Essai publié le

Essai Yamaha XT 1200 ZE Super Ténéré – Sérieux bond en avant [page 2]

Texte de Marc / Photo(s) de Patrick Schneuwly

Pages

A cette occasion, il ne m’a pas été possible de prendre le freinage en défaut, et ce, même en utilisation intense dans les petits coins. L’appellation USB, à savoir le faire que le levier droit intervienne également sur le disque arrière, permet d’assoir la moto en entrée de virage et surtout évite à la moto d’avoir la fourche qui plonge exagérément. Alors en plus, quand on sollicite le frein arrière, le freinage devient excellent, et il ne surchauffe pas même en utilisation intense.

Vient maintenant le temps de prendre l’autoroute, la Super Ténéré y est royale, tant par le confort de suspensions que par le couple moteur disponible dès 3’000tr/mn qui permet de dépasser, même sur le dernier rapport, sans se poser de questions. Par contre, le premier reproche que j’aurais à faire à la moto m’y est apparu : il est impossible de régler la bulle en roulant. Et même après un arrêt pour ajuster la protection face au vent, j’ai trouvé que le réglage de cette dernière était compliqué et long.

Durant mon trajet autoroutier, j’en ai profité pour tester le cruise-control qui équipe de série la Super Ténéré. N’étant déjà pas un grand fan de cet accessoire sur quatre-roues, j’étais plus que sceptique sur mon mode de transport préféré… Et en fait, j’ai trouvé ça plutôt rigolo. Le cruise-control se manipule comme sur une auto, il suffit de l’engager puis il est possible de régler la vitesse avec les boutons plus et moins. Ça fait "bizarre" de pouvoir lâcher la main droite et de voir la moto continuer sur sa lancée. Sur grande distance, cela dépasse le gadget pour devenir quelque chose d’utile.

En ce qui concerne le moteur, sa plage d’utilisation privilégiée se situe entre 3’000tr/mn et 7'000tr/mn. En-dessous, le twin vous fera sentir qu’il n’est pas à l’aise, et en-dessus, il s’essouffle et vous démontre que rien ne sert de tirer les rapports et il fait preuve d’une certaine inertie à prendre les tours, vaut mieux donc rester dans la plage de couple où il fait preuve d’une bonne santé.

Un qui se fait totalement oublier à la conduite c’est le cardan. La moto ne se lève pas à l’accélération et il n’y a que sur les très gros rétrogradages où il démontre un petit mécontentement. Ce qu’il ne faut pas oublier c’est qu’avec le cardan, finit les tensions de chaînes, traces de cambouis sur les mains, jantes salies, ...

J’ai également mis à contribution mon SDS préféré, ou alors peut-être mon seul SDS qui soit assez inconscient pour monter avec moi... pour faire une petite virée. Pour ce faire, rien de plus simple, il suffit d’ajuster les suspensions avec la manette de la PS4, euh pardon avec les commodos gauche et rouler jeunesse. La Super Ténéré maintenant réglée pour deux personnes est impériale autant dans les grandes courbes que dans les petits coins, prouvant une fois de plus l’utilité de son électronique embarquée et de ses suspensions high-tech. Par contre, il faudra privilégier le mode moteur "touring" car le mode "sport" occasionne des à-coups à la remise des gaz qui sont un peu dérangeants. D'ailleurs, avec le mode plus tranquille, la conduite devient coulée et mon SDS n’a pas été loin de piquer un petit roupillon. Il ne manquait que le top-case pour s’adosser.

Sur longue distance, la selle est royale. A aucun moment mon séant n'a exprimé son mécontentement. L'assise est excellente, la largeur idéale avec une partie avant plus fine, et surtout le revêtement antiglisse permet de ne pas s'agripper au guidon lors des freinages.

Pour résumer, la Super Ténéré a fait un sacré bond en avant avec tout l’équipement électronique dont elle est équipée et se rapproche du mètre étalon qu’est la BMW GS1200. Son principal atout réside dans l’équipement de série qui est très riche, en gros, il suffit de lui rajouter deux valises et hop à vous l’aventure, en plus au guidon d’une moto qui porte un nom mythique et chargé d’aventures.

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
l'équipement de série
+
les suspensions électroniques
+
la maniabilité
On a moins aimé :
-
le réglage de la bulle
-
les à-coups en mode S en duo
-
le poids encore élevé

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Yamaha
Modèle :
XT1200ZE Super Ténéré
Année :
2014
Catégorie :
Routière
Moteur
Type :
Bicylindre en ligne incliné vers l'avant, 4 temps, double ACT, 4 soupapes
Cylindrée :
1199 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
EFI (injection électronique)
Performances
Puissance max. :
112 ch à 7'250 tr/min
Couple max. :
117 Nm à 6'000 tr/min
Transmission
Finale :
Par cardan
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multidisque à bain d'huile
Partie Cycle
Châssis :
Poutre en tube d'acier
Suspension AV :
Fourche inversée 43mm
Course AV :
190 mm
Suspension AR :
Monoamortisseur
Débattement AR :
190 mm
Pneu AV :
110/80R19M
Pneu AR :
150/70R17M
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Oui (UBS)
Frein AV :
Double disque 310mm type pétale
Frein AR :
Simple disque 282mm type pétale
Dimensions
Longueur :
2'255 mm
Empattement :
1'540 mm
Largeur :
980 mm
Hauteur de selle :
845/870 mm
Poids total :
265 kg
Réservoir :
23 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Competition White
 
Yamaha Blue
Catalogue
Prix de vente :
CHF 19'740.-
En ligne :
Garage :

Plus d'articles Moto

Essai de la Ducati X-Diavel S - Braquage à l'italienne...
« Oh pu..      ..tain !! » Citation de Lafouine, dans le tome 1 du cultissime Joe Bar Team, alors qu’il découvre la 1200 V-Max pour la première fois.
Suzuki GSX-S 1000 Akrapovic Project : Le garage MM Ride récidive !
Vous connaissez déjà probablement les réalisations du Garage MM Ride !
Dumont Concept – Concept Bike 100% brésilien primé à Daytona
Une moto avec des roues de 1m50 de diamètre et un moteur d’avion Rolls Royce. Dément ! Extravagant ! Hallucinant ! Et pourtant, elle roule !
KTM 790 Duke – Une version R dans les cartons
Voici une nouvelle qui devrait réjouir notre Gonzo qui vient de tester la KTM Duke 790. Les principaux points faibles de la petite sœur de « The Beast » devraient bientôt être corrigés et la Duke version « medium » devrait donc s’équiper de suspensions et de freins de haute qualité.
SAROLEA MANX7 - Une concurrente de 1er choix pour l’Energica EGO
Sarolea est une marque de moto belge qui a connu son heure de gloire entre 1900 et 1962.
Le moteur de la Honda Fireblade dans un châssis inédit
Surpris sur le net ces derniers jours, un prototype badge Honda fait fureur et pourrait annoncer une nouvelle gamme d'engins sportifs et racés chez le premier constructeur mondial.

Recherche

Hot news !

Yamaha Ténéré 700 World Raid épisode II - Stéphane Peterhansel à l'assaut des dunes du Maroc
L'épisode I du Yamaha Ténéré 700 World Raid nous avait laissé sur les pistes australiennes. L'épisode II met lui en scène une figure emblématique du Dakar pour Yamaha : Stéphane Peterhansel.
La KTM 390 Adventure surprise lors d'un roulage
L'arrivée du petit trail routier 390 Adventure avait déjà été annoncée par KTM, la voici maintenant en pleine phase de test.
La Yamaha T7 surprise lors d'un roulage à Milan
La très attendue Yamaha T7 vient d'être surprise lors d'un roulage dans les rues de Milan dans ce qui devrait être sa robe définitive preuve que sa présentation officielle devrait se faire à la fin de l'année.
Un châssis de S1000RR en impression 3D
Après la HP 4 Race et son châssis entièrement réalisé en carbone, le constructeur à l'hélice démontre encore aujourd'hui son savoir-faire et sa technologie avec ce châssis de S1000RR réalisé en impression 3D.
Essai Husqvarna Vitpilen 701 – Une vraie surprise
De retour sur les routes, Husqvarna explore de nouveaux horizons et propose, avec sa Vitpilen 701, un modèle ébouriffant, abouti et vraiment très très fun à rouler. On a testé la bête à Barcelone et on a aimé.
Essai Ducati Panigale V4 S - Nouvelle ère, nouvelle reine
Après 30 ans de bons et loyaux services, le bicylindre à 90° des Superbike Ducati est remplacé par un V4 ultra-technologique et sensationnel. La marque italienne prend un virage à... 90° dans son histoire avec sa Panigale V4.

Liens Partenaires