Essai publié le

Essai de l'Aprilia Tuono V4 1100 RR - La même, ou presque, en mieux encore ! [page 2]

Texte de Charles Donzé / Photo(s) de Aprilia & F. Venturini

Pages

Bien que la position de conduite ait légèrement changé, cela n'enlève rien au ressenti du train avant ; au contraire, il semblerait que nous ayons encore gagné en maniabilité. La Tuono se faufile avec une aisance déconcertante.

On se hâte de rejoindre les petites routes, vierges de trafic et revêtues d'un asphalte accrocheur. La Tuono est à son aise. On retrouve le sourire des premières accélérations. Les virages s'enchaînent un à un. La belle Italienne virevolte avec vigueur. Son train avant d'une précision chirurgicale emmène la moto là où l'on regarde. On peut ainsi se concentrer pleinement sur son pilotage. A chaque sortie de virage, à grands coups de gaz, on est catapulté par le puissant V4. Par chance, le contrôle de traction assure la motricité à tout moment de la balade qui prend des tournures dignes d'une course du Darg Dog. Sur le commodo de gauche, il est possible de modifier le niveau d'intervention du contrôle de traction, par une impulsion sur l'une des deux gâchettes, "plus" ou "moins" ; pas forcément d'une utilité capitale sur route ouverte, mais cruciale sur circuit. La balade énergique se poursuit, couteau entre les dents et agrippé au guidon. Les paysages défilent à vive allure, le compteur de vitesse l'attestant. Et quand il s'agit de piler sur les freins, l'ensemble Brembo assure la prestation avec brio, mais surtout puissamment et de manière dosable. La fourche Sachs encaisse la brusque décélération sans broncher, conférant à la moto une grande stabilité.

On profite de cette balade pour jouer avec les différents modes de conduite. Les différences sont flagrantes entre les modes Track et Road, les deux extrêmes. En Track, le pilote fait corps avec la machine, la réponse de la poignée des gaz étant immédiate et le moteur affichant une disponibilité sans égal à tous les régimes. Quant au mode Road, la cartographie privilégie la douceur, sans prétériter l'explosivité du V4. Le mode sport, lui, fait dans l'entre-deux et se montre le plus adapté à une conduite dynamique sur route ouverte.

A haute vitesse, sur autoroute et sur circuit, la protection offerte par le saute-vent en continuité de la tête de fourche est juste suffisante. Si le supplice devait durer, on se réfugiera le buste collé au réservoir et les fesses bien en arrière de la selle. L'autoroute n'est décidément pas le terrain de jeu des roadsters, même si la coupe aérodynamique de leur tête de fourche semble offrir un soupçon de protection.

S'il y avait une chose à reprocher à cette charmante Italienne, c'est son appétit vorace ! Elle bouffe de la gomme (arrière) et fait du pompiste son meilleur ami. Evidemment, on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs, dit l'adage populaire. Les cent septante-cinq pur-sangs réclament du fourrage et le pneu arrière large de 190mm doit bien digérer le couple généreux disponible dès les plus bas régimes.

Conclusion :

La Tuono (en français : tonnerre) porte bien son nom : aussi rapide que l'éclair, aussi bruyante que le tonnerre. Elle est une arme de guerre, sur route comme sur circuit. Facile à rouler, on se sent vite à l'aise. Diablement efficace, on se surprend à distancer sans peine tous nos poursuivants. On ne la mettra pas entre toutes les mains, mais on la conseillera à tout prix à celui qui veut des sensations et des performances pures... et brutes ! L'Aprilia Tuono V4 1100 RR s'impose à nouveau comme une référence parmi les roadsters bodybuildés du marché.

Sur cette photo se trouve la version 'Factory'. En plus de l'équipement d'origine de la Tuono V4 1000 RR, la 'Factory' se pare d'une livrée spéciale rouge-noir-gris et se dote d'un ensemble Öhlins (fourche, amortisseur arrière, amortisseur de direction), de collets de disque de frein en aluminium et d'un pneu arrière Pirelli Diablo Supercorsa de 200mm de largeur. Prix : CHF 18'690.-. Plus d'infos : Aprilia.ch.

 

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Moteur démoniaque
+
Partie-cycle
+
Freinage
+
Confort
+
Performances et efficacité
On a moins aimé :
-
V4 un poil gourmand

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Aprilia
Modèle :
Tuono V4 1100 RR
Année :
2015
Catégorie :
Roadster
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
4 cylindres en V à 65° longitudinal, 4 temps, refroidissement liquide, double arbre à cames en tête (DOHC), 4 soupapes par cylindre
Cylindrée :
1077 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Air box avec prises d’air dynamiques frontales. 4 boîtiers papillons Weber-Marelli de 48mm avec 4 injecteurs et gestion Ride-by-wire. Choix de trois cartographies moteur que le pilote peut sélectionner en roulant : Track, Sport et Road
Performances
Puissance max. :
175 ch à 11'000 tr/min
Couple max. :
120 Nm à 9'000 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne
Boîte :
6 rapports, de type cassette, avec quickshifter
Embrayage :
Multidisque à bain d'huile
Partie Cycle
Châssis :
Cadre réglable à double travée en aluminium, avec éléments coulés et emboutis en tôle. Amortisseur de direction Sachs
Suspension AV :
Fourche inversée Sachs "one by one", Ø 43 mm. Pieds de fixation en aluminium forgé pour étriers à montage radial. Ressorts réglables en précontrainte et amortissement hydraulique réglable en compression et détente.
Course AV :
120 mm
Suspension AR :
Double bras oscillant en aluminium; technologie mixte de coulée à faible épaisseur et tôle. Mono-amortisseur Sachs avec "piggy back" réglable en précontrainte du ressort et amortissement hydraulique en compression et détente. Biellettes progressives APS.
Débattement AR :
130 mm
Pneu AV :
120/70 ZR17
Pneu AR :
190/50 ZR17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
A double disque flottant de 320 mm en acier inox allégé, à 6 points de fixation. Etriers Brembo monobloc à montage radial M432 et 4 pistons horizontaux opposés de Ø 32 mm. Plaquettes frittées. Maître-cylindre axial et tuyaux de freins en tresse métallique
Frein AR :
A disque de 220 mm; étrier Brembo flottant à deux pistons isolés de Ø 32 mm. Plaquettes frittées. Pompe à réservoir intégré et tuyau en tresse métallique.
Dimensions
Longueur :
2'065 mm
Largeur :
820 mm
Hauteur de selle :
825 mm
Poids à sec :
184 kg
Réservoir :
18.5 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Portimao Grey
 
Donington Blue
Catalogue
Prix de vente :
CHF 16'490.-
2 ans de garantie
En ligne :
Garage :

Plus d'articles Moto

SAROLEA MANX7 - Une concurrente de 1er choix pour l’Energica EGO
Sarolea est une marque de moto belge qui a connu son heure de gloire entre 1900 et 1962.
Le moteur de la Honda Fireblade dans un châssis inédit
Surpris sur le net ces derniers jours, un prototype badge Honda fait fureur et pourrait annoncer une nouvelle gamme d'engins sportifs et racés chez le premier constructeur mondial.
Le 115e d'Harley-Davidson à Prague
110'000 fans ont participé au 115ème anniversaire de Harley-Davidson à Prague.
Cruizador - Le site suisse de moto-partage
Vous rêvez de changer de moto à chaque balade ? Vous êtes un motard occasionnel ? Vous manquez de ressources pour assumer l'entretien et les frais courants d'une moto ? Ou vous êtes un propriétaire qui souhaite se faire un peu d'argent avec votre moto, histoire d'alléger la charge financière annuelle de votre moto ?
Essai – KTM 790 Duke : Prêt, partez…FUN !
C’est « à domicile » que nous avons cette fois-ci testé la nouvelle venue de la firme de Mattighofen. Et croyez moi, elle n’a pas été épargnée.
Meurthe-et-Moselle (F) - Un jeune en motocross percute trois enfants sur la place du village
En marge des festivités liées à la victoire de la France lors de la finale de la Coupe du monde hier soir s’est déroulé un accident dramatique.

Recherche

Hot news !

Yamaha Ténéré 700 World Raid épisode II - Stéphane Peterhansel à l'assaut des dunes du Maroc
L'épisode I du Yamaha Ténéré 700 World Raid nous avait laissé sur les pistes australiennes. L'épisode II met lui en scène une figure emblématique du Dakar pour Yamaha : Stéphane Peterhansel.
La KTM 390 Adventure surprise lors d'un roulage
L'arrivée du petit trail routier 390 Adventure avait déjà été annoncée par KTM, la voici maintenant en pleine phase de test.
La Yamaha T7 surprise lors d'un roulage à Milan
La très attendue Yamaha T7 vient d'être surprise lors d'un roulage dans les rues de Milan dans ce qui devrait être sa robe définitive preuve que sa présentation officielle devrait se faire à la fin de l'année.
Un châssis de S1000RR en impression 3D
Après la HP 4 Race et son châssis entièrement réalisé en carbone, le constructeur à l'hélice démontre encore aujourd'hui son savoir-faire et sa technologie avec ce châssis de S1000RR réalisé en impression 3D.
Essai Husqvarna Vitpilen 701 – Une vraie surprise
De retour sur les routes, Husqvarna explore de nouveaux horizons et propose, avec sa Vitpilen 701, un modèle ébouriffant, abouti et vraiment très très fun à rouler. On a testé la bête à Barcelone et on a aimé.
Essai Ducati Panigale V4 S - Nouvelle ère, nouvelle reine
Après 30 ans de bons et loyaux services, le bicylindre à 90° des Superbike Ducati est remplacé par un V4 ultra-technologique et sensationnel. La marque italienne prend un virage à... 90° dans son histoire avec sa Panigale V4.

Liens Partenaires