Essai publié le

Yamaha MT-07 – L’entrée de gamme avec une grosse louche de fun [page 2]

Texte de Marc / Photo(s) de Yamaha

Pages

Participant à la réduction du poids, le bras oscillant bénéficie d’une nouvelle méthode d’assemblage qui permet de baisser son coût de moitié, ce qui n’est pas négligeable car c’est bien souvent une pièce onéreuse. De plus, ce qu’il y a de bien avec la réduction du poids, c’est que quand vous baissez le poids d’une pièce, bien d’autres peuvent également s’alléger car elles subissent moins de contraintes ! C’est cercle sans fin qui mène à une moto légère.

En ce qui concerne les périphériques, la MT-07 est munie d’une fourche classique de 41mm de diamètre et d’un amortisseur à l’emplacement central censé favoriser le centrage des masses. Ce dernier n’est réglable qu’en précontrainte du ressort sur 9 crans, la fourche elle est dénuée de réglages. Les disques de freins sont à pétales, de 282mm pour l’avant, pincés par des étriers à 4 pistons et de 245mm à l’arrière.

La géométrie de la MT-07 est compact, son empattement ne faisant que 1’400mm, soit 40mm de moins qu’une XJ-6. La répartition des masses est de 51% pour l’arrière, le solde de faisant bien évidemment sur l’avant. Elle est annoncée très agile et ce malgré son pneu arrière de 180mm de large, la raison d’être de celui-ci est d’amener un maximum de grip. La selle est très étroite à l’avant du fait du bicylindre parallèle, elle culmine à seulement 805mm. Les plus petits et les dames seront à l’aise et pourront poser les pieds bien à plats, encore un gage de facilité dans les manœuvres à l’arrêt.

Les présentations étant terminées, maintenant place au roulage ! Il est facile de grimper sur la selle, pourtant avec mon 1m74 je ne fais pas partie des plus grands de la planète. Sa partie fine citée ci-dessus me permet de poser les pieds à plat en ayant les jambes légèrement fléchie. Les commandes tombent naturellement sous les mains, mais il manque un bouton pour piloter le tableau de bord qui dispose d’une multitude d’informations comme le régime moteur, la vitesse, le niveau de carburant, la température moteur et extérieur, la consommation et j’en passe.

Une petite sollicitation sur le démarreur et hop le Twin s’ébroue. Le son qui sort du l’échappement en position central est discret, feutré mais pas dénué d’intérêt, bref il ne fait pas « cheap », il est même agréable de donner de petits coups de gaz. La largeur du guidon frappe également, celui-ci étant assez étroit, en tout bien plus que celui de nombre de ses concurrentes. Du coup, on n’a pas les bras trop écarté et la position est naturelle.

Dès les premiers mètres on se rend compte que Yamaha n’a pas exagéré en annonçant sa MT-07 très agile ! A la moindre sollicitation, la moto tourne à gauche ou à droite, elle est dotée d’une maniabilité déconcertante que je louerais tout au long de l’essai. Nul doute que le public cible, à savoir les jeunes permis, pourront rouler sans arrière-pensée ni crainte de se voir déborder par leur monture.

Le roulage commençant par une partie de petites routes et de plusieurs traversées de villages, cela permet de faire connaissance en douceur avec la moto. La boîte de vitesse se fait oublier et le moteur est volontaire dès 3’000tr/mn. Il permet de s’extraire avec vigueur des ronds-points, tout autant que de cruiser tranquillement à 50 km/h quand nécessaire. Sur les rapports intermédiaires, il est possible de descendre à presque 2’000tr/mn sans que le Twin hoquette. La réponse offerte par la poignée droite est excellente. Seul petit bémol, il est préférable d’accompagner les rétrogradages d’un coup de gaz pour ne pas avoir trop de frein moteur ou d’à-coups à la décélération, ce est facilité par une commande d’embrayage douce et précise qui ne vous fatiguera pas la main gauche.

Une fois que la route s’élargit je profite de la vigueur du petit Twin qui dispose d’une belle allonge. Sa plage d’utilisation est vraiment très large. Autant en ville il vous propulse avec vigueur dès 3’000tr/mn, autant sur route vous pouvez lui demander de monter au régime où il délivre sa puissance maximum, à savoir 9’000tr/mn sans aucun problème. Il n’y a rien à redire, ce type de motorisation est idéal pour les petits roadsters car il offre à la fois reprise, allonge et caractère sans le côté insipide d’un 4-pattes.

Les paysages de Lanzarote sont vraiment à couper le souffle, on passe d’un endroit où la roche volcanique est noire à un autre où elle est rouge et chargée en fer. La MT-07 me permet donc de cruiser en regardant le paysage, seule la protection offerte est un peu trop minimaliste pour inviter à faire de long voyage, mais dans la gamme d’accessoires annoncée par Yamaha il y aura de quoi faire pour ceux qui voudraient faire de leur MT-07 une voyageuse, ce qu’elle est tout à fait capable d’être.

Vient le moment d’attaquer une petite route de montagne et là… énorme surprise ! Grâce à sa légèreté et sa vivacité la MT-07 devient une arme redoutable ! Bien emmenée elle a de quoi faire de l’ombre à bon nombre de motos plus puissantes, y compris des sportives. Une pression sur les repose-pieds et la MT prend de l’angle à outrance, pression dans l’autre sens et elle se redresse immédiatement et tout ça sans effort ni fatigue. De plus, son moteur ne vous déborde jamais et permet de souder sans arrière-pensée dès la corde atteinte. Grâce au guidon qu’on a bien en mains, et en jouant de l’embrayage, il est même possible de s’offrir quelques belles dérives lors des freinages et rétrogradages appuyés.

Pages de l'article :

Pages

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
Légèreté
+
Moteur
+
Prix
+
Fuuuuuun !
On a moins aimé :
-
Freinage avant (sauf pour les débutants)
-
Manque de protection
-
Pas de place sous la selle

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Yamaha
Modèle :
MT-07
Année :
2014
Catégorie :
Roadster
Kit 25 kW :
Disponible
Moteur
Type :
bicylindre parallèle 4-temps, double ACT
Cylindrée :
689 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique
Performances
Puissance max. :
75 ch à 9000 tr/min
Couple max. :
68 Nm à 6500 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne
Boîte :
6 rapports
Embrayage :
Multidisque en bain d'huile
Partie Cycle
Châssis :
Diamond
Suspension AV :
Fourche téléscopique
Course AV :
137 mm
Suspension AR :
Monoamortisseur
Débattement AR :
130 mm
Pneu AV :
120/70 ZR 17
Pneu AR :
180/55 ZR 17
Freinage
ABS :
Oui
Frein AV :
Double disque hydraulique 282mm
Frein AR :
Simple disque hydraulique de 245mm
Dimensions
Longueur :
2'085 mm
Empattement :
1'400 mm
Largeur :
745 mm
Hauteur de selle :
805 mm
Poids total :
182 kg
Réservoir :
14 litres
Coloris disponibles
Coloris :
Noir violet
 
Gris mat
 
Blanc
 
Rouge
 
Race Blue
Catalogue
Prix de vente :
CHF 7'790.-.-
En ligne :
Garage :

Plus d'articles Moto

WSBK à Assen Course 1 – Rea rejoint le king Fogarty au nombre de victoires dans la cathédrale d’Assen
Malgré les assauts du local Van Der Mark, et d’un Chaz Davies en forme, Jonathan a fait du Rea en augmentant son rythme en fin de course pour s’assurer la victoire et égaler ainsi le king Fogarty au nombre de victoire sur ce circuit.
Ducati va équiper ses motos de radars anti-collision dès 2020 - Le programme ARAS est en marche
La firme de Bologne continue son processus d’innovation en matière de sécurité sur ses motos et introduira dès 2020 un système de radars sur l’un de ses modèles.
Mehdiator - Les balades en groupe, à chaque fois une nouvelle histoire
Mehdiator le retour ! Un an après sa dernière vidéo, le maitre de l'humour à la sauce motarde, nous remet une couche de son talent.
Projet Yard Built Type 11 d’Auto Fabrica – Une histoire en trois prototype
Le constructeur aux trois diapasons vient de présenter son concept Yard Built Type 11 qui a été confié aux préparateurs britanniques d'Auto Fabrica. Celui-ci se décline en trois différents prototypes.
Portes ouvertes le 28 avril au Pôle Mécanique à Vich (VD)
La concession Kawasaki, Suzuki et Royal Enfield de Vich, vous convie à sa journée portes ouvertes le samedi 28 avril de 08h00 à 16h00.
Retour sur notre stage de Vaison Piste - Le gymkhana en vidéo
Lors de notre stege de Vaison Piste nous avions préparé une petite surprise à nos "stagiaires", à savoir un gymkhana à moto pour tester leur agilité.

Recherche

Hot news !

Un châssis de S1000RR en impression 3D
Après la HP 4 Race et son châssis entièrement réalisé en carbone, le constructeur à l'hélice démontre encore aujourd'hui son savoir-faire et sa technologie avec ce châssis de S1000RR réalisé en impression 3D.
Essai Husqvarna Vitpilen 701 – Une vraie surprise
De retour sur les routes, Husqvarna explore de nouveaux horizons et propose, avec sa Vitpilen 701, un modèle ébouriffant, abouti et vraiment très très fun à rouler. On a testé la bête à Barcelone et on a aimé.
Essai Ducati Panigale V4 S - Nouvelle ère, nouvelle reine
Après 30 ans de bons et loyaux services, le bicylindre à 90° des Superbike Ducati est remplacé par un V4 ultra-technologique et sensationnel. La marque italienne prend un virage à... 90° dans son histoire avec sa Panigale V4.
KTM 690 Enduro et SMC R – Elles reviennent !
On les aimait mais la norme Euro4 les a bannies. Rassurez-vous, les Katoches 690 Enduro et SMC R reviennent ! Merci à MCN pour ces clichés.
Honda RVF 1000 V4 – Young Machine est certain qu'une sportive V4 arrivera
Nos confrères japonais de Young Machine sont certains qu'elle finira par arriver, mais de qui parle-t-on ? De la Honda sportive dotée d'un V4 qui doit prendre la suite des mythiques RC30 et RC45.
Yamaha YZF-R1M 2018 – Les réservations sont ouvertes
Le site dédié aux réservations de la R1M 2018 sont ouvertes. Si vous voulez la vôtre, faites vite, il n'y en aura pas pour tout le monde.

Liens Partenaires