une version bobber de la SR500.

Recherche

Hot news !

BMW F 750 GS et F 850 GS 2018 - Une petite révolution en perspective !
Nos confrères de MCN avaient déjà dévoilé les photos volées des futurs trails « mid-size » de la marque à l’hélice mais AcidMoto.ch va encore plus loin en vous livrant en exclusivité les informations sur les technologies
Kawasaki H2 GT ou SX Supercharged – Ça commence à teaser
Nous vous en parlions il y a tout juste plus d'une semaine et voilà que Kawasaki commence sa campagne de teasing pour sa future moto compressée.
Concept Yamaha R-09 – Un trois-cylindres sexy
Nos amis de SuperStreetBike ont dévoilé un superbe concept réalisé par Kardesign qui mêle R1 et MT-09, à savoir le châssis de la sportive et le trois-cylindres punchy du roadster !
Yamaha MT-07 2018 - Des évolutions esthétiques sont à prévoir
Le best-seller de la firme aux 3 diapasons, la Yamaha MT-07, recevra un facelift pour 2018.
Ducati V4 – Les présentations arrivent !
Ce n'est maintenant plus un secret, la Panigale 1299 tire sa révérence. On le sait également, sa remplaçante sera motorisée par un V4. Ducati lance un message relativement évasif quant à une éventuelle présentation sonore.
BMW S1000RR 2018 - De nouvelles photos en disent plus
Le constructeur à l’hélice veut clairement reprendre le leadership du marché des sportives comme cela avait été le cas lors de la sortie de la S1000RR, la nouvelle mouture de la sportive s’annonce « caliente ».

Liens Partenaires