Essai publié le

KTM 690 SMC R 2014 - De la route à la piste avec la banane ! [page 2]

Texte de Yann Blondel

Pages

Quoi, du soleil !!!

Passé la pause de midi et son buffet à volonté, le soleil fait une superbe apparition et a fait son travail, soit séché et chauffé la piste comme il se doit. Cette fois-ci, c'est parti pour trois cessions de vingt minutes. Les pneus sont à température, le mode de cartographie passe sur le 2 (plus agressif) pendant que le pilote est en pleine digestion... 

Les premiers tours confirment ma première impression, sur la pluie, les suspensions WP (en mode standard) remplissent parfaitement leur rôle et assurent une tenue de cap exemplaire. La mise sur l'angle se fait avec une facilité déconcertante et les enchaînements de virages se passent sans appréhension, bien aidé par le poids plume de la moto (140.5kg). A l'accélération, l'arrière se met en appui et permet de passer sans problème les 67cv du mono LC4.

Les rapports passent à la volée jusqu'au dernier, qui sur ce tracé de Bresse permet à la Katoche de flirter avec les 170km/h au bout de la ligne droite ! Quoi, 170km/h ? Binh oui, c'est un mono, et ce n'est pas fait pour les lignes droites. Pour info, sur ma GSX-R 1000 et sur la même ligne droite, j'affichais sans forcer un 260km/h. Vous vous rendrez compte de la différence sur la vidéo quelques lignes plus bas. L'embrayage hydraulique anti-dribble APTC vaut à lui seul son pesant d'or, tant il est souple et agréable à utiliser. Les rétrogradages se font à la vitesse de l'éclair. Toutefois, les deux derniers rapports ont toujours un peu de mal à passer si vous avez le pied léger. Je l'avais déja constaté sur la moto de presse. Après plusieurs consultations auprès de propriétaires, c'est juste un défaut de jeunesse qui s'estompera au fil des kilomètres.

Le virage de bout de ligne droite est en ligne de mire. Le freinage d'origine Brembo ralentit le tout avec une facilité enfantine. Malgré un solide serrage du levier, l'ABS "SM" ne se déclenchera pas ! Tel un cheval à bascule la fourche s'écrase exagérément (rappelez-vous vous êtes sur une SM), vous glisserez sur le devant de la selle, pour attaquer un droit en dévers. Si le freinage est excellent, au fil des tours le liquide de frein d'origine à tendance à chauffer un peu trop, ce qui engendre une perte de pression au levier. Dans le futur, je passerai ce dernier en version racing, afin d'avoir un point d'ébultion plus élevé, ce qui retardera ce phénomène.

L'accélération du mono permet de rester devant un bon nombre de sportives dans les lacets, mais une fois les longitudinales en vue, vous n'aurez plus qu'à adopter la position du hérisson écrasé sur la chaussée pour tenter de grapiller quelques précieux km/h... Les pneumatiques quant à eux ont assuré avec brio cette journée de roulage sur circuit et, à aucun moment, ils ne m'ont fait faux bond (sur le sec !). La prise en main et la mise en confiance ont été immédiates sur le billard de Bresse. L'usure est régulière et ils pourraient encore faire deux sorties de ce genre. 

Mon meilleur temps au tour a été signé en 1'48'50s, ce qui au final est annonciateur d'évolution au vue de la facilité de prise en main de cette moto. Le pilote va devoir travailler quelque peu sa technique et la moto passera ses suspensions WP en réglage "Sport" afin de gagner quelques précieuses secondes.

Ci-dessous, quelques minutes de roulage prises durant cette journée :

Pour conclure :

La moto m'avait déjà convaincu sur route. Sur piste, elle m'a bluffé par sa facilité de prise en main et ses performances pour une machine 100% d'origine. Avec un peu de technique et des réglages adéquats, il ne fait aucun doute sur le fait qu'elle pourrait chasser des chronos bien plus flatteurs. Toutefois, son utilisation reste exclusive et son utilisation sur piste devra se limiter aux petits circuits tortueux, genre des pistes de kart. Bref, si tu as le séant solide, que tu es grand, que tu n'as pas de copine et que tu habites en bas d'une montagne, n'hésite pas une seconde et fonce chez un concessionnaire pour un essai !

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Facilité de prise en main
+
Moteur volontaire
+
Freinage avant exemplaire
+
Monte pneumatique efficace sur piste
On a moins aimé :
-
Manque quelques watts dans les lignes droites
-
Usage limité aux petits circuits

Fiche technique

Véhicule
Marque :
KTM
Modèle :
690 SMC R
Année :
2014
Catégorie :
Supermotard
Kit 25 kW :
Disponible
Moteur
Type :
Moteur monocylindre 4 temps
Cylindrée :
690 cm3
Refroidissement :
Refroidissement liquide
Alimentation :
À DC-CDI sans rupteur, avance numérique
Performances
Puissance max. :
67 ch
Transmission
Finale :
Par chaine à Joints en X 5/8 x 1/4”
Boîte :
6 vitesses à crabots
Embrayage :
APTC™ Embrayage anti-hopping en bain d'huile/à actionnement hyd
Partie Cycle
Châssis :
Cadre en treillis en tubes d'acier au chrome molybdène, poudré
Suspension AV :
WP Suspension Up Side Down 4860 ROMA
Course AV :
250 mm
Suspension AR :
WP Suspension 4618 avec renvoi d'angle Pro‑Lever
Débattement AR :
250 mm
Pneu AV :
120/70 - 17
Pneu AR :
160/60 - 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Frein à disque de 320mm avec étrier à quatre pistons vissés radialement
Frein AR :
Frein à disque de 240mm avec étrier à un piston, disque de frein de type « flottant »
Dimensions
Empattement :
1.480±15 mm
Hauteur de selle :
890 mm
Poids à sec :
140,5 kg
Réservoir :
12 litres
Catalogue
Prix de vente :
CHF 12'190.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Essai de la Ducati X-Diavel S - Braquage à l'italienne...
« Oh pu..      ..tain !! » Citation de Lafouine, dans le tome 1 du cultissime Joe Bar Team, alors qu’il découvre la 1200 V-Max pour la première fois.
Suzuki GSX-S 1000 Akrapovic Project : Le garage MM Ride récidive !
Vous connaissez déjà probablement les réalisations du Garage MM Ride !
Dumont Concept – Concept Bike 100% brésilien primé à Daytona
Une moto avec des roues de 1m50 de diamètre et un moteur d’avion Rolls Royce. Dément ! Extravagant ! Hallucinant ! Et pourtant, elle roule !
KTM 790 Duke – Une version R dans les cartons
Voici une nouvelle qui devrait réjouir notre Gonzo qui vient de tester la KTM Duke 790. Les principaux points faibles de la petite sœur de « The Beast » devraient bientôt être corrigés et la Duke version « medium » devrait donc s’équiper de suspensions et de freins de haute qualité.
SAROLEA MANX7 - Une concurrente de 1er choix pour l’Energica EGO
Sarolea est une marque de moto belge qui a connu son heure de gloire entre 1900 et 1962.
Le moteur de la Honda Fireblade dans un châssis inédit
Surpris sur le net ces derniers jours, un prototype badge Honda fait fureur et pourrait annoncer une nouvelle gamme d'engins sportifs et racés chez le premier constructeur mondial.

Recherche

Hot news !

Yamaha Ténéré 700 World Raid épisode II - Stéphane Peterhansel à l'assaut des dunes du Maroc
L'épisode I du Yamaha Ténéré 700 World Raid nous avait laissé sur les pistes australiennes. L'épisode II met lui en scène une figure emblématique du Dakar pour Yamaha : Stéphane Peterhansel.
La KTM 390 Adventure surprise lors d'un roulage
L'arrivée du petit trail routier 390 Adventure avait déjà été annoncée par KTM, la voici maintenant en pleine phase de test.
La Yamaha T7 surprise lors d'un roulage à Milan
La très attendue Yamaha T7 vient d'être surprise lors d'un roulage dans les rues de Milan dans ce qui devrait être sa robe définitive preuve que sa présentation officielle devrait se faire à la fin de l'année.
Un châssis de S1000RR en impression 3D
Après la HP 4 Race et son châssis entièrement réalisé en carbone, le constructeur à l'hélice démontre encore aujourd'hui son savoir-faire et sa technologie avec ce châssis de S1000RR réalisé en impression 3D.
Essai Husqvarna Vitpilen 701 – Une vraie surprise
De retour sur les routes, Husqvarna explore de nouveaux horizons et propose, avec sa Vitpilen 701, un modèle ébouriffant, abouti et vraiment très très fun à rouler. On a testé la bête à Barcelone et on a aimé.
Essai Ducati Panigale V4 S - Nouvelle ère, nouvelle reine
Après 30 ans de bons et loyaux services, le bicylindre à 90° des Superbike Ducati est remplacé par un V4 ultra-technologique et sensationnel. La marque italienne prend un virage à... 90° dans son histoire avec sa Panigale V4.

Liens Partenaires