Essai publié le

Essai Honda CB500F et CBR 500R - A2, c'est mieux

Texte de Jimmy Gurtner
Imprimer cet article

C’est dans la charmante ville de Carmona, près de Séville, que Honda nous a conviés à la présentation de ses deux « nouvelles » CB500F et CBR500R. Avec une refonte esthétique et quelques améliorations mécaniques, les deux petites machines ailées ont de quoi séduire les futurs détenteurs du permis A2, mais aussi les motards plus expérimentés cherchant une machine sympa mais facile. 

Et pour cela, Honda a eu en tête deux mots-clés en revisitant ses 500 : « agressivité » et « maturation ». Le premier concerne essentiellement le design des machines, qui prend un sérieux coup de fun. Le second a permis à Honda d’améliorer encore les qualités de ses deux modèles pour augmenter la facilité et le plaisir de conduite. L’objectif du constructeur : proposer le package le plus complet du segment des 500cm3 « A2 ».

Pour ce qui est de l’esthétique, on est agréablement surpris par le look vraiment plus… agressif. Bam ! Un mot-clé ! Les deux frangines en jettent carrément face à leurs aînées, plus consensuelles : lignes tendues, phares pointus, jolis c***. Oui lecteur, j’utilise des mots vulgaires et je l’avoue sans honte : elles sont sexy, ces Honda. Sur la CBR, l’avant se fait plus acéré, comme une pointe de lance. On apprend que c’est en s’inspirant du naginata (une petite lance utilisée dans le Japon féodal) que les designers ont transformé la face avant. De l’autre côté, un retrouve une coque arrière qui n’est pas sans rappeler la CBR 1000 RR de 2005, avec deux prises d’air au look sportif. Les deux motos se partagent ce joli derrière, fini par un feu, aussi à LED, très réussi.

Le roadster CB s’inspire quant à lui du design des machines off-road, dessinées par son géniteur, Kei Fukuyama, le project leader du design. Fukuyama-san, soit-dit en passant grand passionné de chats Maine-Coon, a donc ajouté le moins d’éléments supplémentaires possible au cadre et au moteur. Le but étant de conserver une ligne dynamique et légère, en mettant en valeur le moteur et le cadre. Le résultat est vraiment, vraiment cool : la CB a l’air de peser 20 kilos de moins que son aînée !

Evolution dans le détail

Avec un réservoir retravaillé, qui gagne 1 litre de contenance  et un dessin plus dynamique, nos soeurettes visent les 490km d’autonomie avec un plein. Sous ces nouveaux atours se cachent également quelques améliorations bienvenues. L’échappement est redessiné et intègre deux chambres de détente. Plus compact, plus léger, il est surtout censé offrir une sonorité plus « excitante » à ces 500. Et oui, cher lecteur, si elle ne donne pas la chair de poule, la sonorité du bicylindre est vraiment sympa à entendre.

Le bicylindre, justement, a vu ses pistons, sa chaîne de distribution et ses parois retravaillés. Le but de Honda était de limiter les frictions, ainsi que le « bruit » de la chaîne de distribution à hauts-régimes. Le moteur tourne mieux et son alimentation en air est également revue sur les deux modèles. Plus fiable et plus efficace, le bloc affiche toujours ses 35kW (46,9ch) et son couple de 43Nm. 

Côté châssis, le setting des suspensions a été revu pour plus de progressivité. La fourche et l’amortisseur sont désormais réglables en précharge pour un comportement réglé au poil, selon son style de conduite ou sa morphologie. Les étriers de freins sont redessinés pour plus de sportivité et Honda a bien sûr conservé l’ABS sur ses deux machines.

La marque a également travaillé sur  le tambour de sélection, pour un passage de rapports facilité. On note aussi que la clé de contact est désormais « à empreinte » et que le bouchon de réservoir est (enfin) monté sur charnière. Le levier de frein est désormais réglable en écartement sur 5 positions. 

Pages de l'article :

Pages

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
le look vraiment réussi des deux modèles
+
la neutralité et la stabilité du châssis
+
les coloris enfin audacieux
+
ce petit "quelque chose", infime, qui donne un vrai caractère à ces motos
On a moins aimé :
-
la garde au sol, limite à l'attaque
-
le feeling du frein avant, un peu spongieux
-
perdre aux fléchettes face au staff anglais de l'événement
-
la pluie, qui a coupé court au test de la CB 500 F

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Honda
Modèle :
CB 500 F
Année :
2016
Catégorie :
Roadster
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Bicylindre en ligne, 4 temps, double ACT et 8 soupapes
Cylindrée :
471 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique PGM-FI
Performances
Puissance max. :
46 ch à 8'500 tr/min
Couple max. :
43 Nm à 7'000 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne à joints toriques
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multirisque en bain d'huile
Partie Cycle
Châssis :
Type diamant en acier
Suspension AV :
Fourche télescopique ø 41mm réglable en précharge
Course AV :
120 mm
Suspension AR :
Monoamortisseur Pro-Link réglable en précharge (9 positions)
Débattement AR :
115 mm
Pneu AV :
120 / 70 ZR17
Pneu AR :
120 / 60 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Simple disque hydraulique ø 320mm avec étrier double piston
Frein AR :
Simple disque hydraulique ø 240mm avec étrier simple piston
Dimensions
Longueur :
2'080 mm
Empattement :
1'410 mm
Largeur :
790 mm
Hauteur de selle :
785 mm
Poids total :
190 kg
Réservoir :
16,7 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Matt Gunpowder Black Metallic
 
Millennium Red
 
Candy Energy Orange
 
Pearl Metalloid White
Catalogue
Prix de vente :
CHF 6'680.-
avec Swiss Bonus de CHF 490 ( CHF 7'170 sans bonus)
En ligne :

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Honda
Modèle :
CBR 500 R
Année :
2016
Catégorie :
Supersport
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Bicylindre en ligne, 4 temps, double ACT et 8 soupapes
Cylindrée :
471 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique PGM-FI
Performances
Puissance max. :
46,9 ch à 8'500 tr/min
Couple max. :
43 Nm à 7'000 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne à joints toriques
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multirisque à bain d'huile
Partie Cycle
Châssis :
Cadre type diamant en acier
Suspension AV :
Fourche télescopique ø 41mm réglable en précharge
Course AV :
150 mm
Suspension AR :
Monoamortisseur Pro-Link réglable en précharge (9 positions)
Pneu AV :
120 / 70 ZR 17
Pneu AR :
160 / 60 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Simple disque hydraulique ø 320mm avec étrier double piston
Frein AR :
Simple disque hydraulique ø 240mm avec étrier simple piston
Dimensions
Longueur :
2'080 mm
Empattement :
1'410 mm
Largeur :
750 mm
Hauteur de selle :
785 mm
Poids total :
194 kg
Réservoir :
16,7 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Matt Gunpowder Black Metallic
 
Pearl Himalayas White (tricolore)
 
Millenium Red
 
Graphite Black / Candy Energy Orange
Catalogue
Prix de vente :
CHF 7'280.-
avec Swiss-Bonus de CHF 410.- (7'690 CHF sans Swiss-Bonus)
En ligne :

Plus d'articles Moto

Essai – KTM 790 Duke : Prêt, partez…FUN !
C’est « à domicile » que nous avons cette fois-ci testé la nouvelle venue de la firme de Mattighofen. Et croyez moi, elle n’a pas été épargnée.
Meurthe-et-Moselle (F) - Un jeune en motocross percute trois enfants sur la place du village
En marge des festivités liées à la victoire de la France lors de la finale de la Coupe du monde hier soir s’est déroulé un accident dramatique.
Yamaha "Hooligan" Café Scrambler – Quand la XTZ 660 s'encanaille
Le préparateur polonais Piotr, qui officie au sein d'Operational Group, nous a concocté une magnifique préparation sur une base inhabituelle : une Yamaha XTZ660.
Yamaha Niken Tour – Deux rendez-vous en Suisse
S'il est bien une nouveauté atypique cette année, c'est le Yamaha Niken qui remporte la palme et le constructeur vous propose de l'essayer au travers d'un Niken Tour qui sillonnera l'Europe tout l'été.
Bonnie & Klyde sur les routes de l’est - Interview de ces deux aventuriers « On the road » !
Il y a quelques semaines, Amaia et Marvin sont partis en direction de l’est avec leurs fidèles destriers Bonnie & Klyde. Où sont-ils et qu’ont-ils vécu ?
Comparatif gros roadsters - Adrénaline en tube! Kawasaki Z1000R Edition vs Triumph Speed Triple RS vs Ducati Monster 1200 S vs Yamaha MT-10
Quatre roadsters sportifs pour quatre philosophies nettement différentes : c'est le ratio équilibré d'un comparatif riche en sensations réalisé par la rédaction, qui aura mis en avant les qualités de chaque machine... et l'éternelle niaiserie des essayeurs.

Recherche

Hot news !

Yamaha Ténéré 700 World Raid épisode II - Stéphane Peterhansel à l'assaut des dunes du Maroc
L'épisode I du Yamaha Ténéré 700 World Raid nous avait laissé sur les pistes australiennes. L'épisode II met lui en scène une figure emblématique du Dakar pour Yamaha : Stéphane Peterhansel.
La KTM 390 Adventure surprise lors d'un roulage
L'arrivée du petit trail routier 390 Adventure avait déjà été annoncée par KTM, la voici maintenant en pleine phase de test.
La Yamaha T7 surprise lors d'un roulage à Milan
La très attendue Yamaha T7 vient d'être surprise lors d'un roulage dans les rues de Milan dans ce qui devrait être sa robe définitive preuve que sa présentation officielle devrait se faire à la fin de l'année.
Un châssis de S1000RR en impression 3D
Après la HP 4 Race et son châssis entièrement réalisé en carbone, le constructeur à l'hélice démontre encore aujourd'hui son savoir-faire et sa technologie avec ce châssis de S1000RR réalisé en impression 3D.
Essai Husqvarna Vitpilen 701 – Une vraie surprise
De retour sur les routes, Husqvarna explore de nouveaux horizons et propose, avec sa Vitpilen 701, un modèle ébouriffant, abouti et vraiment très très fun à rouler. On a testé la bête à Barcelone et on a aimé.
Essai Ducati Panigale V4 S - Nouvelle ère, nouvelle reine
Après 30 ans de bons et loyaux services, le bicylindre à 90° des Superbike Ducati est remplacé par un V4 ultra-technologique et sensationnel. La marque italienne prend un virage à... 90° dans son histoire avec sa Panigale V4.

Liens Partenaires