Essai publié le

Essai Victory High-Ball 2015 - Un modèle au look et au charme Old School [page 2]

Texte de Yann Blondel / Photo(s) de Patrick Schneuwly

Pages

Maintenant que j’ai fini de rêver, il est temps de vous parler de tout ceci en mode Low Rider.

Une pichenette sur le démarreur fait vrombir le bi en V. Pour l’occasion, l’importateur suisse a décidé de lui donner quelques vocalises supplémentaires en greffant un double silencieux V Performance, ce qui lui confère une sonorité rauque des plus agréables à l’ouïe. Dommage de ne pas avoir pu profiter du son originel, mais comme 99% de ce genre de moto, l’échappement d’origine servira certainement de lance flamme pour les enfants.

Sur la route, la High-Ball, grâce à son centre de gravité très bas, offre une agilité surprenante pour cruiser. Le passage en ville ne sera pas une surprise et révèlera que cette moto n’est pas faite pour ça. Quoi qu’il en soit, la monte pneumatique, un peu trop fine à l’arrière selon moi (140/90/16), aidera à la manœuvre et vous permettra de mieux vous échapper de cette jungle pour retrouver la verte campagne.

Une fois les routes sinueuses à portée de vue, vous pourrez apprécier le couple du moteur et vous mettre à rêver de routes typiquement US. Ah oui, mais non, les routes US c’est rectiligne, ce qui n’est pas le cas chez nous ! Fort heureusement, et étonnamment, la High-Ball m'a démontré qu’elle disposait d’un excellent châssis et de suspensions à la hauteur pour nos routes. Neutre et facile à prendre en main, elle se placera sur l’angle sans broncher, enfin si, elle toussera un peu lorsque le rythme s’accélérera et que les cale-pieds crieront au scandale. Les suspensions offrent un excellent confort et j’ai été agréablement surpris par l’amortisseur arrière qui a su gérer à ma convenance le mauvais état de nos routes. La transmission par courroie offre un excellent agrément et se veut très silencieuse.

A la sortie de courbe, le pneu arrière ne demandera qu'à danser la salsa si vous êtes joueur et que vous sollicitez un peu trop le moteur. Oui, je sais, la moto n’est pas faite pour ça. Quoi qu’il en soit, il est toujours plaisant de pouvoir maîtriser sa glisse que ce soit à l’accélération ou à la décélération. Lors de cet essai j’ai trouvé que la boîte de vitesses était un peu dure, malgré le fait qu’elle soit précise. Les rapports passent facilement pour autant que l’on prenne bien le temps de décomposer chaque mouvement. Victory aurait pu (ou dû!) faire un effort sur le levier d’embrayage en lui offrant une commande hydraulique. Ceci étant, la moto étant très peu kilométrée, il y a fort à parier que tout va s’assouplir au fil de son utilisation.

Afin de ralentir la bête, Victory a opté pour un freinage ABS, et équipe sa machine d'un simple disque flottant de 300mm à l'avant, enserré par un étrier à quatre pistons. L'arrière reçoit également un simple disque flottant lui aussi de 300mm, mais qui est pincé par un étrier à deux pistons. L'ensemble du système de freinage est relié par des durites de type aviation. Le freinage offre un bon feeling mais manque quelque peu d'endurance sur les freinages prolongés. Afin de soulager le frein avant, je me suis retrouvé à plusieurs reprises à me servir de la pédale de frein arrière, une simple habitude à prendre. Sur les freinages d'urgence (vécu durant mon essai : "s#*" de caisseux"), la moto est exempte de défaut et permet un arrêt immédiat, tout en conservant son cap. Il y a juste mon caleçon qui a eu droit à sa trace de gomme si j'ose dire. Bref, la moto est saine et ce, dans toutes les circonstances !

Le réservoir de 17 litres permet de parcourir un peu plus de 200km avant de passer chez le pompiste. Lors de cet arrêt, il faudra vous habituer aux regards des autres usagers qui n'auront d'oeil que pour cette moto au look des plus sympathiques.

Bienvenue dans le monde des motos US !

La High-Ball arrive comme la balle d'un fusil dans le monde des customs Old School, proposant d'emblée tout ce qu'il faut pour se faire remarquer par les fans du genre. Flanc blanc, coloris, moteur, pièces usinées de série, ... les ingrédients de l'Oncle Sam sont bien présents et le rendent bien à celui qui devra débourser un peu plus de CHF 19'500.- pour s'offrir ce modèle atypique, l'exclusivité de rouler une moto que vous ne croiserez pas à chaque coin de rue. C'est peut-être cela le véritable attrait de cette marque !

Si vous souhaitez la découvrir de plus près, n'hésitez pas à rendre visite à notre partenaire, le garage American Bikes Geneva, qui se fera un plaisir de vous faire découvrir ses machines made in USA.

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Le look totalement atypique
+
Le moteur des plus expressifs
+
La tenue de route exemplaire pour ce type de moto
+
La sonorité de l'échappement optionnel
On a moins aimé :
-
Les câbles apparents du guidon
-
Le pneumatique arrière trop fin par rapport au gabarit

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Victory
Modèle :
High-Ball
Année :
2015
Catégorie :
Cruiser
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Bicylindre en V, simple arbre à cames en tête avec 4 soupapes par cylindre
Cylindrée :
1'731 cm3
Refroidissement :
Air / huile
Alimentation :
Injection électronique avec corps de papillon double de 45mm
Performances
Puissance max. :
88,4 ch
Couple max. :
139 Nm
Transmission
Finale :
Par courroie armée de fibre de carbone
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multidisques à bain d'huile
Partie Cycle
Châssis :
Tubulaire en acier
Suspension AV :
Fourche téléscopique de 43mm
Course AV :
130 mm
Suspension AR :
Monoamortisseur à gaz avec tringlerie à action progressive
Débattement AR :
75 mm
Pneu AV :
130/90R16
Pneu AR :
140/90R16
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Simple disque de 300mm avec étrier à 4 pistons
Frein AR :
Simple disque de 300mm avec étrier à 2 pistons
Dimensions
Longueur :
2'372 mm
Empattement :
1'647 mm
Hauteur de selle :
635 mm
Poids à sec :
296 kg
Réservoir :
17 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Unique
Catalogue
Prix de vente :
CHF 19'500.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Bonnie & Klyde sur les routes de l’est - Interview de ces deux aventuriers « On the road » !
Il y a quelques semaines, Amaia et Marvin sont partis en direction de l’est avec leurs fidèles destriers Bonnie & Klyde. Où sont-ils et qu’ont-ils vécu ?
Comparatif gros roadsters - Adrénaline en tube! Kawasaki Z1000R Edition vs Triumph Speed Triple RS vs Ducati Monster 1200 S vs Yamaha MT-10
Quatre roadsters sportifs pour quatre philosophies nettement différentes : c'est le ratio équilibré d'un comparatif riche en sensations réalisé par la rédaction, qui aura mis en avant les qualités de chaque machine... et l'éternelle niaiserie des essayeurs.
Travis Pastrana bat deux records d’Evel Knievel
Dimanche dernier, lors d’une soirée « Evel Live » organisée par Nitro Circus, Travis Pastrana a réalisé trois des sauts du célèbre cascadeur américain et battu deux de ses records.
Lightech donne de la couleur et allège la Suzuki GSX-R 1000
Le spécialiste italien de l'accessoire racing et tuning Lightech, s'est penché sur la nouvelle Suzuki GSX-R 1000, et lui offre désormais un programme complet afin de l'habiller comme il se doit.
BMW F750/850 GS - Un rappel de masse s'impose
Livraisons interrompues et rappel des modèles déjà livrés avec interdiction de dépasser les 1'200 kilomètres au compteur. Le fabricant bavarois indique un problème au niveau du moteur et l'usure prématurée d'un des composants.
Ducati Diavel 1260 - Annoncée comme plus sportive !
La Ducati Diavel fait peau neuve pour 2019. Une nette évolution est à prévoir, avec notamment le nouveau moteur 1260, celui équipant la X-Diavel.

Recherche

Hot news !

Yamaha Ténéré 700 World Raid épisode II - Stéphane Peterhansel à l'assaut des dunes du Maroc
L'épisode I du Yamaha Ténéré 700 World Raid nous avait laissé sur les pistes australiennes. L'épisode II met lui en scène une figure emblématique du Dakar pour Yamaha : Stéphane Peterhansel.
La KTM 390 Adventure surprise lors d'un roulage
L'arrivée du petit trail routier 390 Adventure avait déjà été annoncée par KTM, la voici maintenant en pleine phase de test.
La Yamaha T7 surprise lors d'un roulage à Milan
La très attendue Yamaha T7 vient d'être surprise lors d'un roulage dans les rues de Milan dans ce qui devrait être sa robe définitive preuve que sa présentation officielle devrait se faire à la fin de l'année.
Un châssis de S1000RR en impression 3D
Après la HP 4 Race et son châssis entièrement réalisé en carbone, le constructeur à l'hélice démontre encore aujourd'hui son savoir-faire et sa technologie avec ce châssis de S1000RR réalisé en impression 3D.
Essai Husqvarna Vitpilen 701 – Une vraie surprise
De retour sur les routes, Husqvarna explore de nouveaux horizons et propose, avec sa Vitpilen 701, un modèle ébouriffant, abouti et vraiment très très fun à rouler. On a testé la bête à Barcelone et on a aimé.
Essai Ducati Panigale V4 S - Nouvelle ère, nouvelle reine
Après 30 ans de bons et loyaux services, le bicylindre à 90° des Superbike Ducati est remplacé par un V4 ultra-technologique et sensationnel. La marque italienne prend un virage à... 90° dans son histoire avec sa Panigale V4.

Liens Partenaires