Essai publié le

Essai Honda F6B – Vaisseau non furtif !

Texte de Marc / Photo(s) de Patrick Schneuwly
Imprimer cet article

L’essai de cette Honda F6B a commencé un peu par hasard, mon orientation motarde allant plutôt vers tout ce qui est équipé de guidons bracelets, carénage intégral, horde de chevaux et freins surdimensionnés. Là, avec la Honda F6B je suis à l’extrême opposé, mais ça serait vous mentir que de vous dire que je n’ai pas aimé cela !

Dans la gamme Honda, il y a en a pour tous les goûts, du petit trail 125 à la sportive, en passant par le custom et le roadster tout public. Avec la F6B, point de tout cela, cette moto s’adresse à une clientèle plus bling-bling, car avec elle, impossible de ne pas passer inaperçu. En m’approchant pour la première fois de la F6B, je suis surpris par ses dimensions à la fois généreuses et harmonieuses.

Alors chaussez vos baskets, on va en faire le tour et ça va être long vu l’empattement de la bête. La face avant large contraste avec l’embryon de bulle, les phares sont généreux et les clignotants restent allumés, ce qui permet de bien identifier la F6B, même la nuit ! Hé oui, je vous l’ai dit, vous ne passerez pas inaperçu.

Le tableau de bord fait très « motomobile », les larges cadrans permettent de bien voir le régime moteur (est-ce utile ?) ainsi que la vitesse en position centrale et la température moteur ainsi que le volume restant de précieux liquide. Vous trouverez également sur l’écran numérique les infos de trips, l’heure et la température par exemple. A mon sens, sur une telle machine, il manque un indicateur de rapport engagé, bien que le moteur soit très souple.

Sur la partie gauche du carénage, on trouve les commandes de la radio, également présentes au commodo gauche sur le guidon. A l’usage, c’est un réel plaisir que de pouvoir rouler en musique, il est même possible de brancher son iPod, iPhone ou autre périphérique via une prise jack qui se trouve dans le vide-poche gauche. On trouve d’ailleurs un 2ème grand vide-poches au centre de ce qui devrait être le réservoir. Le bouchon de remplissage de celui-ci se trouvant juste en-dessous et le réservoir en lui-même, au centre de la moto, ce qui est gage d’un excellent centrage des masses.

Vient enfin le temps de s’attarder sur la large et moelleuse selle. On dirait que Honda a piqué un fauteuil grand luxe pour l’installer sur sa F6B, et le même sort est réservé au passager. A l’arrière de la selle que ne manquera pas d’occuper votre SDS, l’arrière se fait fuyant ce qui donne une ligne très dynamique à la Honda. Et cette arrière abrite deux larges coffres, un de chaque côté, dont l’ouverture est munie de vérins hydrauliques afin d’offrir une ouverture tout confort. La présence de larges arceaux de protection m’a réconforté.

Et comment ne pas vous parler de la pièce maîtresse de cette Honda : son imposant 6 cylindres à plat de 1’800cc ! Celui-ci attire l’œil avec les culasses opposées à plat. Tous les périphériques sont bien dissimulés derrière des caches et le long échappement fait la part belle au chrome. Ce moteur est à la fois un monument et une œuvre d’art.

En voulant poser mon séant sur la selle de la F6B, je me suis immédiatement rendu compte qu’il n’y avait pas besoin de l’enjamber à la façon d’une sportive (les habitudes…) ou d’un trail, la hauteur de selle au-dessus du niveau du bitume étant des plus réduites. On se pose vraiment sur la F6B et le guidon vient naturellement à la rencontre des mains tout comme les cale-pieds qui sont idéalement placés, à savoir pas trop en avant.

Pages de l'article :

Pages

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Le moteur 6 cylindres
+
Le moteur
+
La finition
+
Le côté "m'as-tu vu"
On a moins aimé :
-
Le prix
-
Le châssis en mode sport
-
L'absence de cruise control

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Honda
Modèle :
F6B
Année :
2014
Catégorie :
Routière
Moteur
Type :
6 cylindres à plat opposés, 4 temps, simple ACT et 12 soupapes
Cylindrée :
1832 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique PGM-FI
Performances
Puissance max. :
118 ch à 5'500 tr/min
Couple max. :
167 Nm à 4'000 tr/min
Transmission
Boîte :
5 rapports
Embrayage :
Multidisque en bain d'huile
Partie Cycle
Suspension AV :
Fourche télescopique à assistance pneumatique 45mm avec anti-plongée
Suspension AR :
Monobras Pro-Arm avec mono amortisseur Pro-Link réglable et contrôlé par électronique
Pneu AV :
130/70 R-18 (63H)
Pneu AR :
180/60 R-16 (74H)
Freinage
ABS :
Oui
Frein AV :
Double disque hydraulique flottant 296mm étriers à 3 pistons
Frein AR :
Simple disque hydraulique 316mm étrier combiné à 3 pistons
Dimensions
Longueur :
2'605 mm
Empattement :
1'690 mm
Largeur :
1'455 mm
Hauteur de selle :
725 mm
Poids total :
385 kg
Réservoir :
25 litres
Catalogue
Prix de vente :
CHF 26'950.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

MotoGP à Motegi – Jorge Lorenzo jette à nouveau l'éponge
Il avait promis d'essayer, mais malheureusement sa blessure au poignet ne lui a pas permis de boucler plus qu'un seul tour du tracé de Motegi, Jorge Lorenzo se voit à nouveau contraint de déclarer forfait pour la course.
Essai KTM 1290 SuperDuke R - La Bête, appellation non usurpée
La référence parmi les streetfighters explosifs, de même que la plus extravagante en termes de design, l’Autrichienne marie les extrêmes sans ménagement.
A Genève plusieurs associations se mobilisent pour la mobilité des deux-roues motorisés
La semane passée, plusieurs associations, dont votre canard en ligne en tant que rapporteur, se sont mobilisées pour discuter du futur de la mobilité des deux-roues motorisés à Genève.
Essai Yamaha R3 "bLU cRU Cup" - Petite machine à rêves
Pour étayer la présentation de son projet de coupe de marque, Yamaha Suisse nous a lâchés sur les R3 préparées de ce futur championnat, sur le rapide tracé du Motorland Aragon. On ne s'est pas fait prier... et on a adoré!
Yamaha R3 bLU cRU Cup / Switzerland - Découvrir la course en "all inclusive"
Amener de jeunes pilotes dans le championnat suisse, grâce à une formule "tout compris" accessible. C'est le pari du groupe Hostettler / Yamaha Suisse avec la R3 bLU cRU Cup / Switzerland. Une formule d'accès à la compétition qui donne faim!
Circuit de Bresse – L’homologation du circuit Vitesse renouvelée pour 4 ans !
On ne le sait que malheureusement trop bien, le circuit de Bresse fait l’objet d’attaques incessantes de diverses associations. Mais une fois n’est pas coutume, c’est cette fois-ci une bonne nouvelle que nous vous transmettons : l’homologation du tracé vitesse a été renouvelée pour une durée de 4 ans, et ce pour tous les véhicules à l’exception des F1.

Recherche

Hot news !

La BMW S1000RR 2019 surprise lors d’un roulage en Espagne
On y est, la saison des photos volées est ouvertes !! Cette fois c’est la BMW S1000RR 2019 dont nous vous parlions pas plus tard qu’hier qui a été surprise lors de tests de roulage en Espagne.
Intermot 2018 - Triumph Street Scrambler 2019 - En route pour l’Aventure
Aujourd’hui, pour la plupart ce n’est plus le cheval ultime ni la dernière technologie embarquée qui excite notre cervelet de motard, mais bien l’Aventure avec un grand A. Triumph l’a très bien compris avec ce modèle Street Scrambler 900 2019 prêt à vous emmener au bout du monde.
Ténéré 700 – Le teasing continue en Argentine avec cette fois Adrien Van Beveren
Après Rodney Faggotter et Stéphane Peterhansel, c'est cette fois au pilote français Adrien Van Beveren, pilote du Yamaha Official Rally Team de prendre le guidon de la future Ténéré 700.
Essai Dunlop Sportsmart TT - Compromis radical
Pour combler son offre su rue créneau des pneus sportif, Dunlop a pris tout le meilleur de son D213 GP Pro pour le placer dans un pneu vraiment polyvalent.
Des nouvelles sportives chez BMW en 2019 - S1000RR, S675RR et G310RR ?
Il semblerait que pas moins de 9 nouveaux modèles soient au programme chez BMW pour 2019.
Essai Husqvarna Svartpilen 401 - Petite machine, grandes aventures
Surprenante et attachante, la Svartpilen propose la vision d'une moto de route selon Husqvarna dans une version accessible à tous. Récit d'aventures pas communes sur une machine à fort potentiel.

Liens Partenaires