Essai publié le

Suzuki DL650 V-Strom – Plus polyvalent ne doit pas être possible

Texte de Patrick Schneuwly / Photo(s) de Patrick Schneuwly
Imprimer cet article

La Suzuki V-Strom, relativement rare pour un particulier, est plébiscitée par de nombreuses brigades de police européennes. Après deux semaines passées à son guidon, j’ai mes idées sur la raison de ce plébiscite.

La toute première idée qui me vient, c’est de surnommer cette V-Strom « L’Utilitaire« . Après tout, c’est presque ça. Prenez un Renault Trafic: solide, va partout et fiable; mais il ne me viendrait pas à l’esprit de partir enchaîner les cols avec mon Trafic le week-end. La DL650, c’est presque pareil : confortable, agile compte tenu de sa taille, adaptée à un entretien rapide et avec un minimum d’outils. Elle est certainement agréable à rouler lors de balades dans sa région, faut-il seulement aimer ce style.

A côté du cale-pied arrière droit, il y a une grosse molette de réglage de l’amortisseur arrière. Certainement très pratique et moins onéreux que le système électronique de BMW, pour ajuster la tenue de la moto avec un passager. Une partie des interventions mécaniques se fait sans rien démonter, tout, ou presque, étant à nu. Accéder au filtre à air ne doit pas prendre longtemps non plus, idéal pour un utilitaire qui roule beaucoup et qui pénalise son propriétaire quand il est immobilisé.

Sur les cale-pieds pilote, on trouve de petites protections caoutchouc pour éviter l’usure des chaussures, et si le caoutchouc se fait vieux il est facile à remplacer. Par contre, le positionnement des cale-pieds rend désagréable la position sur la pointe des pieds pour rouler, il n’y en a pas vraiment besoin pour une moto aussi sage. La bulle a, elle, trois positions, réglable uniquement avec des outils (2 tournevis). La position basse est tout juste adaptée à une courte liaison sur autoroute, la position haute vous autorisera un voyage dans le Sud sans trop de désagréments.

De loin, la V-Strom fait énorme et massive. L’imposant phare avant, la grosse sortie d’échappement ainsi que l’épaisse selle donnent une présence à la DL. Les jantes trois bâtons allègent tout de même le dessin. Une fois en route, l’aspect d’armoire normande se fait vite oublier. On domine la circulation grâce à la bonne hauteur de la moto. Les petites manoeuvres sont facilitées par le guidon large et le poids maîtrisé. Avec 220kg tous pleins faits, elle n’est pas spécialement lourde.

De loin, la V-Strom fait énorme et massive. L’imposant phare avant, la grosse sortie d’échappement ainsi que l’épaisse selle donnent une présence à la DL. Les jantes trois bâtons allègent tout de même le dessin. Une fois en route, l’aspect d’armoire normande se fait vite oublier. On domine la circulation grâce à la bonne hauteur de la moto. Les petites manoeuvres sont facilitées par le guidon large et le poids maîtrisé. Avec 220kg tous pleins faits, elle n’est pas spécialement lourde.Equipée de pneus plutôt typés Trail, la prise d’angle est pour le moins étrange. La moto descend bien, mais ne semble pas vouloir y rester. Etant donné les températures extérieures à ne pas mettre une sportive dehors, les pneus n’ont probablement pas atteint la bonne température pour rouler correctement. Prendre un virage de manière sportive n’est alors pas facile, mais la V-strom ne pose aucun problème pour rouler cool.

Le bicylindre de 645cm3 est étonnant et détonnant, même muselé. La reprise 80-120 en 6e se fait d’ailleurs plus vite que bien des voitures. L’accélération est, elle aussi, surprenante: à allure légale, difficile de voir qu’elle est bridée. Mais pas d’illusions, on n’est pas non plus sur une GSX-R 600 (débridée…). Le bridage électronique utilisé sur presque tous les modèles Suzuki est assez linéaire, contrairement à certains bridages mécaniques. Point négatif de ce moteur, le bruit d’électronique que l’on entend habituellement qu’à la mise du contact, mais qui subsiste tout le temps sur la V-Strom. Un bruit d’initialisation ou de calcul, peut-être le système de régulation du ralenti. Un twin devrait d’ailleurs s’exprimer, mais la V-Strom n’est pas pensée pour la clientèle qui aime les beaux sons.

Les généreux double disques avant et le disque arrière, tous avec ABS, ne servent que rarement, le frein moteur est largement suffisant. La boîte 6 vitesses est idéalement étagée pour l’exploiter. Malheureusement, il m’est arrivé de descendre en première sans faire attention ; le ralentissement a été pour le moins soudain. Cruiser en 6e est très agréable : peu de bruit, régime moteur bas, certainement un appétit d’oiseau; de quoi aller loin avec les 22 litres du réservoir.

Routière confortable à mi-chemin entre une FJR1300 et une XT660, elles aussi vendues aux services de police, la DL650 a de très bon arguments pour convaincre plus d’un motard. Facile, increvable et dotée d’une position de conduite confortable, elle ravira les débutants. Les grands gabarits seront également contents de ne pas se retrouver pliés en quatre comme sur une sportive…

Sincères remerciements à Frankonia AG, importateur Suzuki, pour le prêt de la DL650.

Suivez AcidMoto.ch !

Au final...

On a aimé :
+
La maniabilité
+
La simplicité
+
La linéarité du moteur bridé
On a moins aimé :
-
Le look
-
Le bruit électronique quand on roule
-
La visière qui gagnerai à être llectrique

Fiche technique

Véhicule
Marque :
Suzuki
Modèle :
DL650A
Année :
2010
Catégorie :
Routière
Kit 25 kW :
Disponible
Moteur
Type :
Bi-cylindre en V, 4 soupapes par cylindre
Cylindrée :
645 cm3
Refroidissement :
Liquide
Alimentation :
Injection électronique
Performances
Puissance max. :
67 ch à 6'000 tr/min
Couple max. :
60 Nm à 6'400 tr/min
Transmission
Finale :
Par chaîne
Boîte :
6 rapports
Partie Cycle
Suspension AV :
Fourche télescopique
Course AV :
150 mm
Suspension AR :
Bras oscillant renforcé (Monoamortisseur)
Débattement AR :
150 mm
Pneu AV :
110/80 19
Pneu AR :
150/70 17
Freinage
ABS :
Oui
Freinage combiné :
Non
Frein AV :
Frein double disque (ø 310 mm)
Frein AR :
Frein monodisque (ø 260 mm)
Dimensions
Longueur :
2'290 mm
Empattement :
1'555 mm
Hauteur de selle :
820 mm
Poids total :
220 kg
Réservoir :
22 litres
Catalogue
Prix de vente :
CHF 11860.-
En ligne :

Plus d'articles Moto

Les tarifs des bureaux des automobiles, notamment suisses romands, sont trop élevés
Les tarifs des offices de la circulation cantonaux, notamment en Suisse romande, sont trop élevés, selon une analyse de M. Prix.
Un sondage européen sur le bruit des motos
La FEMA, soit la Federation of European Motocyclists Association, vient de lancer un sondage sur le bruit des motos en Europe.
Essai Dunlop Sportsmart TT - Compromis radical
Pour combler son offre su rue créneau des pneus sportif, Dunlop a pris tout le meilleur de son D213 GP Pro pour le placer dans un pneu vraiment polyvalent. Premier round : la piste, la marque nous ayant invités à l'Anneau du Rhin.
Genève: motard victime d'un accident interpellé à cause des images filmées par sa GoPro
A Genève, un motard brésilien victime d'un accident de la circulation a été reconnu coupable de multiples infractions routières suite au visionnage par les forces de l'ordre des images de sa Go Pro.
La BMW R1250GS pointe le bout de son nez - Elle arrivera en 2019 !
BMW l’avait annoncé, 9 nouveaux modèles arriveront dans le courant de l’année 2019.
Ducati et Hero MotoCorp vont-ils s'associer pour produire des baby Ducati ?
Est-ce que Ducati serait en train de lorgner sur le juteux marché des petites sportives de 300cc ? Un rapprochement avec le constructeur indien Hero MotoCorp est possible.

Recherche

Hot news !

Des nouvelles sportives chez BMW en 2019 - S1000RR, S675RR et G310RR ?
Il semblerait que pas moins de 9 nouveaux modèles soient au programme chez BMW pour 2019.
Essai Husqvarna Svartpilen 401 - Petite machine, grandes aventures
Surprenante et attachante, la Svartpilen propose la vision d'une moto de route selon Husqvarna dans une version accessible à tous. Récit d'aventures pas communes sur une machine à fort potentiel.
Yamaha Ténéré 700 World Raid épisode II - Stéphane Peterhansel à l'assaut des dunes du Maroc
L'épisode I du Yamaha Ténéré 700 World Raid nous avait laissé sur les pistes australiennes. L'épisode II met lui en scène une figure emblématique du Dakar pour Yamaha : Stéphane Peterhansel.
La KTM 390 Adventure surprise lors d'un roulage
L'arrivée du petit trail routier 390 Adventure avait déjà été annoncée par KTM, la voici maintenant en pleine phase de test.
La Yamaha T7 surprise lors d'un roulage à Milan
La très attendue Yamaha T7 vient d'être surprise lors d'un roulage dans les rues de Milan dans ce qui devrait être sa robe définitive preuve que sa présentation officielle devrait se faire à la fin de l'année.
Un châssis de S1000RR en impression 3D
Après la HP 4 Race et son châssis entièrement réalisé en carbone, le constructeur à l'hélice démontre encore aujourd'hui son savoir-faire et sa technologie avec ce châssis de S1000RR réalisé en impression 3D.

Liens Partenaires