Essai publié le

Essai Victory High-Ball 2015 - Un modèle au look et au charme Old School [page 2]

Texte de Yann Blondel / Photo(s) de Patrick Schneuwly

Pages

Maintenant que j’ai fini de rêver, il est temps de vous parler de tout ceci en mode Low Rider.

Une pichenette sur le démarreur fait vrombir le bi en V. Pour l’occasion, l’importateur suisse a décidé de lui donner quelques vocalises supplémentaires en greffant un double silencieux V Performance, ce qui lui confère une sonorité rauque des plus agréables à l’ouïe. Dommage de ne pas avoir pu profiter du son originel, mais comme 99% de ce genre de moto, l’échappement d’origine servira certainement de lance flamme pour les enfants.

Sur la route, la High-Ball, grâce à son centre de gravité très bas, offre une agilité surprenante pour cruiser. Le passage en ville ne sera pas une surprise et révèlera que cette moto n’est pas faite pour ça. Quoi qu’il en soit, la monte pneumatique, un peu trop fine à l’arrière selon moi (140/90/16), aidera à la manœuvre et vous permettra de mieux vous échapper de cette jungle pour retrouver la verte campagne.

Une fois les routes sinueuses à portée de vue, vous pourrez apprécier le couple du moteur et vous mettre à rêver de routes typiquement US. Ah oui, mais non, les routes US c’est rectiligne, ce qui n’est pas le cas chez nous ! Fort heureusement, et étonnamment, la High-Ball m'a démontré qu’elle disposait d’un excellent châssis et de suspensions à la hauteur pour nos routes. Neutre et facile à prendre en main, elle se placera sur l’angle sans broncher, enfin si, elle toussera un peu lorsque le rythme s’accélérera et que les cale-pieds crieront au scandale. Les suspensions offrent un excellent confort et j’ai été agréablement surpris par l’amortisseur arrière qui a su gérer à ma convenance le mauvais état de nos routes. La transmission par courroie offre un excellent agrément et se veut très silencieuse.

A la sortie de courbe, le pneu arrière ne demandera qu'à danser la salsa si vous êtes joueur et que vous sollicitez un peu trop le moteur. Oui, je sais, la moto n’est pas faite pour ça. Quoi qu’il en soit, il est toujours plaisant de pouvoir maîtriser sa glisse que ce soit à l’accélération ou à la décélération. Lors de cet essai j’ai trouvé que la boîte de vitesses était un peu dure, malgré le fait qu’elle soit précise. Les rapports passent facilement pour autant que l’on prenne bien le temps de décomposer chaque mouvement. Victory aurait pu (ou dû!) faire un effort sur le levier d’embrayage en lui offrant une commande hydraulique. Ceci étant, la moto étant très peu kilométrée, il y a fort à parier que tout va s’assouplir au fil de son utilisation.

Afin de ralentir la bête, Victory a opté pour un freinage ABS, et équipe sa machine d'un simple disque flottant de 300mm à l'avant, enserré par un étrier à quatre pistons. L'arrière reçoit également un simple disque flottant lui aussi de 300mm, mais qui est pincé par un étrier à deux pistons. L'ensemble du système de freinage est relié par des durites de type aviation. Le freinage offre un bon feeling mais manque quelque peu d'endurance sur les freinages prolongés. Afin de soulager le frein avant, je me suis retrouvé à plusieurs reprises à me servir de la pédale de frein arrière, une simple habitude à prendre. Sur les freinages d'urgence (vécu durant mon essai : "s#*" de caisseux"), la moto est exempte de défaut et permet un arrêt immédiat, tout en conservant son cap. Il y a juste mon caleçon qui a eu droit à sa trace de gomme si j'ose dire. Bref, la moto est saine et ce, dans toutes les circonstances !

Le réservoir de 17 litres permet de parcourir un peu plus de 200km avant de passer chez le pompiste. Lors de cet arrêt, il faudra vous habituer aux regards des autres usagers qui n'auront d'oeil que pour cette moto au look des plus sympathiques.

Bienvenue dans le monde des motos US !

La High-Ball arrive comme la balle d'un fusil dans le monde des customs Old School, proposant d'emblée tout ce qu'il faut pour se faire remarquer par les fans du genre. Flanc blanc, coloris, moteur, pièces usinées de série, ... les ingrédients de l'Oncle Sam sont bien présents et le rendent bien à celui qui devra débourser un peu plus de CHF 19'500.- pour s'offrir ce modèle atypique, l'exclusivité de rouler une moto que vous ne croiserez pas à chaque coin de rue. C'est peut-être cela le véritable attrait de cette marque !

Si vous souhaitez la découvrir de plus près, n'hésitez pas à rendre visite à notre partenaire, le garage American Bikes Geneva, qui se fera un plaisir de vous faire découvrir ses machines made in USA.

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Le look totalement atypique
+
Le moteur des plus expressifs
+
La tenue de route exemplaire pour ce type de moto
+
La sonorité de l'échappement optionnel
On a moins aimé :
-
Les câbles apparents du guidon
-
Le pneumatique arrière trop fin par rapport au gabarit

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Victory
Modèle :
High-Ball
Année :
2015
Catégorie :
Cruiser
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Bicylindre en V, simple arbre à cames en tête avec 4 soupapes par cylindre
Cylindrée :
1'731 cm3
Refroidissement :
Air / huile
Alimentation :
Injection électronique avec corps de papillon double de 45mm
Performances
Puissance max. :
88,4 ch
Couple max. :
139 Nm
Transmission
Finale :
Par courroie armée de fibre de carbone
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multidisques à bain d'huile
Partie Cycle
Châssis :
Tubulaire en acier
Suspension AV :
Fourche téléscopique de 43mm
Course AV :
130 mm
Suspension AR :
Monoamortisseur à gaz avec tringlerie à action progressive
Débattement AR :
75 mm
Pneu AV :
130/90R16
Pneu AR :
140/90R16
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Simple disque de 300mm avec étrier à 4 pistons
Frein AR :
Simple disque de 300mm avec étrier à 2 pistons
Dimensions
Longueur :
2'372 mm
Empattement :
1'647 mm
Hauteur de selle :
635 mm
Poids à sec :
296 kg
Réservoir :
17 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Unique
Catalogue
Prix de vente :
CHF 19'500.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

4ème loto de la Commission Sportive du Norton Sport Club ce samedi 27 octobre
Ce samedi 27 octobre aura lieu de 14h00 à 18h00 le 4ème loto organisé par la commission sportive du Norton Sport Club à la salle communale des Asters.
L'Indian FTR 1200 S sera  visible dans les concessions de Suisse Romande les 27 et 28 octobre
Dévoilée officiellement à l'occasion du salon Intermot de Cologne, la nouvelle Indian FTR 1200 S se révélera aux fans suisses de la marque le week-end prochain.
Soirée de présentation des BMW R1250GS et R1250RT chez Facchinetti Motos le jeudi 25 octobre
Fans de la marque à l'hélice réjouissez-vous, les nouvelles R 1250 GS et R1250 RT vous seront présentées le jeudi 25 octobre dès 18h30 dans vos concessions BMW Facchinetti de Meyrin (GE) et BMW Facchinetti de Crissier (VD).
Essai Kawasaki Versys 1000 Grand Tourer – Elle se pliera en quatre pour son pilote
Au commencement, il y a quand même une bizarrerie. Un trail avec un moteur 4 cylindres. Curieux. Etrange. Osé.
MV Agusta F4 Claudio Castiglioni – Attention, fracture de la rétine en approche
On sait MV Agusta capable de séries limitées proches de la perfection. Des éditions qui nous font rêver tant par le dessin que par les matériaux utilisés. Et pour cette nouvelle édition, produite en hommage au créateur de la marque de Varèse, la barre a été mise très, très haute… admirez la MV Agusta F4 Claudio!
MotoGP à Motegi – Jorge Lorenzo jette à nouveau l'éponge
Il avait promis d'essayer, mais malheureusement sa blessure au poignet ne lui a pas permis de boucler plus qu'un seul tour du tracé de Motegi, Jorge Lorenzo se voit à nouveau contraint de déclarer forfait pour la course.

Recherche

Hot news !

Yamaha R3 bLU cRU Cup / Switzerland - Découvrir la course en "all inclusive"
Amener de jeunes pilotes dans le championnat suisse, grâce à une formule "tout compris" accessible. C'est le pari du groupe Hostettler / Yamaha Suisse avec la R3 bLU cRU Cup / Switzerland. Une formule d'accès à la compétition qui donne faim!
La BMW S1000RR 2019 surprise lors d’un roulage en Espagne
On y est, la saison des photos volées est ouvertes !! Cette fois c’est la BMW S1000RR 2019 dont nous vous parlions pas plus tard qu’hier qui a été surprise lors de tests de roulage en Espagne.
Intermot 2018 - Triumph Street Scrambler 2019 - En route pour l’Aventure
Aujourd’hui, pour la plupart ce n’est plus le cheval ultime ni la dernière technologie embarquée qui excite notre cervelet de motard, mais bien l’Aventure avec un grand A. Triumph l’a très bien compris avec ce modèle Street Scrambler 900 2019 prêt à vous emmener au bout du monde.
Ténéré 700 – Le teasing continue en Argentine avec cette fois Adrien Van Beveren
Après Rodney Faggotter et Stéphane Peterhansel, c'est cette fois au pilote français Adrien Van Beveren, pilote du Yamaha Official Rally Team de prendre le guidon de la future Ténéré 700.
Essai Dunlop Sportsmart TT - Compromis radical
Pour combler son offre su rue créneau des pneus sportif, Dunlop a pris tout le meilleur de son D213 GP Pro pour le placer dans un pneu vraiment polyvalent.
Des nouvelles sportives chez BMW en 2019 - S1000RR, S675RR et G310RR ?
Il semblerait que pas moins de 9 nouveaux modèles soient au programme chez BMW pour 2019.

Liens Partenaires