Essai publié le

Essai de la Honda CTX1300 - Confort, Technologie et eXperience [page 2]

Texte de Charles Donzé / Photo(s) de Flavio Venturini

Pages

A son bord, on s'y sent à l'aise avec une position très naturelle. Nos pieds s'installent sur les cales-pieds et non sur des repose-pieds comme l'on rencontre habituellement sur un cruiser. Les bras s'allongent vers l'avant. Et le dos reste bien droit. La selle ne culmine qu'à 735mm, ce qui offre la possibilité d'avoir une bonne maîtrise de la moto à basse vitesse. Cependant, le réservoir de 19.5 litres est assez large. Il faudra toutefois se méfier du poids de l'engin qui pourrait rapidement vous emporter lors d'excès de zèle. Il suffit de relever la CTX1300 de sa béquille latérale pour sentir le poids... La technique du regard sauvera bien des situations de perte d'équilibre, c'est un fait et une généralité avec toutes les motos d'ailleurs.

Dès que l'on fait les premiers tours de roues, on s'étonne de sa relative agilité, son centre de gravité positionné assez bas aidant. Comme l'évoquait Marc dans son essai de la Moto Guzzi California, la CTX1300 s'apparente elle aussi "aux hippopotames en tutu et ballerines dans Fantasia : une image de lourdeur mais une sensation de légèreté". Et si d'aventure une remontée de file de voitures vous tentait, la CTX1300 ne sera guère à son aise, en cause sa largeur d'un rétroviseur à l'autre.

Comme la CTX1300 s'inscrit à mi-chemin entre un cruiser et une routière, son terrain de prédilection s'oriente plutôt vers la route qui longe le Léman ou les longues courbes du Plateau. Evidemment, elle ne rechignera pas face à une incartade dans les virolets des cols alpins et des contreforts du Jura. La CTX1300 aime surtout les grands espaces propices à la balade paisible. Balade durant laquelle on appréciera l'excellente qualité audio des hauts-parleurs intégrés au tableau de bord diffusant vos meilleurs morceaux enregistrés sur votre smartphone.

Et des longues balades, la Honda est capable d'en honorer. Sa selle, tant passager que pilote, est d'un moelleux remarquable. Avoir mal aux fesses semble impossible, même après un week-end entier passer à sillonner la Suisse. On ne se plaindrait que de la sécheresse du double amortisseur arrière qui pène à digérer les irrégularités de la route. Bien que la première lettre du nom de code CTX1300 signifie confort, on pourra tout de même reprocher ce manque de polyvalence en fonction de la qualité du revêtement routier. En effet, dès que l'on quitte le ruban autoroutier ou les parfaits manteaux des grands axes, votre colonne vertébrale aura fort à faire, d'autant plus que la position de conduite force à voûter le dos après quelque temps passé en selle.
Assouplir la suspension par la précontrainte du ressort pourrait être une solution, mais au risque de péjorer le comportement en courbe à vitesse élevée.

Toujours en termes de confort, ce qui a été apprécié, c'est le freinage combiné. En effet, la plupart des Honda disposent du couplage du frein arrière avec le frein avant. Sur un roadster ou une sportive, le frein avant est utilisé majoritairement, gage de performances. Alors que sur un cruiser comme la CTX1300, c'est du frein arrière qu'on usera ! En plus d'être efficace à lui seul, il se couple au frein avant pour apporter toute la puissance de freinage et de la stabilité à la moto. La moto se tasse horizontalement et ralentit rapidement. On se laisserait dire que le freinage - uniquement au pied droit - ressemble à la conduite automobile...

Tout en onctuosité, on se déplace sur le couple du gros V4 de 1261cc. Malgré sa cylindrée déjà conséquente, on s'étonne un peu qu'il n'ait pas plus de coffre. De comportement trop policé, on peine à croire qu'un V4 anime la CTX1300, même à l'oreille. On s'attendait à quelque chose de plus musclé. Là, Honda a concocté un cruiser sage, sans prétention de contrer les power cruisers plus classiques de la concurrence. Dommage, car on espérait justement une touche atypique avec une telle architecture-moteur. Par contre, il joue la carte de la sobriété en offrant sa "patate" dès les plus bas régimes et en épargnant le pilote et son passager de toute vibration.

Conclusion :

La Honda CTX 1300 s'inscrit comme un ovni dans la production moto et appartient (à elle seule ?) à cette catégorie des cruisers hi-tech. Unique en son genre, cette moto s'adresse à des motards pas comme les autres. Celui qui cherche une moto pour la balade et quelques virées à deux, la CTX1300 conviendra. Globalement homogène, elle se montre comme une moto facile à emmener, qui ne piégera pas au premier virage ou la moindre prise de freins. On achètera la CTX1300 sur un coup de coeur !

Plus d'infos : HondaMoto.ch.

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Look atypique
+
Cruiser moderne
+
Equipement
On a moins aimé :
-
V4 sans saveur
-
Confort pas optimal

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Honda
Modèle :
CTX 1300
Année :
2014
Catégorie :
Cruiser
Kit 25 kW :
Non disponible
Moteur
Type :
Quatre cylindres en V à 90°, 4 temps, double ACT et 16 soupapes
Cylindrée :
1261 cm3
Refroidissement :
Refroidissement liquide
Alimentation :
Injection électronique
Performances
Puissance max. :
84 ch à 6'000 tr/min
Couple max. :
106 Nm à 4'500 tr/min
Transmission
Finale :
Par cardan
Boîte :
5 rapports
Embrayage :
Multidisque en bain d’huile
Partie Cycle
Châssis :
Double berceau en acier
Suspension AV :
Fourche télescopique inversée ø 43 mm
Course AV :
120 mm
Suspension AR :
Deux combinés ressort-amortisseur réglables en précharge
Débattement AR :
110 mm
Pneu AV :
130/70 ZR 18
Pneu AR :
200/50 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Oui (Dual CBS)
Frein AV :
Double disque hydraulique ø 310 avec étriers Combinés à 3 pistons
Frein AR :
Simple disque hydraulique 316 x 7 mm avec étrier Combiné à 3 pistons
Dimensions
Longueur :
2'380 mm
Empattement :
1'645 mm
Largeur :
940 mm
Hauteur de selle :
735 mm
Poids total :
338 kg
Réservoir :
19.5 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Rouge perlé
 
Noir perlé
 
Blanc perlé
Catalogue
Prix de vente :
CHF 20'140.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Circuit de Bresse – L’homologation du circuit Vitesse renouvelée pour 4 ans !
On ne le sait que malheureusement trop bien, le circuit de Bresse fait l’objet d’attaques incessantes de diverses associations. Mais une fois n’est pas coutume, c’est cette fois-ci une bonne nouvelle que nous vous transmettons : l’homologation du tracé vitesse a été renouvelée pour une durée de 4 ans, et ce pour tous les véhicules à l’exception des F1.
Ducati Multistrada 1260 Enduro 2019 - Au-delà des frontières
Après le teasing lâché hier par la firme de Bologne, voici celle qui est concernée : la Multistrada 1260 Enduro qui selon le constructeur est la routère la plus aboutie jamais commercialisée par Ducati.
Sortie AcidTracks 2018 à Vaison Piste - Les photos sont là !!
La dernière sortie de la saison 2018 des Acidtracks s'est déroulée sur le tracé tortueux et physique de Vaison Piste les 6 et 7 octobre dernier.
Kawasaki Ninja ZX-6R 2019 - Ne soyez pas déçus !
La Kawasaki Ninja ZX-6R revient en 2019, avec quelques nouveautés pour augmenter ses facultés à affronter la route.
Une nouvelle Ducati arrive demain !
On sait la marque italienne douée en matière de teasing. Cette fois-ci, peu d’infos, si ce n’est une photo…
Triumph Daytona 765 par Kardesign - Et pourquoi pas ?
A ce jour, Triumph dément encore l'arrivée prochaine ou le soupçon d'une idée de pouvoir concevoir une Daytona sur la base du châssis de l'excellente Street Triple 765. 

Recherche

Hot news !

La BMW S1000RR 2019 surprise lors d’un roulage en Espagne
On y est, la saison des photos volées est ouvertes !! Cette fois c’est la BMW S1000RR 2019 dont nous vous parlions pas plus tard qu’hier qui a été surprise lors de tests de roulage en Espagne.
Intermot 2018 - Triumph Street Scrambler 2019 - En route pour l’Aventure
Aujourd’hui, pour la plupart ce n’est plus le cheval ultime ni la dernière technologie embarquée qui excite notre cervelet de motard, mais bien l’Aventure avec un grand A. Triumph l’a très bien compris avec ce modèle Street Scrambler 900 2019 prêt à vous emmener au bout du monde.
Ténéré 700 – Le teasing continue en Argentine avec cette fois Adrien Van Beveren
Après Rodney Faggotter et Stéphane Peterhansel, c'est cette fois au pilote français Adrien Van Beveren, pilote du Yamaha Official Rally Team de prendre le guidon de la future Ténéré 700.
Essai Dunlop Sportsmart TT - Compromis radical
Pour combler son offre su rue créneau des pneus sportif, Dunlop a pris tout le meilleur de son D213 GP Pro pour le placer dans un pneu vraiment polyvalent.
Des nouvelles sportives chez BMW en 2019 - S1000RR, S675RR et G310RR ?
Il semblerait que pas moins de 9 nouveaux modèles soient au programme chez BMW pour 2019.
Essai Husqvarna Svartpilen 401 - Petite machine, grandes aventures
Surprenante et attachante, la Svartpilen propose la vision d'une moto de route selon Husqvarna dans une version accessible à tous. Récit d'aventures pas communes sur une machine à fort potentiel.

Liens Partenaires